samedi 28 janvier 2023

Llija Abutovic (Chartres) : le renfort parfait

À lire

Chartres a frappé fort cet été sur le marché des transferts avec l’arrivée de l’international serbe Ilija Abutovic. Un renfort de poids et d’expérience qui fait perdurer la tradition serbe au club.

Après la Slovénie, la Macédoine ou l’Allemagne, Ilija Abutovic découvre le championnat de France. Au regard de sa carrière et de son niveau, on aurait pu le retrouver dans de nombreuses équipes du haut du tableau, mais c’est à Chartres qu’il a posé ses valises. Le latéral gauche qui évoluait à Rhein-Neckar a choisi le projet chartrain pour trois saisons.

Les dirigeants réalisant, à cette occasion, un deuxième recrutement ambitieux après la signature du demi-centre Aleksa Kolakovic. Entre les joueurs serbes et le club de Chartres, c’est une grande histoire d’amour après l’arrivée de Vanja Ilic en 2019. International serbe depuis 2014, Ilija Abutovic n’arrive pas à Chartres par hasard, le solide arrière (2m02, 107 kg) retrouve son sélectionneur Toni Gerona :

« On a toujours envie d’avoir des joueurs de sa qualité, lorsque j’en ai parlé à mes dirigeants ils m’ont suivi. Le club a des ambitions avec la nouvelle salle qui arrive et ils veulent construire un effectif de qualité, ils font donc des efforts économiques sur ce genre de joueurs qui ont une grande expérience, dont on connait les qualités et ce qu’ils peuvent apporter à l’équipe. Son adaptation a été parfaite, c’est pour cela qu’il est bon sur le terrain. C’est un exemple pour les jeunes, il les pousse à être meilleurs. Bien sûr le fait que l’on se connaisse a facilité les choses, le fait aussi qu’il y ait plusieurs compatriotes dans l’effectif a joué en notre faveur. »

Toni Gerona, son coach en sélection

L’expérience d’Abutovic n’est pas un vain mot, elle se caractérise par des faits. Vainqueur de la Ligue des Champions avec le Vardar Skopje en 2017, il avait été un élément essentiel de ce sacre européen. En 2018, il rejoint le club allemand de Rhein-Neckar et remporte la Supercoupe d’Allemagne en 2018. A Chartres, Abutovic apporte sa culture du très haut niveau apprise notamment au sein du rugueux championnat allemand.

Il succède à un joueur emblématique Yannick Cham qui était là depuis 2016 et qui était un élément très important du vestiaire. En tant que nouveau, avec la barrière de la langue et sa personnalité, Ilija Abutovic n’est pas forcément un garçon de vestiaire comme pouvait l’être Cham, mais d’autres éléments ont pris la succession de Cham dans le vestiaire, le Serbe, lui, étant irréprochable sur le terrain tout en étant impliqué dans la vie de groupe en apprenant notamment rapidement le Français pour mieux communiquer avec tout le monde :

« Il n’est pas particulièrement un leader par la voix, il ne parle pas beaucoup, mais il l’est sur le terrain. Je lui demande d’être un leader offensif. C’est le genre de joueur qui est capable de faire bien jouer autour de lui. Depuis sa blessure à l’épaule, il est moins offensif, mais je ne lui demande pas d’attaquer à tout prix, plutôt d’assurer notre base défensive. Il a toujours évolué au plus haut niveau, au-delà de ses qualités sportives il apporte également au quotidien sa grande capacité de travail et son professionnalisme tous les jours. »

En quelques semaines, son apport est déjà réel selon son entraîneur : « On est absolument content de ce que nous apporte Ilija. Je ne suis pas surpris car je le connaissais bien et je savais qu’il pouvait s’intégrer parfaitement dans cet effectif. Malgré son expérience et le fait qu’il ait joué dans des grands clubs, il est arrivé avec simplicité, il est toujours ouvert pour discuter avec les jeunes qui lui demandent des conseils, il n’en fait pas trop, ce n’est pas dans son tempérament, dans sa personnalité. »

La tradition serbe n’est pas prête de s’éteindre à Chartres, les joueurs et l’entraîneur s’y sentent bien. Ils sont à fond dans le projet et leur objectif est de permettre à Chartres de continuer à grandir et de grimper au classement pour une place dans le Top 10.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi