samedi 13 juillet 2024

Limoges : Alberto Entrerrios veut faire oublier le basket pour le hand

À lire

Après un an sur le banc, l’entraîneur espagnol Alberto Entrerrios qui a signé pour trois saisons, a maintenu le club à travers l’obtention d’une 10ème place. Freiné dans ses objectifs par un effectif décimé par les blessures, l’Espagnol souhaite atteindre une position plus élevée cette saison afin de se rapprocher de ses ambitions.

A son arrivée à Limoges en 2022 après quatre saisons à Nantes, Alberto Entrerrios souhaitait changer de cap et relever de nouveaux défis au sein d’un club ambitieux qui, au final, a pourtant eu quelques difficultés à s’extraire de la deuxième partie de tableau.

À lire aussi : votre magazine spécial sur la nouvelle saison de hand

« On a évoqué cette 1ère saison avec les dirigeants, il faudrait accrocher un peu plus le Top 8, l’effectif n’est pas le même. Le bilan de cette saison permet de penser que l’effectif sera un peu plus soudé. On finit à un point du 7ème. On aurait pu faire mieux, mais c’était très serré au classement. Après, je veux viser le Top 8 et accrocher le Top 6. » Alberto Entrerrios admet cependant la forte compétitivité qui règne en première partie de tableau, tout en restant confiant sur les

forces de son effectif pour aller rivaliser. « Des équipes comme Toulouse, Nîmes et Chambéry ont plus de vécu que nous mais, au niveau de notre effectif et des objectifs que nous nous sommes fixés, nous devons être au minimum dans le Top 8 ». Le club qui possédait un budget de plus de 5 M€ se classant parmi les six plus gros budgets souhaite dans les années à venir revoir ses ambitions à la hausse.

« Les ambitions du club sont à long terme de jouer l’Europe même si seulement quatre équipes sont qualifiées, ce qui change tout et, à moyen terme, ce serait hormis le Top 3, de jouer le Top 6 comme Chambéry ».

Chambéry, un exemple à suivre

Le club doit constituer un effectif qui lui permette de remplir l’ensemble des objectifs. « On essaie d’améliorer l’effectif, de le rajeunir à l’image de Maxime Ogando. Notre but est de jouer avec des joueurs plus jeunes et des joueurs qui ont de l’expérience comme Dino Slavic qui vient de Zagreb ou encore Ihor Turchenko qui a joué la Ligue Européenne (C2) avec Zagreb ».

Cet équilibre entre jeunes et joueurs expérimentés est notamment possible par le centre de formation au sein duquel il n’est pas rare depuis sa récente création de voir de jeunes joueurs en sortir afin d’intégrer l’effectif professionnel.

« Le centre existe depuis deux ans. Il est très jeune, mais on a eu beaucoup de blessés donc on a régulièrement essayé d’intégrer certains jeunes joueurs comme Axel Boist qui jouait beaucoup avec nous. On a aussi utilisé d’autres joueurs sur la base arrière comme Alexandre Brikner. Ce sont des joueurs qui seront à terme en équipe première ».

Les ambitions des dirigeants limougeauds permettent au club de se trouver une place dans une ville qui est historiquement acquise au basket à travers son club du Limoges CSP. « Limoges peut devenir une ville de handball. On a une équipe qui est jeune et a peu d’expérience en première division, mais on a tous les moyens et les conditions pour que le Limoges Handball puisse progresser » confie Alberto Entrerrios.

L’entraîneur utilisera l’ensemble de son expérience pour remplir cette tâche. « J’ai l’expérience du niveau international. J’ai signé pour une période de trois ans et le projet sportif est bien installé. On peut faire partie du Top 6 français, c’est l’objectif à travers la qualité de ce club et la volonté de faire plus. » Limoges se veut plus que jamais un sérieux concurrent à la première partie de tableau.

Ihor Turchenko

L’arrière gauche ukrainien de 22 ans qui évoluait sous les couleurs du club du HC Motor Zaporija la saison dernière a été recruté jusqu’en 2025. Il représente un atout de taille pour son nouveau club qui souhaite utiliser son expérience précoce de la coupe d’Europe qu’il avait pu découvrir avec son précédent club à l’âge de 19 ans. Limoges fera aussi en sorte qu’il utilise l’ensemble de ses qualités techniques qui lui ont valu de devenir le meilleur buteur de la phase de poules de la Ligue Européenne (C2) la saison dernière, avec pas moins de 85 buts en 10 matches.

Sans blessures, Limoges peut-il être le trouble-fête de la StarLigue ?

Limoges a vécu une saison qui l’a vu se rapprocher du milieu de tableau pourtant ponctuée par une série de blessures ne permettant pas au club d’obtenir certaines victoires en championnat. Le match contre Chartres en est un exemple, à travers la prestation des limougeauds qui avaient été handicapés par l’absence de nombreux joueurs blessés, comme Yann Genty ou encore la blessure de Raul Nantes qui servait pourtant de joker médical.

Cependant, le club affiche ses ambitions cette saison en recrutant un effectif qui lui permettrait non seulement de prévenir certaines blessures, mais aussi de parvenir à atteindre le milieu de tableau avec des joueurs qui ont une expérience en coupe d’Europe ou qui se sont fait remarquer en ProLigue et qui prétendent jouer au niveau supérieur.

Mathieu Coulette

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi