jeudi 23 mai 2024

Bordeaux relégué en National : c’est Dunkerque qui va en profiter et non pas Saint-Etienne

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Contrairement à ce que l’on pourrait penser d’un premier abord, la rétrogradation administrative des Girondins de Bordeaux ne profitera pas aux Verts, mais au club de Dunkerque, 18ème de Ligue 2.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, c’est bien connu. Si la sanction de la DNCG, ordonnant la relégation des Girondins de Bordeaux en National est confirmée, c’est le club de Dunkerque qui devrait en profiter et non pas l’AS Saint-Etienne, comme espéré un temps par les supporters des Verts.

C’est en effet un cas très spécial à gérer par la LFP. Le règlement prévoit qu’en cas de relégation administrative, ou d’interdiction de monter, la sanction profite au club de la division la plus haute. Mais ici, le cas n’est pas si simple.

Bordeaux n’est pas encore en National, mais…

Ainsi, si Auxerre par exemple, se voyait empêché de monter en Ligue 1, ce serait Saint-Etienne, premier des clubs relégués, qui en profiterait.

A LIRE AUSSI : TOP 10 des plus grands joueurs du foot français

Mais dans le cas présent, c’est en tant que club de Ligue 2 que les Girondins de Bordeaux sont traités. Ainsi, leur rétrogradation administrative profitera au premier des clubs de Ligue 2 relégués, à savoir le 19ème du dernier championnat (le 18ème, Quevilly-Rouen, ayant sauvé sa place en barrage) : USL Dunkerque.

Une information que la complexité de la situation rend toutefois discutable. Elle pourrait donner lieu à un long débat juridique sur fond de règlement sportif et administratif…

Bien sûr, on n’en est pas encore là : les Girondins de Bordeaux vont faire appel de la décision de la DNCG, avec 9 fois sur 10, une issue favorable. A charge tout de même pour Gérard Lopez de présenter un budget plus cohérant, et surtout, une façon plus convaincante de combler le lourd déficit du club (environ 45 millions d’euros).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi