jeudi 23 mai 2024

Comment Youssouf Fofana (Monaco) est devenu un cadre des Bleus

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Déjà présent lors de la Coupe du Monde 2022, le Monégasque Youssouf Fofana est assuré de faire partie de la liste de Didier Deschamps pour l’Euro en Allemagne cet été. Une juste récompense.

Si certains doutaient encore de sa présence dans les 23 Bleus pour le Championnat d’Europe des Nations, Youssouf Fofana a levé les interrogations lors du dernier rassemblement tricolore de mars. Titulaire et buteur face au Chili (3-2) en amical à Marseille, le Monégasque fait désormais partie des valeurs sûres du groupe France, même s’il ne tape pas encore à la porte des titulaires de Deschamps.

Le milieu de terrain est en revanche indiscutable à l’ASM et il a incontestablement franchi un cap depuis environ un an. « Je suis un joueur qui marche à la confiance, il m’en manquait peut-être un peu, a-t-il expliqué à nos confrères de TNT Sports. Je suis arrivé à un âge (25 ans) où je me connais mieux, j’ai acquis de l’expérience. J’ai bossé en club et même en Bleus. Le succès, c’est quand l’opportunité rencontre le travail. Cet automne, j’ai eu une opportunité en équipe de France. Je prends. »

Une référence au rassemblement de novembre (France-Gibraltar : 14-0 et Grèce-France : 2-2) quand il avait été le meilleur Bleu de la semaine en signant deux buts et une passe décisive.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité transfert dans votre mag

Fofana vaut 30 millions d’euros

Au milieu de terrain, lors du dernier rassemblement de mars, Didier Deschamps avait convoqué six éléments : Eduardo Camavinga (Real Madrid), Youssouf Fofana (AS Monaco), Adrien Rabiot (Juventus), Aurélien Tchouaméni (Real Madrid), Warren Zaïre-Emery (PSG), Mattéo Guendouzi (Lazio). Le 16 mai lors de la publication de la liste, il faudra rajouter évidemment Antoine Griezmann, forfait en mars. Ce qui forcera sans doute Deschamps à retirer un nom parmi les milieux de mars, à moins qu’il n’enlève un attaquant.

Car, contrairement à l’Euro 2021 et à la Coupe du Monde 2022, où l’UEFA et la FIFA avaient autorisé des listes de 26 et 25 joueurs en raison du contexte sanitaire puis du calendrier, le sélectionneur n’aura cette fois le droit de ne coucher que 23 noms sur sa liste.

« La place n’est jamais acquise, pour personne, confiait Youssouf Fofana à TNT Sports. En équipe de France, il y a une qualité folle. Il faut élever son niveau pour y être. La concurrence, je n’y pense pas. » Didier Deschamps confirme la densité de la concurrence :

« Si tout le monde est disponible, je ne pourrai pas tous les prendre. » Pour l’heure, parmi les postulants sérieux, seul Boubacar Kamara, victime d’une rupture du ligament croisé du genou droit avec Aston Villa, est forfait. Dans le cœur du jeu, Antoine Griezmann, Aurélien Tchouaméni et Adrien Rabiot sont partant certains pour l’Euro en Allemagne. Les prestations de Youssouf Fofana en Bleus en novembre et en mars lui offrent désormais une solide longueur d’avance sur la concurrence.

Il a tapé dans l’oeil de Deschamps

Sans citer le Monégasque, Didier Deschamps a convenu que le rendez-vous de mars avait contribué à faciliter ses futurs choix : « J’ai des réponses supplémentaires. Il n’y avait pas d’incertitudes avant, je ne vais pas en avoir plus maintenant », a-t-il expliqué en conférence de presse après France-Chili. Au-delà de ses qualités intrinsèques de milieu de terrain relayeur, Youssouf Fofana pouvait se targuer fin mars d’être le seul joueur européen à avoir marqué trois buts depuis l’extérieur de la surface de réparation.

Une progression statistique qu’il doit en partie aux consignes de son entraîneur à l’AS Monaco Adi Hütter. L’Allemand souhaite que Fofana se multiple sur le terrain et accompagne les actions offensives, ce qu’il faisait beaucoup moins par le passé. Devenu un cadre du club de la Principauté dont il est l’un des vice-capitaines, Youssouf Fofana avait prolongé son contrat en 2022 jusqu’en 2026.

Alors qu’il avait été acheté par l’ASM 15 millions d’euros à Strasbourg en 2020, sa valeur marchande a aujourd’hui doublé, flirtant avec les 30 millions d’euros. Un chiffre qui pourrait continuer à progresser si Fofana confirme à l’Euro ses très bonnes performances en Bleus lors des matches amicaux de novembre et mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi