dimanche 29 janvier 2023

Belgique : la fin de la génération Hazard

À lire

La Belgique a dit adieu à la Coupe du Monde. Une fin de règne pour les Diables rouges qui devront se relever de cet échec cuisant. Un échec cuisant pour Roberto Martinez et Thierry Henry , mais aussi le constat de la déchéance d’Eden Hazard, qui aurait dû porter toute une génération vers les sommets.

C’est la fin des fins. La Belgique n’a pas réussi à se qualifier pour la phase finale de la Coupe du Monde au Qatar. En effet, face au finaliste croate de l’édition 2018, la bande à Eden Hazard pouvait croire en une nouvelle épopée.

Ce ne sera pas le cas et le symbole est fort pour une génération dorée. La Belgique a perdu gros en la matière après son match nul contre la Croatie. Le raté de Lukaku est l’image de cette dernière rencontre pour les belges qui ne pourront pas exposer leur fureur contre les Français.

Le match contre les Croates était à quitte ou double pour cette nation belge qui n’est plus à l’aise dans le football mondial. Hazard, De Bruyne et Lukaku, le trio magique est sur le déclin. Ce n’est pas sans dire que Roberto Martinez laisse un chantier immense à reconstruire avec ou sans lui. En tout cas, depuis son arrivée, l’ancien entraîneur d’Everton avec Thierry Henry n’ont pas impulsé de révolution pour cette génération.

Au-delà du fiasco que représente les résultats de cette coupe du monde pour la Belgique, elle témoigne d’une bascule pour toute une génération. Pas sûr que les diables rouges retrouvent les sommets tout de suite.

Henry-Martinez, un duo en échec

C’était un duo attendu par les 10 millions de Belges. Donner à cette sélection les lettres de noblesse pour accrocher une première étoile. Ce sera finalement un échec cuisant pour les deux hommes. Roberto Martinez a démissionné de son poste et nul doute que Thierry Henry devrait plier bagage.

Mis à part le mondial 2018, le mandat de Roberto Martinez ne sera pas le plus brillant de l’histoire de la Belgique. Le sélectionneur a échoué dans sa mission avec la légende des Bleus Thierry Henry. Elle combine également une identité de jeu jamais… identifiée !

C’est le plus gros défaut du duo qui va quitter la sélection sans gloire. Elle confirme toutes les difficultés de la Belgique de se renouveler. Dans un football qui bouge beaucoup, la Belgique est restée sur un modèle trop statique. peu de renouvellement sur les joueurs et des cadres qui ont dévissé année après année.

La déchéance d’Eden Hazard

Henry et Martinez n’ont jamais réussi à impulser une dynamique, une philosophie de jeu et un projet qui porte les belges vers la victoire. C’est finalement sur un échec sportif et une démission que la Belgique quitte le Qatar sans un sourire.

Impossible de ne pas associer Eden Hazard à cet échec cuisant. Celui qui a sûrement été l’un des Belges les plus brillants de l’histoire, n’aura jamais réussi à porter son équipe vers les sommets. Démoli petit à petit par les blessures à répétition depuis son transfert au Real Madrid, le prodige formé à Lille a joué la Coupe du Monde après avoir joué 72 matchs (toutes compétitions confondues, hors équipe nationale) sous le maillot du club espagnol (dont seulement 6 depuis le mois d’août).

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi