lundi 26 février 2024

Arkéa-Samsic : ce boulet qui bloquait Barguil

À lire

Avec le départ de Nairo Quintana, Warren Barguil aura plus de liberté de manœuvre. Le coureur breton retrouvera des ambitions dans les grands Tours, et pas seulement sur le Tour de France, alors que la formation bretonne a décroché sa place en World Tour.

Arkéa Samsic a perdu Nairo Quintana, mais elle a gagné sa place dans le World Tour. Une juste récompense pour cette équipe qui est en constante progression. Pour bien figurer en World Tour, les hommes d’Emmanuel Hubert seront équipés de nouveaux vélos avec un nouveau partenariat entre l’équipe et Bianchi qui revient dans le cyclisme.

Les dirigeants ont renouvelé leur effectif, le groupe a conservé ses deux leaders Warren Barguil et Nacer Bouhanni, mais Barguil aura les coudées franches dans les grands tours, il ne devra plus partager le leadership avec Nairo Quintana.

Barguil de nouveau libre sur les grands tours

Le départ du Colombien est une bonne chose pour l’équipe car les différentes affaires et les soupçons de dopage le concernant entachaient la bonne image de l’équipe. Yvon Caër, l’un des directeurs sportifs :

« L’année qui arrive est très importante pour nous car nous voulons montrer que notre accession est méritée. Mais on ne veut pas faire n’importe quoi, je pense que l’on a construit un groupe complet. Nous avons un mélange de coureurs d’expérience avec Nacer (Bouhanni) et Warren (Barguil), on fonde aussi beaucoup d’espoirs en Mathis Louvel et Kevin Vauquelin »

Même si elle sera présente tout au long de l’année pour honorer son nouveau statut d’équipe World Tour, Arkéa Samsic aura des ambitions sur les grands Tours avec Barguil qui jouera le général et pas seulement sur le Tour de France car il aimerait disputer le Giro, un Tour qui peut lui correspondre. Il pourra s’appuyer sur le transfuge d’AG2R Citroën Clément Champoussin qui était très courtisé car il est promis à un bel avenir et il sera précieux dans les montées :

« Hofstetter et Capiot sont les têtes d’affiche du groupe des Classiques. Sur les courses à étapes, on chassera aussi les victoires d’étapes. On mise beaucoup sur le recrutement de Clément Champoussin, il possède un énorme potentiel et il faudra le mettre en situation pour qu’il performe. Il a un potentiel très intéressant, il peut être le complément parfait de Warren Barguil sur les grands Tours, il va aider Warren pour le général. On voulait aussi préparer l’avenir avec les prometteurs Le Berre et Costiou. »

Arkéa Samsic est une jeune équipe en World Tour, mais elle possède aussi des dirigeants très aguerris qui savent où ils veulent aller et qui construisent l’équipe dans le calme, mais avec le plus grand sérieux.

Transferts chez Arkéa-Samsic

Arrivées : Biermans (Israel Premier Tech), Champoussin (AG2R Citroën), Costiou et Le Berre (Côte d’Armor Marie Morin-U), Dekker (Jumbo Visma), Rodriguez (TotalEnergies)

Départs : Anacona et D.Quintana (Colombia Pacto por el Deporte), Declercq, Florez, Hardy (UC Briochine), Noppe (Cofidis), Pajur (Tartu2024), N.Quintana, Swift (INEOS Grenadiers)

La recrue : Dekker au soutien de Bouhanni

Sprinteur de l’équipe Jumbo-Visma ces deux dernières années, David Dekker s’est engagé avec Arkéa Samsic jusqu’en 2024. Après une saison perturbée par de nombreuses blessures, il arrive avec un grand sentiment de revanche et évoluera aux côtés de Nacer Bouhanni.

A l’aise par mauvais temps, sur les pavés ou dans les petites montées, il pourrait décrocher quelques victoires sur les classiques, notamment en début de saison. Le jeune néerlandais de 24 ans a également été barré par la forte concurrence qui règne chez Jumbo. Dans l’équipe bretonne, il trouvera un terrain propice à son développement. Il a l’occasion de montrer que son image de sprinteur en devenir n’est pas usurpée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi