vendredi 27 janvier 2023

2016, quand le « stade des lumières » devait permettre à l’OL de briller de mille feux…

Lyon - Strasbourg (21h)

À lire

Pour Jean-Michel Aulas, l’entrée dans le Groupama Stadium devait marquer le début d’une nouvelle ère, pour porter l’OL vers des sommets, sportifs et économiques. Sept ans, pratiquement jour pour jour, après le premier match, en janvier 2016, c’est tout le contraire.

L’Olympique Lyonnais a ouvert une nouvelle page de son histoire avec l’entrée dans le Stade des Lumières, appelé désormais Groupama Stadium. Si cet écrin de 58 000 places a déjà vécu de belles soirées la situation actuelle du club ne correspond pas franchement aux prévisions.

À l’OL les sourires sont rares en ce moment. Le club a déjà connu une pareille période en 2010 avec la victoire de Saint-Etienne en terre lyonnaise. Un but de Payet sur coup-franc à la 69ème minute refroidissait Gerland. L’après-match entrera dans la légende avec la descente de Jean-Michel Aulas devant les Bad Gones pour rassurer.

Une histoire qui reste unique pour le boss de l’OL qui reproduira l’exercice dans un contexte tout autre contre Besiktas. Après 7 ans d’existence, comme les 7 titres de Champion de France de l’OL, ce sont des moments clés qui ont fait basculer l’histoire de Lyon.

09 janvier 2016 : premières émotions au Stade de Lumières

Pas encore renommé Groupama Stadium, le Stade des Lumières est un véritable bijou pour les Gones. 58 000 places pleines à craquer avec des loges et des salons qui accueillent leurs premiers hôtes. Ce jour-là, Lyon s’impose 4-1 avec Lacazette comme premier buteur dans l’histoire du nouveau stade. Une belle aventure qui se poursuit pour Lyon qui terminera sur le podium de la Ligue 1.

07 mai 2016 : une démonstration contre Monaco

Lyon dispute son avant-dernière journée de Ligue 1 à la maison. Les Gones doivent battre Monaco pour sécuriser leur deuxième place pour la Champion’s League. Bruno Genesio et ses joueurs entrent sur la pelouse avec un stade chaud bouillant et les Bad Gones proposent un tifo inédit. Les Lyonnais pulvérisent Monaco avec un score de tennis 6-1. Auparavant, l’OM et le PSG se sont cassés les dents sur la forteresse lyonnaise avec le même résultat, une défaite au Parc OL.

14 avril 2017 : Lyon bat Besiktas dans un match chaotique

Pour se qualifier en demi-finale de la Ligue Europa, l’OL a besoin de passer Besiktas. Les Lyonnais accueillent la bouillante équipe turques avec des supporters en feu. Les turques prennent leurs quartiers au Parc OL avec un troisième niveau bondé par les supporters noirs et blancs. Ce qui donne lieu à des incidents notables dans le stade. Le coup d’envoi sera retardé de plusieurs minutes. Il faudra la descente de Jean-Michel Aulas sur la pelouse pour calmer le jeu.

Le Président de l’OL se rend dans le virage sud pour passer la première période aux côtés des Ultras Lyonnais. Un choix fort, mais l’OL perd 1-0 à la pause. En seconde période, les Gones renversent le match en deux minutes avec des buts de Tolisso et de Morel aux 83ème et 84ème minutes. Lyon s’impose 2-1.

22 janvier 2018 : Memphis délivre l’OL contre le PSG

Ce 22 janvier 2018, L’OL retrouve le PSG dans une saison qui restera unique entre les deux clubs. En effet, les deux écuries se rencontrent 5 fois cette saison avec un net avantage pour le club de la capitale. Les Gones ont un match de gala qui leur donnerait du renouveau pour cette deuxième partie de saison. En plein hiver, Fekir se charge de sonner la cloche avec un premier but sur coup franc. Kurzawa recadre les Lyonnais avec une superbe volée avant la mi-temps.

L’exclusion de Dani Alves à la 57ème minute change la donne du match. Lyon domine mais sans concrétiser. Il faut attendre la dernière seconde du match pour mener 2-1. Fekir décale Memphis sur la gauche qui arme une frappe du pied droit. Le ballon termine sa course dans la lucarne droite d’Aréola. Lyon s’impose.

2 avril 2019 : énorme désillusion en Coupe de France contre Rennes

L’OL n’a jamais été aussi proche de gagner enfin le trophée après lequel il court depuis 2012. Les Gones de Bruno Genesio reçoivent le Stade Rennais en demi-finale de la Coupe de France. Mais rien ne va. Bousculé, l’OL est mené deux fois au score, mais parvient à recoller (2-2), quand Bensebani marque une troisième fois pour les Bretons en fin de match.

Tout s’écroule. Les rêves de trophée, l’avenir de Bruno Génésio, qui ne sera finalement pas prolongé, et, on le sait aujourd’hui, l’avenir même du club.

26 février 2020 : l’OL s’offre la Juve grâce à Tousart

Alors que le Covid-19 traverse l’Europe et fait des dégâts en Italie, la Juventus se présente au Groupama Stadium avec certitude. Le rouleau compresseur turinois se présente avec Cristiano Ronaldo. Le club italien a recruté la star portugaise pour gagner la Ligue des Champions. Lyon sort le grand jeu. D’ailleurs, l’OL domine le début de match avec sa recrue Guimaraes. Le milieu lyonnais désormais à Newcastle dispute son premier match européen.

De son talent, le Brésilien éclabousse de lumière le milieu des Gones. Aouar, en pleine lumière accélère sur le côté gauche, dépose le centre sur Tousart qui reprend de volée pour ouvrir le score. Lyon mène 1-0 et gagne le match.

23 mai 2021 : Nice vient priver l’OL de la Ligue des Champions

On joue la 38ème journée de la saison. Pour confirmer sa troisième place et se qualifier pour la Ligue des Champions, les Gones doivent battre Nice (9ème) et compter sur un nul (au minimum) de Monaco à Lens. Après avoir mené 2-1 à la pause, les hommes de Rudi Garcia perdent les pédales et s’inclinent 3-2. Pendant que le score ne bouge pas à Lens (0-0).

A ce jour, ce match reste une des plus grosses déception connue par l’OL au Groupama Stadium.

14 Avril 2022 : l’OL humilié par West-Ham

Lors du match retour de la Ligue Europa, ce quart de finale entre West-Ham et l’OL est décisif pour les deux clubs mal embarqués en championnat. Les Gones ont fait le boulot à Londres avec un score nul de un but partout. Peter Bosz et ses hommes ont leur destin entre leurs pieds au Groupama Stadium. Lyon ne rentre jamais véritablement dans la rencontre et se fait maté par les Anglais. 2-0 à la pause et puis un troisième but à la 48ème minute condamne les Gones.

Ce qui s’en suit est un désastre pour les Lyonnais. En effet, les Bad Gones saccagent la tribune et tentent de pénétrer sur la pelouse. Les CRS interviennent, l’OL est définitivement en crise.

01/01/2023 : la nouvelle année lyonnaise commence mal

Lyon accueille Clermont son voisin pour un petit derby régional. Après sa victoire à Brest, tout pense à croire que les Gones peuvent enchaîner. Peine perdu pour les hommes de Laurent Blanc. Le coach de l’OL arrivée il y a deux mois subi sa première défaite à la maison. Clermont s’impose 1-0 sans broncher et Lyon replonge dans la crise dans laquelle il n’était pas totalement sorti. Les supporters sifflent leur équipe mais les 3 points sont pour Clermont.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi