dimanche 26 mai 2024

Ballon d’Or 2021 : De Bruyne favori, Lewandowski et Messi outsiders

À lire

Lewandowski pour l’ensemble de son œuvre, De Bruyne si les Belges gagnent l’Euro ou Messi parce qu’il reste le meilleur joueur du monde ? Où en est-on de la course au Ballon d’Or, le QDS fait le point.

La cérémonie de remise du Ballon d’Or 2021 aura lieu le 5 décembre 2021. Après la fin de championnats Nationaux et alors que l’Euro et la Copa America peuvent avoir une influence importante pour départager les candidats, le Quotidien du Sport fait le point en passant sept principaux prétendants au crible.

Les historiques pas forcément au rendez-vous

Cristiano Ronaldo (Juventus, Portugal)

Voir le Portugais dans cette catégorie donne un léger pincement au cœur. Pourtant, l’élimination hier du Portugal face à la Belgique (0-1) traduit en quelque sorte la saison ratée du Portugais sur un plan collectif. Même si la Juve a été qualifiée in-extrémis en C1, ce n’est pas suffisant pour la Vieille-Dame, championne depuis 2012. Le portugais a tout de même fini meilleur buteur de Serie A avec 28 buts en 33 matchs dont 12 penaltys. Il est actuellement le meilleur buteur de l’Euro avec cinq buts.

Lionel Messi (Barcelone, Argentine)

On ne présente plus l’Argentin, souvent considéré comme le meilleur joueur du monde voir de l’histoire. Sa montée en puissance au cours de la saison a permis au Barça de remonter grandement dans le classement, mais malheureusement n’a pas empêché les Catalans de laisser le titre à l’Atlético.

Avec 30 buts et 9 passes décisives il arbore des statistiques très satisfaisantes malgré tout, qui ont explosées en 2021.Lionel Messi aurait pu prétendre à une meilleure place, si sa saison avait été plus régulière et que le Barça avait gagné le titre. Il est cependant toujours en lice en Copa America avec l’Argentine et peut enfin gagner un titre tant désiré avec sa sélection. Il a déjà inscrit trois buts dans la compétition.

Karim Benzema (Real Madrid, France)

Le Français pourrait être considéré comme trop haut dans ce classement, détenant des stats moins impressionnantes que d’autres. Pourtant, le français a été tout simplement monstrueux. Souvent très seul en attaque au Real, l’ex-lyonnais a porté à bout de bras l’équipe toute la saison. Buteur presque tout les week-ends, sa régularité et son sang froid ont été au rendez vous de la première à la dernière journée. Un titre avec le Real (Liga) et avec la France (Euro) aurait peut être permis de récompenser toute une carrière et ainsi remporter le Ballon d’Or.

Si la Belgique gagne l’Euro, le Ballon d’Or n’échappera pas à Kevin De Bruyne

Kevin De Bruyne (Manchester City, Belgique)

Le Belge, sorti sur blessure lors du match face au Portugal, est le maître à jouer de l’équipe de Pep Guardiola. Bien que blessé une partie de la saison, le Belge affiche de belles statistiques avec 6 buts et 12 passes décisives en Premier League. Son importance dans le jeu grâce a sa vista et ses passes vers l’avant font de lui un joueur unique, essentiel au collectif. Si la Belgique va au bout à l’Euro, on ne voit pas comment le Ballon d’Or peut lui échapper.

Ceux pour qui l’Euro aura coûté trop cher

Kylian Mbappe (PSG, France)

Le natif de Bondy a encore confirmé cette saison. Meneur de l’attaque parisienne du aux blessures à répétition de Neymar, il a marqué énormément de buts. Malgré une deuxième place en ligue 1 au goût amer, le parisien a marqué les esprits. En particulier en Ligue des Champions, avec son triplé historique face au FC Barcelone. Une année qui aurait pu se terminer par plus de trophées mais qui n’en reste pas moins impressionnante. Avec huit buts en Ligue des Champions et la participation aux demi-finales, le Français aurait pu y croire en cas de succès des Bleus à l’Euro… Mais il est passé à côté, ce qui le prive du trophée.

Robert Lewandowski (Bayern Munich, Pologne)

Robert Lewandowski a encore prouvé qu’il était un véritable « cyborg ». Meilleur buteur des cinq grands championnats, le bavarois impressionne par sa régularité. Blessé en fin de saison, le Polonais a tout de même marqué 48 buts toutes compétition confondues. Mais il n’a pu aider le Bayern face au PSG en Ligue des Champions. Ce fut le même scénario avec la Pologne, qui n’a pas réussi à sortir de son groupe à l’Euro (ce qui n’était pas compliqué). En l’absence de véritable candidat, il reste cependant bien placé. Notamment à la vue de son incroyable année 2020, qui a vu l’annulation de la récompense qu’il méritait largement.

N’Golo Kanté (Chelsea, France)

Le chouchou du publique français s’est réaffirmé cette année. Moins bon depuis le mondial 2018, il a été étincelant avec Chelsea cette saison. Vainqueur de la C1 sous les ordres de Thomas Tüchel, le Français a été élu consécutivement meilleur joueur des demi-finales aller et retour. Puis de nouveau lors de la finale. Une performance individuelle incroyable. Très bon avec les Bleus avant l’Euro, Kanté coachait toutes les cases avant de se crasher en huitième de finale hier contra la Suisse. Il reste cependant dans la course, si la Belgique ne remporte pas la compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi