jeudi 25 avril 2024

Anthony Lopes (OL) : “On va vivre de belles années !”

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Anthony Lopes s’attend à une saison particulière après une saison ratée à l’OL. L’objectif de la Ligue des Champions est prioritaire pour le gardien lyonnais qui a prolongé.

C’est officiel, vous êtes Lyonnais jusqu’en 2025 !

Je voulais remercier les personnes présentes, mes conseillers qui ont fait en sorte que les choses se passent vite pour que je puisse partir en vacances l’esprit tranquille. Et puis ma famille qui m’a permis d’être au quotidien le mieux possible et de pouvoir évoluer sur toute cette saison très sereinement et de bien travailler toute l’année.

On a de belles années à venir, c’est pour ça qu’on avance tous ensemble avec le très beau projet que le président, Vincent (Ponsot) et Bruno (Cheyrou) vont instaurer très rapidement. Pour moi, c’était la suite logique de continuer l’aventure dans le club que j’aime, que je représente le mieux possible et qui me fait vibrer à chaque fois que je porte ce maillot.

Le record du nombre de matches joués par un gardien à Lyon est totalement accessible et on imagine bien que ça fait partie de vos objectifs.

Oui, bien sûr, après, je ne me suis jamais trop caché de ça. J’ai toujours cette ambition et puis d’avoir encore trois ans devant moi peut me permettre d’aller chercher ma place aux côtés de légendes de ce club qui ont fièrement porté ce maillot. C’est un objectif à court et long terme. J’espère aller le plus haut possible et pourquoi pas aller chercher cette place tout en haut.

Anthony Lopes concentré sur le football

Alexandre Lacazette a avoué que vous lui écriviez depuis six mois pour qu’il revienne, est-ce à dire qu’au fond de vous vous saviez que vous alliez prolonger ?

D’un côté comme de l’autre, c’était assez simple, on savait tous ce que l’on voulait. Donc après ça été mon travail de l’ombre avec Alex (sic). On a pas mal discuté pendant un très long moment. Surtout ces six derniers mois pour faire en sorte qu’il revienne et puis qu’on puisse démarrer une nouvelle histoire ensemble et remettre l’Olympique Lyonnais sur le toit de l’Europe. On est très proches avec Alex, ça s’est fait naturellement tout simplement. On a tous les deux le cœur rouge et bleu.

Comment avez-vous mûri votre réflexion sur votre prolongation ?

Déjà, je suis parti dans un état d’esprit en début de saison où je devais déjà me remettre un peu la tête à l’endroit. Je me suis d’abord concentré sur mon travail et ensuite d’être le mieux possible pour m’enlever certains doutes, certaines questions. Et j’ai essayé d’être le meilleur possible sur le terrain. Je prenais énormément de plaisir et de joie et les choses se sont faites naturellement d’un côté comme de l’autre.

Il y a donc l’envie de laver cette saison difficile. On a tous envie que les résultats suivent. Moi j’étais vraiment concentré sur mon travail de faire les choses le mieux possible, d’essayer de rapporter le maximum de points sur ce que je pouvais faire. Après, on ne maîtrise pas tout, mais c’est l’une des principales choses sur laquelle je me suis attaché. C’est assez rare les joueurs qui sont les joueurs d’un seul club.

Lopes, joueur d’un seul club

Cela vous trotte-t-il dans la tête aujourd’hui forcément peut-être encore plus qu’avant ?

C’est une forte possibilité. J’ai un contrat jusqu’en 2025, j’aurais encore de très belles années devant moi derrière. Donc pourquoi pas !

Vous avez commencé en 2012, une année de Coupe de France gagnée, depuis il n’y a pas eu grand-chose est-ce que ça commence à vous titiller sérieusement le fait d’aller gagner un trophée ?

On est dans un club avec énormément d’ambition. On a besoin encore de faire grossir ce palmarès-là en apportant des trophées. Qui dit trophées dit énormément de joie autour du club, pour les supporteurs, pour nous, pour les joueurs, le président, toutes les personnes qui entourent l’institution lyonnaise. Donc si on peut faire les choses très rapidement, on ne va pas s’en priver.

On dit souvent que ça va vite dans le football. Mais il y a 10/11 mois on voyait des rumeurs concernant l’arrivée d’un nouveau gardien. Aujourd’hui, vous prolongez jusqu’en 2025 !

Tout peut aller vite dans un sens comme dans l’autre. J’ai assez d’expérience pour faire la part des choses et je savais que j’étais capable de tout refaire basculer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi