jeudi 20 juin 2024

Enjeux et pronostics pour la 37ème journée de Ligue 1 : le PSG champion, les regrets de l’OM, Lille assure

À lire

Retrouvez les dernières infos et tous les enjeux de la 37ème journée de Ligue 1, avec les pronostics de la rédactions.

Cette fois, les dix matchs se jouent en même temps. Avant-dernière journée oblige, pour l’équité sportive, tous les coups d’envoi seront donnés à 21h.

A LIRE AUSSI : OM, un fiasco qui va laisser des traces

Si le PSG est déjà champion à 99%, grâce à ses six points d’avance et son large avantage à la différence de buts, plusieurs rencontres vont se jouer dans une ambiance très tendue.

A commencer par celle qui oppose le Stade Rennais à Monaco. Les Monégasques sont en perte de vitesse (1 point pris sur les deux derniers matchs) et ont vu Lille revenir à deux points de la 4ème place, alors que Rennes doit gagner pour rester dans la course à l’Europe. Pour cette rencontre, les Bretons enregistrent le retour précieux de Theate. Monaco fera sans Boadu.

Autre match sous grosse tension : Lille – Nantes. Les Dogues (qui retrouvent Fonte mais ont perdu André Gomes) veulent gagner pour être les grands gagnants du jour dans la course à l’Europe. Avec 3 points de plus, soit ils passent devant Monaco (en cas de défaite de ce dernier à Rennes), soit ils valident leur 5ème place (en cas de défaite de Rennes). En face, Nantes vient chercher au moins un point, mais aura surtout son oreille colée à Toulouse, ou joueront les Auxerrois. Car si les Bourguignons gagnent pendant qu’ils perdent dans le nord, ils seront officiellement en Ligue 2.

Si Nantes perd à Lille et Auxerre gagne à Toulouse, les Canaris seront en Ligue 2

En revanche, si Auxerre perd ou fait match nul, tout se jouera lors de la dernière journée (Auxerre accueillera Lens, pendant que Nantes affrontera Angers à la Beaujoire). Pour ce match, Pierre Aristouy est privé de Guessand et Delor, mais retrouve Chirivella, rétabli en urgence de sa pubalgie.

Pendant ce temps-là, Auxerre jouera à Toulouse sans Niang. Côté TFC, le groupe est au complet,  ce sera la dernière de Spering, van den Bomen,  Dejaegere et possiblement Dupé, tous les quatre en fin de contrat et ont annoncé leur désir de ne pas prolonger.

Parmi les attractions de cette 37ème journée, il y a le match entre Lyon et Reims, mais essentiellement pour une raison extra-sportive. Le Groupama Stadium va fêter Jean-Michel Aulas, qui quitte le club, après 36 ans de présidence, laissant une trace indélébile dans le coeur des supporters.

Même si un petit miracle (carton plein des Gones et pas plus de deux points pris par Lille et trois par Rennes sur les deux derniers matchs), peut encore permettre à l’OL de terminer 5ème, l’enjeu sportif est limité. Blanc doit faire sans Lovren et Diomandé, alors que Reims se déplace sans son capitaine, Abdelhamid, suspendu.

Le temps des regrets pour l’OM

Pour sa dernière de la saison au Vélodrome, l’OM devrait se présenter dans une formation classique, avec un ou deux changements. Payet, suspendu, en a terminé avec sa saison, et Gigot (sorti blessé à Lille) n’est pas apte.

Assuré de terminer au moins troisième, l’OM sait qu’il ne reviendra pas sur Lens, qui devrait battre Ajaccio sans forcer. Attention quand même à Brest, qui est officiellement maintenu et qui va venir libéré pour faire un résultat. On sait les Bretons très habiles en contres.

Opposés à la Meinau, Strasbourg et le PSG sont exactement dans la même situation. Tous les deux sont assurés à 99% d’avoir atteint leur objectif (le titre pour le PSG, le maintien pour les Alsaciens), mais avec un petit point chacun, ce serait officiel.

Pour ce match, Galtier est privé d’Hakimi (suspendu), mais aussi de Kimpembe, Mendes, Mukiele et Neymar, ses blessés longue durée. Ekitiké et Ruiz, revenus blessés d’Auxerre, sont très incertains. Antonetti, lui, doit faire avec une absence de taille : Djiku est suspendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi