lundi 15 juillet 2024

Copa América : le Brésil incapable de contrarier l’Argentine ?

À lire

Quatre jours avant le début de la Copa América, on pense davantage à l’Uruguay qu’au Brésil pour espérer contrarier l’Argentine de Lionel Messi.

Un an et demi après la Coupe du Monde, l’Argentine sera le grand favori de la 48ème Copa America, qui se tiendra du 20 juin au 14 juillet aux Etats-Unis. Pour l’occasion, Lionel Messi, que beaucoup voyaient mettre un terme à sa carrière internationale après le titre remporté au Qatar, a décidé de prolonger l’aventure avec l’Albiceleste.

LIRE ICI : Ronaldinho fracasse le Brésil

Alors qu’il aura 37 ans au début de la compétition (le 25 juin, la veille du 2ème match des Argentins, contre le Chili), le meilleur joueur du monde disputera sans doute sa dernière grande compétition internationale. A moins qu’il ne participe aux Jeux Olympiques en France. C’est en tenant du titre, après trois échecs en finale (2007, 2015 et 2916) que l’Argentine se présente aux Etats-Unis. Le Brésil, finaliste lors de la dernière édition (battu par l’Argentine, 1-0), à la peine depuis son élimination en quart de finale de la Coupe du Monde, va avoir du mal à rivaliser.

Attention à l’Uruguay de Marcelo Bielsa

L’Uruguay de Marcelo Bielsa, apparait comme l’adversaire le plus coriace, alors que les Etats-Unis, qui préparent leur Coupe du Monde, et la Colombie, peuvent être les surprises de la compétition.
Dans la sélection de Lionel Scaloni, on trouve encore le lieutenant préféré de Messi, Angel Di Maria, mais pas de Paulo Dybala. La grande question est de savoir si le Brésil de Vinicius sera capable de contester la suprématie de l’Albiceleste.

Le Brésil privé de Neymar, la star brésilienne gravement blessé au genou n’est pas apte pour la compétition. La Selecao garde tout de même un effectif de grande qualité avec les deux joueurs champion d’europe, Rodrygo et Vinicius. Mais les Brésiliens n’arrivent pas à rassurer, après notamment une campagne de qualifications pour la Coupe du Monde mal embarquée (la Seleçao pointe à la 5ème place) et des matchs de préparation sans saveur.

Le Brésil cherchera aussi à calmer les polémiques naissantes entre Ronaldinho et le groupe brésilien. L’ancienne star du Barça a annoncé qu’il ne regardera pas un match de la sélection. Le joueur de Barcelone, Rafinha a lui précisé que l’ancien milieu de terrain avait demandé des places. Une polémique bien brésilienne (voir article)

(Avec Louis Oeuvrard)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi