mardi 25 juin 2024

F1 : Fernando Alonso et les favoris se dévoilent et ça décoiffe

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Avant même les premiers tours de roues, la saison 2022 avait déjà commencé… Fernando Alonso, Vettel, Verstappen, les pneus vont chauffer.

Fernando Alonso – Alpine

« Ce que je souhaite avoir en piste ? Juste un package plus compétitif qui sortira de nos usines d’Enstone et de Viry. Nous travaillons depuis plusieurs mois et nous avons gardé de grands espoirs. »

Sebastian Vettel – Aston Martin

« Fernando a réalisé une course sensationnelle et inspirante à bien des égards au Qatar. J’étais vraiment content pour lui de le voir sur le podium, c’est pour moi une grande source de motivation. C’est la preuve que si l’on vous donne les bons outils au bon moment, vous pouvez faire votre travail. »

Lando Norris – McLaren

« Je suis super content de poursuivre en Formule 1 avec cette équipe dans laquelle j’ai grandi. Il s’agit d’une preuve de confiance mutuelle sur le long terme (…) Bien sûr McLaren pourrait reculer, mais j’ai confiance. Nous mettons les choses dans l’équipe en place et je sais que cela prend du temps. »

Max Verstappen – Red Bull

« La déception d’Hamilton ? Pour moi, c’est difficile de m’imaginer dans cette situation parce que je ne suis pas sept fois champion du monde. Si j’étais déjà sept fois champion du monde… ça fait un peu moins mal que lorsque tu te bas pour ton premier, un championnat que je mène tout le long, que je contrôle tout le long et que je perdrais dans le dernier tour. Ce serait beaucoup plus douloureux que si j’avais déjà sept titres. »

Felipe Massa – ancien pilote Ferrari

« Le problème de Ferrari, encore aujourd’hui, n’est pas un problème de pilote, c’est un problème de voiture, un problème d’équipe. Sainz et Leclerc forment une paire de pilotes très solide. Mais j’espère qu’avec le nouveau règlement technique, Ferrari pourra gagner à nouveau en 2022. Je suis et je reste un Ferrariste. Mais je reconnais que cela ne sera pas facile. Il faut beaucoup de travail pour gagner en F1 et il faut savoir garder la tête froide pour obtenir de bons résultats. »

Thierry Boutsen – ancien pilote F1

« Voir Verstappen champion est une belle histoire et ça ne peut faire que du bien à la F1. C’est un très bon dénouement dans un championnat qui donne l’impression d’être manipulé par les Anglais. A plusieurs reprises, Lewis a pu faire des choses en piste qu’on n’a pas laissé faire à Max. C’était déjà la même chose quand Lewis se battait avec Nico Rosberg pour le titre entre 2014 et 2016. »

Carlos Sainz – Ferrari

« Lewis était troublé sur le podium. Comment aurais-je réagi à sa place ? Certainement très mal ! J’ai été surpris par la manière dont il a géré la situation alors qu’il aurait pu se rebiffer. Nous avons échangé quelques mots et j’ai pu réaliser qu’il était vraiment furieux, mais sans l’exprimer : il se contenait. Cela devait être très dur à vivre et j’ai encore plus de respect pour lui après cette expérience. Maintenant, il faut tourner la page : chaque match de football engendre des controverses arbitrales, ne tombons pas dans ce travers en F1. »

Alexander Albon – Williams

« Il est certain qu’être équipier de Max n’est pas facile. Mais je dois reconnaitre qu’on s’entend bien et qu’il a toujours joué le jeu en toute transparence avec moi. Max possède une énorme confiance en lui, mais il n’est pas arrogant. C’est un type normal qui ne prend pas la grosse tête malgré le succès, quelqu’un de très ordinaire en réalité. »

Pierre Gasly – AalphaTauri

« Aujourd’hui, même si Lewis (Hamilton) est le meilleur pilote de l’histoire de la F1, aujourd’hui, dans une Williams ou une Haas, il finirait dernier. C’est même pas qu’il serait 3ème ou 5ème, il serait en 18ème position ou 16ème position. »

Ne manquez-pas, Le GUIDE F1 2022, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi