mercredi 22 mai 2024

F1 : Alpine peut-il créer la surprise ?

À lire

BWT Alpine F1 a passé le test de sa première saison en F1 avec brio. Héritière de Renault, l’équipe française possède le potentiel humain et les pilotes pour aller plus haut. Mais jusqu’où ?

Alpine F1 aime bien créer l’évènement. La présentation de sa monoplace en a été un. La voiture a fait sensation lors de cette présentation avec une livrée en rose intégral pour rendre hommage à son nouveau sponsor BWT et qui sera utilisée pour les deux premiers GP avant de revenir à une voiture bleue plus classique pour la suite de la saison.

Il faut désormais qu’elle fasse sensation sur la piste pour confirmer sa première saison encourageante avec la victoire d’Esteban Ocon à Budapest et la 3ème place de Fernando Alonso au Qatar :

« On peut être fier de notre première année en équipe et tirer beaucoup de leçons de la saison. Nous avons obtenu des bons résultats au cours d’une année difficile et longue. Esteban Ocon nous a apporté une victoire, sa première en F1, après une course incroyable à Budapest qui restera dans les mémoires. Fernando Alonso a également réussi son retour avec son podium au Qatar. Il nous apporte son expérience, sa connaissance des réglages, des stratégies avant cette saison 2022 importante avec tous les changements », explique le PDG Laurent Rossi.

Un duo d’expérience pour Alpine

L’écurie française a connu plus de soubresauts en coulisses que sur la piste puisqu’elle a enregistré les départs d’Alain Prost qui avait un rôle de conseiller et du technicien Marcin Budkowski.

Elle a, en revanche, enregistré l’arrivée d’Otmar Szafnauer qui devient directeur d’équipe. Alpine F1 a fait une belle saison alors que tout n’était pas parfait, cela montre l’énorme potentiel de l’équipe lorsque tous les petits problèmes annexes seront réglés.

L’équipe a fait preuve de cohérence alors qu’il était clair dès le début de la saison que la voiture n’était pas 100% fiable. Malgré cela, les deux pilotes ont inscrit des points dans quinze courses consécutives et raté le top 10 seulement deux fois dans la saison.

« En F1 pour les cinq à dix prochaines années »

La direction a également reconnu que c’était une erreur de retarder le nouveau moteur jusqu’en 2022. Cela a nui aux performances de l’équipe, en revanche le moteur 2022 est bien plus fiable que son prédécesseur ; Laurent Rossi en est convaincu :

« Je ne pense pas que c’était un avantage de retarder notre développement moteur. Cela aurait été mieux d’avoir une évolution dès 2021, ça nous aurait donné une meilleure base pour le moteur 2022 » La stratégie de l’entreprise ne se limite pas à la saison 2022, chez Alpine F1 on veut construire un projet solide sur plusieurs années comme l’explique Laurent Rossi :

« Nous avons fondamentalement changé notre vision de la F1. Avant, c’était toujours un sujet encombrant pour le comité de direction et pour Renault. Maintenant, la F1 appartient à Alpine et nous avons décidé que nous resterions en F1 pour les cinq à dix prochaines années. La victoire d’Esteban ne nous a pas fait changer de stratégie, mais avant cette saison 2022 importante avec tous les changements » explique le PDG Laurent Rossi.

L’écurie française a connu plus de soubresauts en coulisses que sur nous permet de croire en l’avenir. » L’avenir immédiat, c’est 2022 et pour sa deuxième saison Alpine F1 vise une belle place au classement des constructeurs après la 5ème place de 2021. Ce classement est très prometteur et montre que dans les années à venir si elle continue à progresser à ce rythme l’équipe française pourra se battre pour le titre.

L’AVIS DE FRANCK MONTAGNY

« L’écurie bleu et rose sera une curiosité à suivre. J’ai envie que cela marche. Il y a des pilotes intéressants et complémentaires. Alonso est toujours aussi motivé. Un pilote français, Ocon, qui revient dans le « game ». Il y a eu du changement. Je suis curieux de voir comment ils vont s’en sortir. Ça va être la même situation et performance que l’an passé. Ils semblent se destiner au milieu de peloton. Je ne suis pas sûr de les voir mieux. Il faudra avoir évolué sur le moteur pour être mieux. »

Toute l’actu d’Alpine dans votre mag.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi