samedi 13 juillet 2024

Y’en a marre du « PSG bashing » !

À lire

Après une petite trêve au lendemain de la bonne performance à Lille, nous voilà repartis de plus bel, après le match moyen des Parisiens contre Rennes. Pourtant, Paris a gagné, n’a pas encaissé de but, et aurait même pu marquer deux buts de plus… contre le 5ème de Ligue 1.

Nouveau clean sheet, 16 points d’avance sur le deuxième, aucun nouveau blessé… Tout va bien pour le PSG avant la réception du Real Madrid mardi. Enfin, tout va bien… Si on écoute uniquement les commentaires, on a l’impression que le club de la capitale a perdu contre le dernier de Ligue 1.

D’accord, le PSG ne nous a pas fait bondir au plafond, et a dû compter sur Kylian Mbappé, auteur de son onzième but, pour l’emporter en toute fin de match. Mais, comme le disait Bruno Genesio en conférence de presse, « il y a aussi des équipes qui travaillent bien en face (…) Il ne faut pas croire qu’il leur suffit de pénétrer sur le terrain pour gagner ».

Il est de bon ton de dire du mal du PSG

Rennes est cinquième et a suffisamment de qualité pour tenir tête au club de la capitale sur un match. Ils l’ont d’ailleurs prouvé au match aller. Equipe athlétique, technique et bien organisée, Rennes joue la Coupe d’Europe depuis deux ans et s’annonçait comme un redoutable adversaire pur les Parisiens.

Comme Lille d’ailleurs, que Marquinhos et ses partenaires ont giflé dimanche dernier (5-1). Avant ces deux matchs, présentés comme de véritables tests, le PSG devait donc, gagner, mais aussi y mettre la manière…

Bien sûr, la qualité de l’effectif nous impose d’en attendre plus. De voir du spectacle, beaucoup plus que ce que l’équipe de Pochettino propose. Mais doit-on pour autant s’inquiéter autant, avant le Real ? Doit-on toujours ressortir le négatif ? Voir le « verre à moitié vide » et pas celui « à moitié plein »…

Contre Rennes, Paris a concédé des occasions, certes, mais Keylor Navas n’a pas eu à sortir le grand jeu… On peut aussi être optimiste et rappeler le tir sur le poteau de Kylian Mbappé, son but refusé pour un hors-jeu de quelques millimètres. On peut souligner que Marco Verratti a enchainé un nouveau non match, que Xavi Simons a fait des débuts (comme titulaire) prometteurs…

Dernièrement, dans une intervention pas vraiment maitrisée, Leonardo affirmait qu’il était de bon ton de se faire mousser en disant du mal du PSG. C’est plus vrai que jamais…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi