dimanche 14 juillet 2024

Hand : à Caen, l’habit ne fait pas le moine…

À lire

Fin août, le handball a inauguré le nouveau Palais des Sports de Caen. Mais l’enceinte n’a pas forcément porté chance aux Vikings qui réalisent un début de saison compliqué, tout en conservant ses ambitions.

Le Caen Handball a fêté ses 30 ans en mai dernier. A l’époque, le club se qualifiait pour les barrages d’accession à la StarLigue (il sera éliminé par Tremblay) et validait le beau travail des dirigeants et l’évolution du club sur la dernière décennie :

« En 2010, on a essayé de bouger un peu les lignes. Il y avait le basket et le foot qui avaient des résultats, une histoire forte, mais qui ont végété par la suite, le hockey aussi, mais il y avait clairement une place à prendre pour le hand. Au fil des années, on est passé du statut de club encombrant à club intéressant avec la construction du Palais des Sports car il fallait deux clubs résidents, le basket et le hand » explique Thomas Lamora, le président du club.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du hand dans votre mag spécial

« Je ne pense pas que le fait de jouer dans cette nouvelle salle pèse sur les performances »

Le club espérait surfer sur la saison dernière et réussir ainsi ses débuts dans le nouveau Palais des Sports, mais le début de saison n’est pas celui escompté et les Caennais tournent autour de la 13ème place (1 victoire, 1 nul, 6 défaites après 8 journées). Le président n’est pas encore inquiet, mais se veut méfiant si les résultats n’arrivent pas rapidement :

« On recherche la stabilité en ProLigue, on peut avoir un potentiel supérieur avec cet outil. Nous avons 500 partenaires, le potentiel économique local est là, on remplit la salle, même si on a mal débuté la saison le public ne nous lâche pas, mais si les résultats ne sont pas là les gens pourraient se lasser. Nous sommes dans une mauvaise dynamique, je suis déçu, mais pas encore inquiet. »

« Je ne pense pas que le fait de jouer dans cette nouvelle salle pèse sur les performances même si les joueurs doivent acquérir de nouveaux repères. Nous avons une équipe qui ne mérite pas de jouer la descente, mais le championnat est très compliqué avec des promus qui se structurent aussi, ce ne sont plus des équipes qui sont condamnées à l’avance. Il faut donc faire très attention. »

Avec cette nouvelle salle pouvant atteindre une capacité de 3700 spectateurs en configuration handball, une descente serait malvenue. Si les Caennais ne sont pas encore inquiets, il ne va plus falloir laisser trop de points en route afin que les spectateurs du Palais des Sports continuent de venir voir des matches de ProLigue.

À LIRE AUSSI : les plus grands pays de hand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi