lundi 27 mai 2024

Chelsea : Benoît Badiashile attend son heure

À lire

Acheté 38 millions d’euros à Monaco en janvier, l’international français fait parti de l’énorme recrutement des Blues sur les deux derniers mercatos, pour l’instant en vain. La grosse concurrence en défense dans le club de Londres l’oblige à prendre son mal en patience, en se contentant de bouts de matchs.

En rejoignant un club en pleine mutation, mais plus ambitieux que jamais pour assumer l’après Abramovitch, le cadet des Badiashile (son frère, Loïc, 25 ans, est gardien au FC Burgos en Espagne) n’a pas choisi la facilité. Au-delà de l’adaptation jamais évidente à un nouveau championnat, qui plus est lorsqu’il est réputé le plus difficile du monde, s’ajoute une impressionnante concurrence au poste. En défense centrale, Graham Potter, le successeur de Tuchel, a en effet l’embarras du choix avec Thiago Silva, Kalidou Koulibaly, Wesley Fofana et Trevoh Chalobah.

L’incontestable expérience des deux premiers a de quoi refroidir les ardeurs des trois autres, aussi talentueux qu’ils soient. Recruté en début de saison, l’ancien stéphanois Fofana en sait quelque chose. Même si sa blessure l’a privé d’une grande partie de la saison passée, ses 80 M€ de transfert ne lui ont encore été d’aucun secours pour remettre en cause la hiérarchie de la charnière centrale.

Arrivé au même âge, mais pour 50 M€ de moins, l’ancien monégasque n’a pas vocation à s’imposer immédiatement. Son contrat longue durée, jusqu’en 2030, comme les propos de Potter après sa première titularisation face à Crystal Palace en janvier, doivent l’inciter à la patience : « Benoît a répondu présent, il a réussi tout ce qu’il a entrepris. C’est une bonne première pour lui. Il va tranquillement s’adapter à la Premier League. C’est un jeune joueur qui va s’améliorer avec le temps ».

« S’ils l’ont acheté aussi cher, c’est pour le faire jouer »

Pourtant, ses qualités et son début de carrière à Monaco, ses quatre saisons pleines, ses 17 matches européens et ses deux sélections en équipe de France (face au Danemark et à l’Autriche en Ligue des Nations pour deux victoires) en font déjà l’un des successeurs naturels du néo-retraité international Varane. Y aurait-il un décalage entre les énormes attentes qu’il suscite en France et son statut au coeur du projet des Blues ?

Dans la perspective, proche, de l’Euro 2024 dont les qualifications ont déjà démarré depuis ce printemps, ça s’annonce juste. Même si ses premières prestations en championnat ont été correctes, elles n’avaient pas suffi pour que son coach l’inscrive sur la liste des joueurs envoyée à l’UEFA pour disputer les 8èmes de finale de la Ligue des Champions face à Dortmund, et l’éventuel quart de finale ensuite…

Badiashile noyé dans la concurrence des Blues

Ne pouvant inscrire que trois nouveaux joueurs après le Mercato hivernal, Potter lui a préféré João Félix, Enzo Fernandez et Mykhaïlo Mudryk. Victime de la concurrence sportive des défenseurs, il l’est aussi de celle, administrative, des stars d’un effectif pléthorique.

« C’est la réalité des clubs de très très haut niveau, rappelle Olivier Dacourt, et il va devoir s’y adapter. S’il ne joue pas, ce sera compliqué, mais s’ils l’ont acheté aussi cher, je veux croire que c’est pour le faire jouer. Le coach le veut, Benoît doit être patient et ouvrir ses yeux tout en grand pour s’imprégner de l’atmosphère du club de ce championnat extraordinaire. Dans la vie, on ne perd jamais; soit on gagne, soit on apprend. S’il ne joue pas, il faut qu’il apprenne. » Dès son arrivée, il a joué, en duo avec Thiago Silva, et a commencé à apprendre.

« Thiago m’a donné beaucoup de conseils, à la fois avant le match et sur le terrain, a-t-il déclaré sur le site officiel du club. J’ai vraiment pu toucher du doigt l’intensité des matches de Premier League. C’était une sensation spéciale dans un stade mythique que je n’avais vu qu’à la télé » et où il espère jouer désormais au moins un week-end sur deux, plus si affinités.

Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi