samedi 26 novembre 2022

Corentin Tolisso, obsédé par la Coupe du monde : « Je suis revenu à l’OL pour les Bleus »

À lire

De retour à Lyon cet été après cinq ans au Bayern Munich, Corentin Tolisso est habité par une obsession : retrouver les Bleus dans l’optique de la Coupe du monde au Qatar.

Quel est son discours ?

« Je suis revenu à l’OL pour les Bleus ». Corentin Tolisso ne s’en cache pas. Après avoir entendu en vain un signe d’un grand club qualifié en Ligue des Champions, le milieu de terrain a été convaincu par le projet lyonnais, notamment grâce au retour d’Alexandre Lacazette. D’un point de vue individuel, il estime que retrouver un statut de titulaire indiscutable en club est indispensable pour retourner en équipe de France : « Je pense vraiment que l’OL est le bon club pour retrouver l’équipe de France et aller à la Coupe du monde cet hiver ».

Quel est son statut en Bleu ?

A 28 ans, il affiche 28 sélections. Il n’est plus considéré comme un cadre de l’équipe de France dans la mesure où sa dernière sélection remonte au 23 juin 2021, lors du dernier match de la phase de groupes de l’Euro (Portugal-France : 2-2). Depuis cette date, Corentin Tolisso a été convoqué une fois en Bleu, lors du rassemblement de début de saison fin août 2021, mais n’avait pu honorer le rendez-vous à cause d’une blessure. Maintes fois handicapé par des blessures ces dernières années au Bayern Munich, le milieu de terrain a perdu du terrain en équipe de France. Lors de la Coupe du monde 2018, il avait participé à cinq des sept matchs, étant même titulaire lors de la première rencontre et du quart de finale, et entrant en jeu pour les 20 dernières minutes de la finale contre la Croatie (4-2).

Qui sont ses concurrents ?

Au milieu de terrain, le duo Paul Pogba-Ngolo Kanté semble à première vue incontournable. Mais le premier, qui doit aussi se remettre d’une blessure, est plongé dans des tourments personnels très importants. Et le second subit beaucoup de pépins physiques ces derniers temps. Derrière eux, la concurrence pousse. Lors du rassemblement de juin, Didier Deschamps avait fait appel à Matteo Guendouzi, Aurélien Tchouaméni, Adrien Rabiot et Boubakar Camara. Dans ce secteur de jeu, le coach n’a également pas oublié Edouardo Camavinga (appelé lors de la dernière liste) et a même fait de Youssouf Fofana un sérieux concurrent. « Il y a beaucoup de concurrence », résume Corentin. « Le plus important est dès que je me concentre sur moi, pas sur ce que font les autres ».

Quelles sont ses chances ?

Chacun sait que Didier Deschamps le tient en haute estime et ses chances sont d’autant plus réelles que le sélectionneur devra faire appel à 26 et non plus 23 joueurs pour composer sa liste. Lors du dernier Euro, dans cette même configuration, Deschamps avait retenu six milieux : Pogba, Rabiot, Kanté, Lemar, Sissoko et Tolisso. Vu les différents problèmes (personnel, blessure, temps de jeu…) rencontrés par les uns et les autres, aucun ne semble incontournable à ce jour. Autant dire que tout se jouera par rapport au niveau affiché dans les prochaines semaines. Croisé au centre d’entraînement de l’OL, Vincent Tolisso, le papa de Corentin, nous a confié : « Pour aller à la Coupe du monde, il ne s’agit pas de parler mais de jouer et être bon pour cela. ».

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi