jeudi 25 avril 2024

Basket : les London Lions font une forte impression

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A l’image d’une sélection de Grande-Bretagne qui progresse et qui s’est invitée au dernier Euro, le club de London Lions fait une percée significative et vient de frapper un gros coup en EuroCup. Entretien réalisé avec France Basket.

Le club des London Lions, fondé en 1977, fait parler. Et pas seulement jusqu’à Manchester. C’est le cas chez les filles et les garçons. On se souvient qu’en début d’année les illustres Tangos avaient perdu un match d’Eurocoupe (64-65) contre les Anglaises à Londres. Bourges s’était finalement qualifiée en 16èmes de finale au match retour (96-65).

Le 18 octobre a marqué un autre jour important dans l’histoire du club, cette fois au niveau masculin. Emmenés par l’ancien manceau en feu Ovie Soko, meilleur marqueur de la rencontre (22 points, 14 rebonds), les London Lions ont battu Trente en EuroCup (80-75). Ils sont devenus la première équipe anglaise à gagner un match d’EuroCup depuis 2004.

Les anglais ne font plus rire

De quoi rendre fou de joie le coach Ryan Schmidt : « C’est super pour le basket anglais de voir un tel public affluer (à la Copper Box Arena, Ndlr) et qu’on ait pu signer une victoire significative pour la première fois depuis 18 ans. C’est une grosse performance pour nous, pour tout le club, pour la BBL (British Basketball League, Ndlr) et le basket britannique en général. Je suis très fier des gars ». Un sens du collectif énorme à tous les étages confirmé par la grosse recrue du club Sam Dekker, 18ème choix de la draft en 2015, 205 matches NBA :

« Nous avons des familles, des enfants, des émotions. Alors se retrouver au milieu d’une organisation qui comprend ce paramètre en premier lieu est vraiment quelque chose d’unique, surtout en Europe. Ici, l’approche est très différente. Les dirigeants veulent surtout qu’on soit à l’aise dans cet environnement avec nos familles et dans nos vies. On peut s’adresser à n’importe qui dans le club en cas de besoin. Nous, joueurs, savons ce que nous avons à faire. Mais tout ce réconfort humain rejaillit sur notre basket. On joue mieux. Quand vous voyez un groupe de gens heureux, vous avez alors envie de redoubler d’efforts pour eux. Cela se remarque au quotidien à l’entraînement. Il y a des sourires. J’aime chaque seconde que je passe dans ce club ».

Les London Lions en pleine forme

Outre leur bonne tenue en EuroCup, les London Lions martyrisent aussi leurs adversaires en BBL (5 victoires en 5 matches) :

« Pour être honnête, je ne savais pas beaucoup de choses sur le championnat anglais avant de le découvrir, concède l’ancien ailier passé par Houston, les Clippers, Cleveland, Washington et Toronto. Mais maintenant que j’y suis, je me rends compte que c’est un championnat en pleins progrès. Pour l’instant, les London Lions dominent les débats. En Angleterre, on s’attend à ce que nous nous imposions. Cependant, chaque rencontre qui se profile est plus difficile. Car le prochain adversaire veut toujours nous battre. Nous devons rester unis. On doit impérativement poursuivre dans cette voie ».

Si les London Lions veulent atteindre l’Euroligue, Londres au même titre que Paris sont des enjeux commerciaux importants ils devront déjà parvenir en finale de l’EuroCup. Le chemin est évidemment encore très long pour les équipiers de Sam Dekker, mais tous les efforts sont consentis en ce sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi