vendredi 24 mai 2024

Alejandro Valverde : « Je veux que les gens se souviennent de moi comme d’un grand coureur »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Après 20 ans de carrière, l’ancien champion du monde espagnol s’apprête à tourner la page sur une carrière unique et impressionnante. Pour autant, Alejandro Valverde veut soigner sa sortie, à 42 ans.

Quelle serait votre fin rêvée pour cette saison qui ponctue 20 ans de carrière ?

Je vais faire en sorte de remercier tout le monde. Le cyclisme en général pour ce qu’il m’a donné, mon équipe pour toutes ces années incroyables ensemble. J’espère vivre une année tranquille, sans blessures et avec du public. Je serai déjà content de prendre ma retraite avec l’envie de faire plaisir aux gens une dernière fois. C’était le moment de quitter le vélo. C’était important de le faire avec du public. Il me donne encore de l’énergie et l’envie de bien le faire. J’en profite un maximum.

Est-ce pour cela que vous avez opté pour le Giro et la Vuelta et non le Tour ?

Faire le Giro et la Vuelta me permet d’avoir un calendrier plus complet. C’était un choix de ne pas faire le Tour pour être prêt comme il se doit sur le Giro puis la Vuelta. Je voulais être au top.

« C’est vraiment ma dernière année »

Etes-vous déçu de votre 2ème place sur la Flèche Wallonne ?

Je dois être heureux. Il me manquait un peu, en fait j’avais presque plus mal aux bras qu’aux jambes de ce que j’ai dû étirer dans la dernière montée, mais j’ai essayé jusqu’au bout et Teuns était le plus fort, il n’y a aucun doute. Il y a des jours où tu as le sentiment que tu aurais pu souffrir un peu plus pour remporter la victoire, mais aujourd’hui j’ai tout donné. C’est une 2ème place qui vaut comme une victoire.

Vous avez tout de même connu la victoire en 2022 à plusieurs reprises au Gran Camino et Trofeo Pollença. Etait-ce important à 42 ans ?

Plus que l’âge, l’essentiel, c’est que ça fait déjà 20 ans pour moi au plus haut niveau dans le peloton pro. C’est quelque chose de tellement difficile à réaliser, tant physiquement que psychologiquement surtout, je suis vraiment surpris de continuer. Quand j’étais plus jeune, j’ai déclaré que je pensais que je ne serai pas dans le peloton quand j’aurai atteint 34 ans. Maintenant j’ai 42 ans, et je cours toujours et je gagne. Je ne pouvais rêver de mieux.

Comment souhaitez-vous que les gens se souviennent de vous ?

Comme un grand coureur qui a tout donné pour son sport. En espérant avoir offert de belles et grandes émotions aux gens. C’est plus que la victoire. Ce sont les émotions qui restent. J’espère avoir gagné le respect des amoureux du cyclisme.

Valverde restera proche de Movistar

Pourquoi avoir replongé une dernière année après 2021 ?

La volonté de bien faire est toujours présente. C’était facile de repartir. Cela a été une longue réflexion. Je me suis juste dit que c’est une année supplémentaire et que je vais donner mon maximum. Pour moi, chaque course sera déjà un hommage. Je suis vraiment reconnaissant aux organisateurs pour la reconnaissance qu’ils m’ont accordée au fil des années. J’espère que j’ai pu les remercier et les remercier suffisamment en me donnant à fond. C’est la meilleure façon de dire adieu.

Est-ce vraiment la dernière année ?

(Sourire) Oui. Ce n’est pas la peine d’en faire plus. J’ai 42 ans. C’est la fin de mon cycle. Il est assez accompli. Je ne vais pas faire plus maintenant. J’en ai déjà fait beaucoup. Je vais être toujours proche de cette équipe et de ma famille à l’avenir. Je suis prêt à m’attaquer à d’autres projets. Ce ne serait pas une bonne idée de continuer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi