vendredi 14 juin 2024

Bounou, Hakimi, Ounahi, Ziyech… Le TOP 10 des joueurs marocains en activité

À lire

Porté par une génération exceptionnelle, le Maroc a réalisé un parcours historique lors du dernier mondial au Qatar. Focus sur les dix meilleurs joueurs d’une équipe qui a marqué de son empreinte l’histoire de la Coupe du Monde.

1. Yassine Bounou (Séville FC)

Il a été l’un des héros marocains lors de la dernière Coupe du Monde au Qatar et est considéré depuis plusieurs saisons comme l’un des meilleurs gardiens de but de la Liga espagnole. Yassine Bounou est depuis son arrivée à Séville en 2019 un portier de classe mondiale dans l’une des meilleurs équipes de son championnat. A 31 ans, il a été sélectionné à 52 reprises avec la sélection marocaine et figurera à coup sur parmi les prétendants au titre de meilleur gardien de la planète à l’issue de la saison.

Nayef Aguerd, le patron de West Ham

2. Nayef Aguerd (West Ham)

Transféré pour 35 millions d’euros de Rennes à West Ham l’été dernier, Nayef Aguerd est à 26 ans l’un des défenseurs centraux les plus solides de son pays. Taulier de la défense centrale marocaine lors de la dernière Coupe du Monde, il est depuis son retour du Qatar un titulaire indiscutable du onze londonien, qui va beaucoup mieux depuis que le défenseur marocain enchaine les matchs sans pépin physique (seulement une défaite sur les six derniers matchs).  

3. Achraf Hakimi (PSG)

On ne le présente plus. Passé par le Real Madrid, le Borussia Dortmund ou encore l’Inter Milan, le latéral droit du PSG est depuis plusieurs saisons une référence à son poste en Europe. A seulement 24 ans, il a déjà accumulé une expérience considérable au très haut niveau – il a déjà été sélectionné en équipe nationale à 61 reprises – et est actuellement l’un des meilleurs joueurs d’un PSG en pleine crise de confiance et de résultats. Les Parisiens auront bien besoin de lui, mardi, contre le Bayern Munich.

4. Noussair Mazraoui (Bayern Munich)

Également indiscutable dans son couloir gauche au Qatar, Mazraoui est à 25 ans, à l’image de son homologue Hakimi, l’un des latéraux les plus talentueux évoluant sur le vieux continent. Transféré libre de l’Ajax Amsterdam au Bayern Munich à l’été 2022, il a cette saison disputé 18 matchs toutes compétitions confondues avec les Bavarois. Pouvant évoluer aussi bien dans le couloir droit que le gauche, le latéral marocain doit faire face à une concurrence rude à ces postes à Munich, mais est tout de même parvenu à se faire une place parmi les Davies, Pavard et autres Hernandez depuis le début de la saison. Il est toutefois absent depuis la défaite de son pays contre la France en demi-finale du mondial, pour cause de blessure.

Sofyan Amrabat bientôt dans un très grand club

5. Sofyan Amrabat (Fiorentina)

Il a été le véritable chef d’orchestre de sa sélection durant toute la Coupe du Monde. Impressionnant de maitrise et de sérénité au milieu de terrain au Qatar, Amrabat a été l’une des révélations du tournoi, mais à Florence cela fait bien longtemps que le joueur de 26 ans dicte son tempo en Série A. Arrivé à la Fiorentina en 2020 après un prêt fructueux à l’Hellas Vérone, Amrabat est un titulaire indiscutable de son équipe depuis trois saisons désormais. Pisté par de nombreux cadors du continent après son mondial exceptionnel, il a décidé de rester à la Viola, mais il ne fait aucun doute qu’il fera parti des dossiers les plus bouillants du prochain mercato estival.

A LIRE AUSSI : le TOP 10 des joueurs Algériens en activité

6. Azzedine Ounahi (OM)

Inconnu au bataillon, ou presque, par le grand public avec la Coupe du Monde, Azzedine Ounahi s’est également révélé comme l’un des meilleurs milieux de terrain de toute la compétition au Qatar. Agile, technique, celui qui vient tout juste d’être transféré pour dix millions d’euros à l’OM depuis Angers est à seulement 22 ans l’une des étoiles montantes de la Ligue 1. A Marseille, il arrive dans un club en pleine bourre en ce moment et essaiera de se faire une place dans un onze déjà bien fourni au milieu de terrain (Guendouzi, Rongier, Veretout, Harit etc.).

7. Sofiane Boufal (Al-Rayyan)

Passé par le LOSC, Southampton ou encore le Celta Vigo, Sofiane Boufal vient tout juste d’arriver à Al-Rayyan (Qatar) en provenance d’Angers après une Coupe du Monde, à  l’image du reste de son équipe, plus que réussie. Ailier technique et rapide, il a eu du mal à confirmer le potentiel décelé en lui au début de sa carrière, et s’en va donc, à 29 ans, tenter une toute nouvelle expérience sur un nouveau continent, dans le pays qui a vu sa sélection nationale se révéler aux yeux du monde entier.

Romain Saiss toujours solide au poste

8. Youssef En-Nesyri (Séville FC)

Fer de lance de l’attaque marocaine au Qatar, Youssef En-Nesyri est également solidement ancré à la pointe de l’attaque à Séville, depuis son arrivée dans le club andalou en 2020. Auteur de 43 buts en 131 matchs toutes compétitions confondues avec les Sévillans, il a également scoré à 17 reprises en 57 sélections avec son pays. Malgré la saison difficile de son club, il semble encore surfer sur sa superbe Coupe du Monde, avec six buts en neufs matchs depuis son retour du Qatar.

9. Hakim Ziyech (Chelsea)

Il est certainement, avec Achraf Hakimi, le marocain jouissant de la plus grande renommée en Europe. Révélé sous le superbe Ajax d’Erik ten Hag, demi-finaliste de la Ligue des Champions en 2019, Hakim Ziyech est arrivé en grande pompe à Chelsea à l’été 2020, mais peine depuis à se faire une place dans le onze titulaire de l’équipe. Cela ne l’a cependant pas empêché de réaliser une Coupe du Monde exceptionnelle avec le Maroc en décembre dernier, suscitant ainsi la convoitise de nombreux cadors européens, et notamment du PSG, durant le mercato hivernal. Finalement resté à Londres et désormais barré par la concurrence des nouvelles recrues Mudryk et Felix, le marocain cherchera sans doute à quitter les Blues l’été prochain.

10. Romain Saiss (Besiktas)

Roc de la défense marocaine au Qatar, aux côtés d’Aguerd, Romain Saiss est également une référence au poste de défenseur central au Maroc. Passé par Clermont ou encore Angers, il a disputé plus de 200 matchs avec le club de Premier League de Wolverhampton entre 2016 et 2022. Désormais joueur du Besiktas en Turquie depuis le début de la saison, il reste, à 32 ans, l’un des atouts défensifs majeur de son pays, avec qui il a joué 72 matchs depuis sa première sélection, en 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi