jeudi 20 juin 2024

Ballon d’Or : élu meilleur joueur de Premier League, Erling Haaland défie Lionel Messi !

À lire

Il n’a que 23 ans, mais déjà une histoire de seigneur. Celle d’un joueur qui explose tous les records sur son passage depuis le début de sa carrière et qui pourrait bien nous étonner encore cette saison en décrochant le Ballon d’Or. Il était une fois, Erling Braut Haaland…

Bryne. C’est dans cette petite ville norvégienne, dont vous entendez probablement parler pour la première fois,  qu’Erling Braut Haland (avant de transformer le Haland norvégien en Haaland, en 2018), son nom complet, grandit au sein d’une famille très sportive.

A LIRE AUSSI : enjeux et pronostics de 37ème journée de Ligue 1

Très tôt le gaucher né à Leeds, à l’époque où son papa y était footballeur professionnel, apprend à manier le cuir. Précoce et accro au but, celui que l’on surnomme aujourd’hui « le cyborg » débute en futsal, avant d’enflammer les grands espaces par sa puissance, très vite mise en valeur.

A tout juste 15 ans, Haaland signe son premier contrat pro dans son club formateur, le Bryne FK (deuxième division) et continue de suivre son enseignement, avec essentiellement un rôle de remplaçant.  « A ses débuts, c’était un petit garçon maigrichon » se souvient son éducatrice.

En 2017, la carrière d’Erling Halaand va prendre un premier tournant. Il  rejoint le club de Molde, en première division norvégienne, et dans le même temps, suit un régime particulier, qui va lui permettre de se façonner un véritable corps d’athlète. Lors de ses deux premières saisons, le Norvégien inscrit 20 buts en 50 matchs, alors qu’il n’a que 17 ans !

9 buts avec la Norvège en Coupe du Monde U 20

Sous les ordres de l’ancien super sub de Manchester United, Ole Gunnar Solskaer, il commence à se faire un nom, et les voisins Européens s’intéressent à lui. En janvier 2019, ce sont les Autrichiens du RB Salzburg qui le recrutent, moyennant 8 millions d’euro. Le Club autrichien est loin de s’imaginer la suite des événements.

En Mai 2019, la coupe du monde des moins de 20 va révéler à toute la planète foot qui est véritablement Erling Braut Haaland. La Norvège s’impose 12-0 face au Honduras, avec 9 buts de son numéro 9, pourtant muet lors des deux premiers matchs. L’exploit fait le tour du monde. Après ce coup de com de rêve, Halaand est lancé et ne s’arrêtera plus.

Dès le début de la saison 2019-2020, avec 11 buts et 5 passes décisives en 8 matchs il devient la coqueluche du championnat autrichien, avant d’exploser sur la scène Européenne. Pour sa première en Ligue des Champions, il inscrit un triplé face à Genk en une mi-temps ! A seulement 19 ans, Haaland devient le plus jeune joueur de l’histoire de la compétition a réussir cette performance, devant Rooney et Raul. Élu joueur de l’année en Autriche, il tape dans l’œil de Manchester United, à la recherche d’une nouvelle icône.

Lors de ses débuts avec  Dortmund, il entre à la 56ème et réussit un triplé !

Alors que les Red Devils sont sur le point de conclure le deal, la famille Haaland opte finalement pour une autre destination : Dortmund. A l’époque, la rumeur dira que c’est son père, Alf-Inge Haaland, qui ne voulait pas que soin fils signe à United, en raison de rancœurs nées de son passage en Angleterre…

En décembre 2019, à la fin du championnat norvégien (qui se déroule sur une année civile) le jeune Haaland s’engage donc avec le club allemand pour 20 millions d’€uros.

Il embrasse alors le destin d’une grande famille de stars.  Gundogan, Reus, Dembele, Aubameyang, et Lewandowski, ont en effet tous un point commun: ils ont explosé sous les couleurs des Jaune et Noir. Erling suivra la mode.  Dès son premier match, le Norvégien marque un triplé, après être entré en jeu seulement à la 56ème minute.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le cyborg qui commence à se faire un nom qui pèse lourd dans le monde. En total harmonie avec le style de jeu allemand, il fait trembler le mur jaune dans le mythique Signal Iduna Park, au rythme de ses exploits. Il deviendra le chouchou du stade, à peine un mois après son arrivée.

En février 2020, Dortmund affronte le PSG pour le compte des 8èmes de finales de la LDC. Ce soir-là, Haaland envoie un message fort à l’Europe. Devant Neymar et Mbappé le Norvégien est la star de la soirée. Les Allemands s’imposent 2-1, avec un doublé pour son premier match de Ligue des Champions, avec sa nouvelle équipe ! Un mois plus tard, les Parisiens renverseront la vapeur, en chambrant même le norvégien avec sa célébration. Il a à peine 20 ans et est déjà dans tous les esprits. Ce n’est rien que le début.

Encensé par son idole, Zlatan Ibrahomovic

« Haaland est bon car il est obsédé par les buts et il ne fait pas plus que ce qu’il doit faire. Il se concentre sur uniquement sur son rôle. C’est un élément très important. Car il y a d’autres joueurs qui pensent pouvoir faire plus que ce dont ils sont réellement capables. Haaland a cette intelligence et cette lucidité » dit de lui, Zlatan Ibrahimovic, son idole. Élu Golden Boy de l’année, le Norvégien entame sa deuxième saison à Dortmund de la même manière que la précédente. Robert Lewandowski a enfin trouvé son concurrent en Bundesliga. Avec son acolyte, Jason Sancho, le scandinave forme un duo de feu, l’un des plus prolifique d’Europe. 10 buts en 8 matchs de Ligue des Champions cette saison-là, avant de tomber face à Manchester City.

« C’est bien de marquer des buts, j’adore la Ligue des champions et quand j’ai vu le triplé de Mbappé hier (ndlr : face à Barcelone, la veille), ça m’a encore plus motivé donc merci à lui » déclare le Norvégien, après ses 4 buts face au FC Séville.  Haaland devient le plus jeune joueur à atteindre la barre des 20 buts en C1.  Lorsque le cyborg est lancé, personne ne peut l’arrêter, pas même le Bayern de Neuer, face à qui il inscrit 5 buts en 3 confrontations. En fin de saison il sera le 3ème meilleur buteur européen, et offrira un trophée à Dortmund grâce à une victoire 4-1 face à Leipzig (avec 2 buts), en Coupe d’Allemagne.

La saison 2021/2022 sera la saison des interrogations pour le Norvégien, qui se blesse trop souvent. Il manquera 26 matchs au total, ce que le frustre terriblement. Malgré tout il inscrit 29 buts dont un très émouvant pour sa dernière à domicile, avant un départ annoncé. Il quitte la Bundesliga après avoir inscrit 62 buts en 67 matchs et réussi 15 passes décisives. Une seule question se pose alors : quel club va faire de lui une légende en lui permettant de remporter des trophées collectifs et individuels ?

Son avenir va très vite être réglée. Dès le mois de mai, City annonce avoir conclu un accord avec le Borussia Dormtund, et le 13 juin, le transfert est conclu.

Pour lui, Pep Guardiola, adepte du fameux “9 1/2”, décide de changer de philosophie et accepte de jouer avec un vrai buteur.

Débarrassé de ses pépins physiques, Erling Haaland donne raison au technicien catalan. Son entente avec Kevin De Bruyne est un régal : il marche sur l’Europe. Le cyborg réalise une saison légendaire et efface tous les records d’efficacité en Premier League. En lice pour remporter la Ligue des Champions, la FA CUP, la Carabao Cup, après avoir déjà remporté le championnat, Haaland et les Citizen ont rendez-vous avec l’histoire.

Lui pourrait même chiper le Ballon d’Or à Messi (champion du monde, élu meilleur joueur du mondial), en cas de grosse performance en finale. Le tout alors qu’il n’aura pas encore ses 23 ans.

Avec Jérémy Kinot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi