dimanche 23 juin 2024

Xavier Domergue : « Pour un commentateur, ce qui est primordial, c’est la sincérité »

À lire

Fils de Jean-François Domergue vainqueur de l’Euro en 1984, Xavier Domergue sera la voix de M6 pendant l’Euro de foot. Il espère une victoire des Bleus, mais aussi un jeu plus flamboyant.

Comment sentez-vous cette équipe de France avant l’Euro ? 

Elle gagne mais, malgré tout, dans le jeu, on est un peu déçu et le quart de finale de Coupe du monde contre les Anglais en est l’exemple parfait. Ces derniers temps, on est un peu plus en difficulté, mais l’équipe de France a toujours autant de talent donc il ne faut absolument pas l’enterrer et puis on a un réservoir de talent incroyable à tous les postes. La France est toujours en demi depuis 10 ans, c’est exceptionnel et on ne peut pas banaliser l’exceptionnel. 

Avec un entraîneur qui sait comment gagner…

Didier Deschamps a ses habitudes, un cadre et il nous réserve rarement des surprises (sauf avec Ngolo Kanté, Ndlr). Il sait où il veut aller. Maintenant, quand on voit la qualité individuelle, on peut s’attendre à autre chose en termes de spectacle et avec ce jeu on en manque un peu. Ce manque de magie dans le jeu des Bleus peut jouer sur le fait qu’il y a un petit manque d’engouement autour de notre équipe. 

« Deschamps sait où il veut aller… »

Comment voyez-vous votre rôle de commentateur ?  

J’essaye d’être le plus précis dans ce que je fais, je regarde beaucoup de matches, mais c’est par passion. Je suis un amoureux de football avant tout. Je m’inspire de beaucoup de monde et des anciens commentateurs. Ce qui est primordial, c’est la sincérité, les gens ressentent quand tu fais les choses avec passion et que tu es vrai. On va être plus explicatifs que d’autres chaînes car on est une chaîne grand public. Notre premier rôle, c’est que le téléspectateur se rende compte de ce qu’il regarde et vive les émotions à fond.  

Propos recueillis par Enzo Zanon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi