mardi 18 juin 2024

Attila Valter (Groupama-FDJ) : « Ce maillot rose a changé ma vie »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Après une première année réussie avec la Groupama-FDJ, Attila Valter repart avec l’envie de confirmer, notamment sur le prochain Tour d’Italie. Entretien pour Le Quotidien du Sport et Cyclisme magazine.

Avant de parler de 2022, petit retour sur 2021, êtes-vous content de votre première année chez Groupama-FDJ ?

En repensant à l’année 2021, je peux dire que le bonheur est un euphémisme. Ce fut la meilleure année de ma vie, sur et hors vélo. J’ai atteint plusieurs de mes objectifs dans les courses, je me suis bien intégré dans l’équipe et j’ai trouvé de la joie dans beaucoup de choses. Prendre le maillot rose a un peu changé ma vie, j’en suis très fier. Tout comme des nombreuses leçons qui sont venues avec cette consécration. Je commencerai 2022 en étant un coureur plus complet et une meilleure personne.

Qu’attendez-vous justement de cette année 2022 ?

Je veux continuer à m’améliorer sur le vélo et en tant qu’être humain aussi. Je m’attends à de bons résultats, j’espère des victoires, mais profiter de ce que je fais est encore plus important pour moi, donc rester en bonne santé et en forme est tout ce que je souhaite !

« Le maillot rose à la maison est un rêve »

Avec le Giro au programme, comment abordez-vous cet objectif ?

Le Giro est bien sûr l’objectif principal. J’ai fait une course formidable l’année dernière, et je travaille dur cet hiver pour y réaliser encore de grandes choses. Je suis beaucoup plus confiant et expérimenté, mais je crois que la vie est un grand auteur et que le temps décidera si je peux à nouveau faire une bonne course, alors j’essaie de mettre juste la bonne pression sur mes épaules.

Le départ depuis votre pays rend-il le rendez-vous spécial à vos yeux ?

C’est l’une des choses les plus spéciales qui pourrait arriver dans ma carrière. Je connais presque 100% du parcours, et c’est juste fou qu’un grand Tour arrive là-bas. C’est une grande chose pour le pays et je souhaite en profiter en tant que fier Hongrois, car la course elle-même est plus importante que n’importe quel résultat.

Atttila Valter se sent plus confiant pour le Giro 2022

Vous sentez-vous plus fort après votre très bon Giro 2021 et êtes-vous heureux de voir la confiance de l’équipe sur le prochain ? Espérez-vous faire mieux cette année 2022 au général ?

La confiance de l’équipe me rend aussi très confiant ! C’est un très beau scénario pour moi d’aller avec Arnaud (Démare). Il aura beaucoup plus d’aide avec bien sûr plus de pression. Je partage l’idée de l’équipe que je ne suis pas dans l’état où j’ai besoin d’une équipe autour de moi pour aller au GC, mais être libre et tenter le coup c’est vraiment sympa, d’autant plus que je connais mes objectifs donc loin de la course ! Avec cette attitude et une préparation parfaite, je pense que la prochaine étape est possible, un top 10 est plus qu’un rêve, mais comme je l’ai dit, le temps décidera !

Rêvez-vous d’être encore en rose chez vous ?

Prendre le rose à la maison dépasse les rêves les plus fous ! Maintenant, je sais ce que ça fait de l’avoir, mais de l’avoir dans ma ville et mon pays natal… c’est une chose pour laquelle je travaille, mais le prendre une deuxième fois, surtout si tôt est beaucoup plus difficile qu’il ne l’était à la première fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi