lundi 27 mai 2024

Adrian Figueras (Chartres) laisse sa trace

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le pivot international espagnol de Chartres Adrian Figueras a obtenu une reconnaissance tardive. Mais, à 33 ans, il est un acteur majeur de notre championnat.

A 25 ans, il évoluait encore avec la réserve de Barcelone

S’il fait aujourd’hui partie des incontournables de la sélection espagnole, il y a huit ans, l’actuel pivot de Chartres (1m93, 95 kg) demeurait un solide pensionnaire… de l’équipe réserve de Barcelone. Sans avoir eu vraiment la possibilité de percer au sein de la prestigieuse équipe catalane, le natif de Barcelone s’est accroché et a récolté les fruits de son travail.

Toni gerona, son entraîneur à Chartres, était déjà son coach avec la réserve de Barcelone

L’actuel entraîneur de Chartres, depuis 2019, connaît son joueur de longue date. Du temps où Figueras portait les couleurs de l’équipe réserve blaugrana : « On savait qu’il avait le potentiel pour aller à ce niveau, mais Xavi Pascual voulait des pivots plus forts qui défendent » se remémore l’ancien sélectionneur de la Tunisie.

Il est double champion d’Europe avec l’Espagne

C’est avec los Hispanos que Figueras s’est construit le plus gros de son palmarès. En 2018 et en 2020, respectivement en Croatie et en Suède, Autriche et Norvège, l’international espagnol (depuis 2016) remporte deux fois le Championnat d’Europe face aux Suédois (29-23) et aux Croates (22-20).

Il a été médaillé de bronze au mondial 2021

En 2021, en pleine pandémie, l’Espagne se classe 3ème de la compétition en Egypte. Adria Figueras remporte une nouvelle breloque. Cette fois-ci, le métal est en bronze. Pour décrocher cette 3ème place, les Espagnols prennent le meilleur sur la France (35-29).

Un handballeur excellent kiné

Il a été médaillé de bronze aux JO de Tokyo

Quelques mois avant les Mondiaux, l’Espagne de Figueras tire une nouvelle fois son épingle du jeu cette fois-ci au Japon. Accrocheurs, les Espagnols sont battus en demi-finales par le Danemark (23-27), mais se reprennent contre l’Egypte (33-31). Le 7 août, ils montent sur la 3ème marche du podium.

Il a fait des études de kiné avant de venir à Nantes

Dans le but de remplacer Nicolas Tournat parti à Kielce, pour la saison 2020/2021, Nantes avait fait signer Adria Figueras. Redoutable buteur, le pivot international espagnol était vu par son compatriote Alberto Entrerrios comme « un joueur qui possède d’énormes qualités offensives. Il tient parfaitement la position sur le jeu à deux contre deux, dispose d’une très bonne prise de balle et d’une super lecture de jeu. Cela va nous donner beaucoup de possibilités et de complémentarité ». Quand ce joueur est venu relever le défi nantais, la France est venue taper à sa porte. Cela tombait bien puisque Figueras venait de terminer ses études de kiné.

Il a été élu deux fois meilleur joueur du championnat d’Espagne

Selon l’adage, nul n’est prophète dans son pays. Mais si Figueras a eu du mal à faire son trou à Barcelone, il a exporté son talent ailleurs. Et notamment à Granollers entre 2014 et 2020, un club de la banlieue barcelonaise, lassé qu’il était de jouer les premiers rôles en deuxième division espagnole. A la clé, il sera élu deux fois MVP de la Liga Asobal en 2016 et 2018.

Figueras pour faire briller Chartres

Il est sous contrat jusqu’en juin 2023

Quand Chartres a engagé Adria Figueras, le club d’Eure-et-Loir a réalisé un gros coup. Arrivé tout droit de Nantes, le pivot international espagnol s’est engagé pour deux saisons, soit jusqu’en juin 2023 : « Je suis heureux de rejoindre Chartres. Sur le plan personnel, je voulais continuer dans le championnat de France. C’est un championnat très attractif ».Toni Gerona, l’entraîneur, avait décrit cette arrivée comme « une volonté de l’équipe de s’améliorer et de viser des objectifs plus ambitieux pour l’avenir ».

C’est un papa comblé

Père de deux petites filles, Adria Figueras accorde une extrême importance au contexte familial. Ce grand amateur de football et de basket avoue : « Pour moi, c’est important qu’elles se sentent bien et qu’elles s’intègrent ». Le meilleur moyen d’exprimer au mieux la quintessence de son handball en vivant dans un contexte privé optimal.

Pour lui, le championnat de france est le meilleur en Europe

Joueur très efficace en attaque, il libère aussi beaucoup d’espaces à ses équipiers, tout en attirant énormément l’attention de la défense. Adria Figueras ne tarît pas d’éloges sur la qualité du championnat de France : « Je veux profiter de la Starligue pendant plusieurs années. Je pense qu’ils fonctionnent très bien dans tous les domaines. C’est vraiment l’une des meilleures ligues au monde ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi