lundi 24 juin 2024

Castello Lukeba, l’homme qui parle avec ses pieds

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Installé titulaire en défense centrale depuis le mois de décembre, Castello Lukeba (19 ans) a crevé l’écran. Du moins sur la pelouse car le jeune homme ne s’exprime pas dans les médias.

Comme tous les suiveurs ou presque de l’OL, nous avons espéré pouvoir vous fournir dans ce magazine une interview de Castello Lukeba. En fin de saison, le club y était même plutôt favorable, mais son agent y a opposé son véto. Depuis son éclosion, celui-ci s’efforce de mettre son poulain à l’abri des sollicitations médiatiques.

La presse le regrette et les supporteurs aimeraient sans doute mieux connaître l’histoire de ce garçon. Mais, force est de constater, que la méthode a permis au jeune homme de ne pas s’éparpiller, même si nous ne sommes pas obligés de penser que quelques interviews auraient freiné sa progression.

Finalement, pour arracher quelques mots à celui qui a débuté le football à l’Olympique Saint-Genis-Laval, il a fallu s’armer de patience avec une poignée de confrères dans la zone mixte du Groupama Stadium, à l’occasion du dernier match de la saison à domicile, remporté devant Nantes (3-2). Avec sa voix fluette et une timidité qui tranche avec l’autorité qu’il dégage sur la pelouse, Castello Lukeba a commenté du bout des lèvres sa remarquable saison sur le plan individuel, récompensée par une nomination au titre de meilleur espoir de la Ligue 1 : “C’est sûr que c’est une grande satisfaction.”

« Une fois qu’on goûte au premier match, on veut tout le temps jouer. Je m’en suis donné les moyens”

Titulaire un peu par défaut lors des deux premières journées de Ligue 1, le gaucher a patienté jusqu’au déplacement à Bordeaux (2-2) lors de la 17ème journée pour réapparaître dans le onze de départ et pour prendre le pouvoir. Car depuis cette date, Peter Bosz ne l’a plus jamais sorti de l’équipe : “J’essaie de postuler à chaque fois pour être titulaire.

Le coach l’a remarqué, il me fait confiance et j’essaie de lui rendre cette confiance. Honnêtement, je ne m’attendais pas à cela, mais une fois qu’on goûte au premier match on veut tout le temps jouer. Je m’en suis donné les moyens”. Le défenseur aura assurément l’opportunité de redémarrer la prochaine saison dans la peau d’un titulaire, le club ayant déjà annoncé son intention de miser sur les jeunes :

“Cela fait bien sûr plaisir car cela montre que le club a confiance en nous. Cela nous motive encore plus pour nous donner raison.” Rapide, fort dans les duels, doté d’une très bonne relance, Castello Lukeba donne déjà l’impression de jouer comme un vieux briscard. Au point d’avoir du mal à lui trouver un défaut. L’intéressé préfère rigoler à l’évocation de cette réflexion :

“J’ai encore pas mal de choses à améliorer encore”. La remarque est signée d’un garçon qui brille par sa sérénité et son calme : “J’ai toujours été comme ça. Ce n’est que du football, il ne sert à rien de paniquer”. Il faudra qu’il le dise à son agent : s’il est aussi serein face aux micros que sur les pelouses de Ligue 1, celui-ci n’a aucun souci à se faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi