mercredi 22 mars 2023

Aston Martin un retour en grande pompe en Formule 1

À lire

Le retour d’Aston Martin en F1 est l’une des attractions de la saison. Sponsor de Red Bull, la célèbre marque revient comme constructeur. Avec des ambitions limitées dans un premier temps avant de voir plus grand.

Il faut remonter à 1960 pour voir une Aston Martin sur une grille de départ de F1. Sous la houlette de Lawrence Stroll, l’écurie Racing Point a pris le nom d’Aston Martin pour cette saison 2021 : « Notre stratégie d’investissement fait de la F1 un pilier central de notre stratégie marketing mondiale et c’est pour cela qu’il est parfaitement logique de rebaptiser Racing Point » a expliqué Lawrence Stroll dans un communiqué. Stroll a investiapour faire évoluer Aston Martin en F1 en tant que constructeur, avec une doublette de pilotes inédite, il a conservé son fils et l’a associé à une légende de la F1, l’ancien champion du monde Sebastian Vettel qui remplace Sergio Pérez :

« C’est super de voir une marque aussi emblématique revenir en F1, le contexte est totalement différent bien sûr mais, s’ils travaillent bien, ils peuvent tirer leur épingle du jeu et avoir des résultats intéressants. Ils ont une bonne base avec Racing Point, ils ne partent pas de rien. Il n’y a pas que le nom de la marque qui attire l’attention, mais aussi le choix de Sebastian Vettel comme pilote. Tout le monde va avoir les yeux braqués sur lui pour voir s’il se relance. Et ça aussi ça fait une sacrée publicité à la marque car Vettel bonigfie Aston Martin désormais » se réjouit Henri Pescarolo.

Aston Martin avec Sebastian Vettel

Son nom, Aston Martin, reste célèbre, mais elle sera l’une des plus petites équipes du plateau avec un plan d’attaque et d’évolution sur plusieurs années. La première saison, les ambitions sont très limitées comme l’a expliqué Lawence Stroll, le patron de l’équipe sur le site officielF1.com :

« C’est probablement un plan de trois à cinq ans pour nous. L’usine prendra quelques années pour s’adapter et l’embauche des bonnes personnes prendra du temps aussi. Pendant cette phase de transition, nous ne serons pas à 100%. C’est donc un plan sur le long terme, mais chaque année nous devrions nous améliorer, nous ne devons jamais reculer. Notre objectif est de percer parmi les trois premiers dans trois-cinq ans, d’avoir une chance de gagner des courses et de faire des podiums régulièrement ».

Un projet à long terme d’Aston Martin en F1

Son nouveau pilote Sebastian Vettel n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler que Mercedes avait eu besoin de quatre saisons et d’un nouveau règlement pour gagner quand elle est arrivée en F1. Les débuts ne sont faciles pour personne, c’est pour cette raison qu’Aston Martin n’espère pas grand-chose de cette première saison au plus haut niveau même si l’écurie n’est pas vraiment nouvelle puisqu’elle succède à Racing Point :

« C’est un projet à long terme si vous voulez vraiment gagner. Si vous regardez Mercedes, ils ont débuté en 2010 et n’ont trouvé la voie vers le succès que lors de l’apparition des nouveaux moteurs. Leur voiture n’était pas si bonne en 2014 sur le plan du châssis et, depuis leurs débuts, il leur a fallu cinq ans pour avoir un châssis considéré comme le meilleur. »

Mais après la 4ème place finale de Racing Point en 2020, Sebastian Vettel se veut optimiste et espère voir l’équipe, qui espère disposer de sa nouvelle usine à Silverstone en août 2022, se battre pour le podium : « Il est difficile de fixer un objectif pour cette année. Bien sûr l’équipe s’est battue pour la 3ème place l’année dernière chez les constructeurs et c’est en quelque sorte l’objectif pour cette année. »

Stroll et Vettel piloteront l’AMR21, une voiture qui ressemble à la RP20, la Racing Point 2020 avec quelques ajustements pour s’adapter à la règlementation avec notamment une réduction de l’appui aérodynamique au niveau du fond plat.

Un plan de trois à cinq ans pour concurrencer les meilleures équipes et se battre pour la victoire

Dans la presse spécialisée, Otmar Szafnauer, le directeur d’équipe revient sur les modifications réalisées sur la voiture 2021 :

« Nous n’avons pas eu la latitude de développement que nous avons habituellement donc la philosophie reste la même avec une voiture à inclinaison faible. Même si la philosophie de la voiture sera conservée, nous aurons quand même beaucoup de nouveautés, d’évolutions aérodynamiques et même un nouveau châssis. Donc même si la voiture reste très proche de celle de l’an dernier, elle est majoritairement renouvelée. »

Lors de son précédent passage en F1 en 1959 et 1960, l’écurie avait pris les 5ème et 8ème places du classement général des constructeurs. A la génération des dirigeants de 2021 de jouer maintenant et d’amener Aston Martin sur le devant de la scène avec, dans un coin de la tête, le rêve d’associer Hamilton à Vettel…

Ne manquez pas LE GUIDE DE LA SAISON 2021 du magazine Le Sporten vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi