mercredi 21 février 2024

Avant Rafaël Nadal, les 5 plus grands « comeback » de l’histoire du sport

À lire

Rafaël Nadal peut-il encore remporter Roland Garros ou(et) être sacré champion olympique, ses deux objectifs alors qu’il a annoncé son grand retour ? Avant lui, 5 autres immenses champions ont réussi ce type d’exploit.

« Après une année sans compétition, il est temps de revenir. Ce sera à Brisbane dans la première semaine de janvier, on se voit là-bas ». Hier, la publication d’une vidéo, sur les réseaux sociaux, a fait l’effet d’une bombe dans le monde du sport. Agé de 37 ans et après près d’un an sans jouer (depuis con élimination au deuxième tour de l’Open d’Australie, en janvier), Rafaêl Nadal annonce son grand retour à la compétition.

A LIRE AUSSI : les confidence touchantes d’Henri Leconte

Depuis sa dernière apparition officielle sur un court, celui qui reste un des plus grand joueurs de l’histoire du tennis de tous les temps, s’est notamment fait opérer de la hanche et occupe aujourd’hui la 663ème place au classement ATP. Participer à Roland Garros (en juin) et remporter les Jeux Olympiques de Paris 2024 reste l’objectif du champion espagnol, qui tente, dans un milieu en perpétuel renouvellement de champions, tous de plus en plus jeunes, un des comeback les plus passionnants de l’histoire du sport. Retour sur les précédents exemples.

Mohamed Ali (boxe), le plus grand

On ne présente plus le plus grand boxeur de tous les temps, nommé « Sportif du XXème siècle » en 1999. En 1967, Mohamed Ali est suspendu pour 5 ans, après avoir refusé de participer à la guerre du Vietnam avec les Etats-Unis (en tant qu’Objecteur de conscience). Il fera finalement son retour le 26 octobre 1970, et, au bout de quatre ans marqués par des dizaine de combats exhibitions, de défaites cuisantes et de victoires enthousiasmantes, il finit par redevenir champion du monde. Le 30 octobre 1974, 10 mois après avoir enfin battu Joe Frazier (aux points), il bat George Foreman, au terme d’un combat d’anthologie, reprend la ceinture et restera au sommet pendant trois ans.

Kim Clijtsers (tennis), le plus éclatant

Grande championne de tennis, la Belge occupe notamment la place de n°1 mondiales, en août 2003, à l’âge de 20 ans. En mai 2007, la joueuse puissante connue pour son revers à deux mains dévastateur, annonce sa retraite. Un peu moins de deux ans plus tard, fin mars 2009, elle officialise son grand retour à la compétition. Moins d’un an plus tard, elle remporte le tournoi de Flushing Meadows, auquel elle peut participer grâce à une Wild Card (invitation). En 2012, à l’âge de 29 ans, elle mettra de nouveau un terme à sa carrière, avant de tenter un nouveau comeback, en 2020, mais un mois après ses premiers matchs, la saison est suspendue en raison du COVID. Finalement, elle met un terme définitif à sa carrière en avril 2022, après des petits retours épisodiques.

Michael Jordan (basket), le plus célèbre

Nous sommes en 1993, après avoir remporté le championnat NBA à trois reprises, Michael Jordan décide de mettre un terme à sa carrière, à l’âge de 30 ans. Trois ans plus tard, le Newyorkais décide de revenir sur les parquets et reprend avec les Bulls de Chicago. Il va remporter de nouveau la NBA à trois reprises, dont le dernier, en 1998, à l’âge de 35 ans.

George Foreman (boxe), le plus incroyable

En mars 1987, George Foreman a 38 ans quand il décide de faire son grand retour sur un ring de boxe. Non seulement il se rapproche des 40 ans, mais son dernier combat date de… 10 ans ! Le 5 novembre 1994, à 46 ans et quasiment 10 mois, il remporte de nouveau le titre de champion du monde, en battant Michael Moorer, âgé de… 27 ans ! Foreman restera longtemps le plus vieux champion du monde de l’histoire de la boxe, avant d’être détrôné par Bernard Hopkins (champion à 46 ans, 4 mois et 6 jours), en 2011.

Alain Prost (F1), le plus français

Trois fois champion du monde avec l’écurie McLaren, Alain Prost voit sa carrière s’arrêter brutalement en 1992. Ecarté par Ferrari, le champion français ne retrouve pas de volant et passe une saison blanche. Mais il revient en force en 1993 en signant chez Williams. A l’âge de 38 ans, quatre ans après son dernier titre, il redevient champion du monde pour la quatrième fois. 

Hors catégorie : Gordie Howe (hockey sur glace), un retour à 69 ans !

Pour cet incroyable champion de Hockey canadien, le mot retraite ne veut rien dire. Sa carrière a duré 34 ans ! La première fois qu’il raccroche sa crosse, c’est en 1971, à l’âge de 43 ans. Deux ans plus tard, celui que l’on surnomme « Monsieur Hockey » reprend du service, avant de raccrocher une nouvelle fois, onze ans plus tard, et une dernière saison en NHL, à l’âge de 52 ans ! Ce n’est pas tout. A l’âge de 69 ans, Gordie Howe reprend du service pour un contrat d’un match avec les Vipers de Détroit (IHL).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi