mardi 6 décembre 2022

2022/2023 : Lyon va voir le vrai Romain Faivre !

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Arrivé cet hiver du côté de l’Olympique Lyonnais pour renforcer le secteur offensif, Romain Faivre s’est progressivement acclimaté à son nouveau club.

Passé d’un club jouant la deuxième par[1]tie du classement, voire le maintien, à un autre se devant de figurer dans les places européennes chaque saison représente forcément un cap pour un jeune joueur. C’est ce qu’a expérimenté durant la seconde partie de saison Romain Faivre, qui fêtera ses 24 ans le 14 juillet. Nombreux sont ceux qui se révèlent dans des clubs de second rang, en étant la figure de proue de leur équipe. Le plus dur reste à faire ensuite lorsque vient le moment de confirmer au très haut niveau dans un club imposant concurrence, rigueur et exigence de travail.

Si les débuts de l’ancien Brestois sont plutôt timides entre Rhône et Saône, les qualités de celui qui joue numéro 10 ou ailier semblent indéniables. Dès son arrivée, Faivre semble avoir conquis son coach Peter Bosz qui l’a souvent aligné dans le couloir droit de son 4-2-3-1.

Romain Faivre l’impatient qui veut confirmer avec Lyon

On l’a notamment vu au fil du temps développer une relation de plus en plus intéressante et prometteuse avec le jeune latéral droit Malo Gusto. Le joueur qui était également courtisé par l’AC Milan, et dont le transfert dans le club italien avait été finalement avorté, a également démontré en une vingtaine de matches disputés qu’il pouvait repiquer dans l’axe et éclairer l’entrejeu lyonnais grâce à sa vision.

La saison prochaine comme révélateur

Auteur de trois buts avec l’OL, Faivre doit justement encore progresser dans sa capacité à être beaucoup plus décisif au fil des matches. Il l’avait d’ailleurs déclaré après ses premières réalisations face à Lorient : “Je suis content de marquer mes premiers buts, j’espère que ça en appellera d’autres. Les camarades tentent de me mettre à l’aise. Je prends mes marques. C’est une accumulation qui va faire que je prends confiance.”

La tendresse dont il a parfois fait preuve peut aussi s’expliquer par un temps d’adaptation à sa nouvelle situation dans un club de haut niveau, qui plus est, qui a réalisé sa pire saison sportive au XXIe siècle. Sa progression sera forcément intéressante à suivre et le prochain exercice permettra certainement de mieux cerner son apport chez les Rouges et Bleus en ayant effectué une préparation entière avec le groupe lyonnais cet été.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi