jeudi 23 septembre 2021

Antoine Dupont, fierté de Magnoac Fc au pays de ses parents

À lire

Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont Presse

La nouvelle star du rugby français, Antoine Dupont a débuté au Magnoac fc, club de Castelnau-Magnoac dans Les Hautes-Pyrénées. Une aubaine Pour Le club co-Présidé par Sébastien Bousquet. Ce dernier s’est livré pour Rugby magazine et Le Quotidien du Sport.

Antoine Dupont a joué de quand à quand chez vous ?

Il a fait toute l’école de rugby ici, de l’âge de 6 ans aux minimes seconde année. Ses parents habitent à 200 mètres du stade de Castelnau. Petit, il était tout le temps au stade, il venait voir les entraînements des seniors, il rentrait dans le vestiaire.

À l’époque, je m’occupais de la catégorie de son frère à l’école de rugby. On a vite vu dans les tournois qu’il avait de sacrées dispositions (rires). « Toto » (Antoine Dupont), c’était la vitesse, la tonicité. Aujourd’hui, quand on le voit, on le revoit quand il était petit dans les tournois. Seule différence, à l’époque, il marquait 10 essais par match.

« Il y a Lionel Messi au foot et Antoine Dupont au rugby ! »

Pensiez-vous qu’un jour il irait aussi loin ?

Franchement, oui. Vers 9/10 ans, il a eu une période où il hésitait à continuer le rugby. Il était turbulent. Dès qu’il est parti en cadets à Auch, qu’il a commencé à être sélectionné en équipe de France de jeunes, là, on savait qu’il allait jouer en Top 14.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Par contre, on ne pouvait pas prédire qu’il serait le meilleur joueur du monde un jour. Que ce soit un grand joueur, à Castelnau, tout le monde s’en doutait. Après, il a énormément travaillé.

Entre ses débuts à Castres et maintenant, il a beaucoup progressé. Il est tellement passionné que c’était obligé qu’il réussisse. L’humilité est une de ses grandes forces. Dès qu’il est libre, il vient à Castelnau. Ici, c’est « Toto », pas Antoine Dupont. Ici, personne ne l’embête avec des autographes ou quoi que ce soit.

Est-ce le meilleur joueur du monde aujourd’hui ?

Pour moi oui. Il y a Lionel Messi au foot et Antoine Dupont au rugby. C’est un joueur qui n’a aucun point faible. Il est bon au pied, en défense, dans les petits périmètres, dans la pagaille (sic). Il n’y a aucun joueur qui a autant de points forts. C’est pour ça que je dis que c’est le meilleur joueur du monde. Au-delà du fait de marquer des essais, il empêche aussi d’en prendre.

Dupont ambassadeur de Magnoac

Quelles sont les répercussions au niveau du club ?

Nous avons 750 habitants et 200 licenciés au rugby. Le rugby est un peu une religion à Castelnau. Aujourd’hui, nous sommes mondialement connus grâce à Antoine. Il est très attaché à ses racines et parle de chez lui un peu partout. Sa famille est encrée ici. Son frère joue au club, son oncle entraîne. Lui-même est très présent.

On fait souvent des festivités autour de lui. Chaque année, il y a le magret cocotte à son effigie. Le magret cocotte était le plat traditionnel du restaurant de ses grands-parents à Castelnau. Chaque année, on fait 500 magrets-cocottes. La dernière fois qu’il est venu avant la Covid, il avait amené le Bouclier de Brennus.

Ça nous aide aussi à recruter. C’est une tête d’affiche. Forcément, on est un peu plus attractifs. Il met en lumière le Magnoac. Au club-house, on a déjà un pan de mur qui lui est dédié avec des photos depuis tout petit jusqu’à maintenant où l’on retrouve tous les évènements marquants de sa carrière.

Antoine s’investit pas mal avec son frère, ils ont un projet commun.

Oui. Les parents avaient un domaine familial. Ils vont dans un premier temps faire des chambres d’hôte, réceptions style mariage, séminaires d’entreprises, etc. Dans un second temps, ils devraient ouvrir un restaurant en permanence. Ils veulent aussi faire des stages de rugby l’été.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img