lundi 20 mai 2024

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) : « Gand-Wevelgem me rappelle quand j’étais junior »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le sprinteur de la Groupama-FDJ, Arnaud Démare vainqueur de trois étapes sur le dernier Giro, nous dévoile ses cinq courses préférées hors grands Tours.

Milan-San Remo

« C’est la première grande classique de l’année. C’est une course atypique, une course d’endurance. Elle fait environ 300 km (298, Ndlr). C’est la Primavera au départ de Milan. C’est une course historique. Le final me convient bien. J’aime beaucoup cette course ».

Paris-Roubaix

« Là encore, c’est une course mythique du calendrier avec ses pavés. Par sa configuration et son histoire, elle sort vraiment du lot ».

Championnats de France

« A chaque fois, cela reste un immense rendez-vous. Il y a ce maillot tricolore magnifique à aller chercher et à porter pendant un an. Il y a certaines courses comme celle-là qui vous donnent des frissons sur la ligne de départ car on y sent bien que l’atmosphère est différente. C’est dur à expliquer, mais tu sens quelque chose de particulier qui se dégage ».

Gand-Wevelgem

« C’est cette fameuse course avec ce mont Kemmel. J’aime cette course aussi car il y a cette nostalgie quand j’étais junior. J’évoluais alors au Team Wasquehal Junior. J’ai grimpé mes premiers monts. C’était sur le Kemmel. J’ai commencé à faire mes armes en Belgique quand j’avais 17, 18 ans. Quand on court dans ce pays, quelque chose de spécial se dégage. Si tu la gagnes, elle sort devant dans le palmarès. C’est toujours la notoriété des courses qui fait qu’elles sont plus ou moins aimées ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi