samedi 13 avril 2024

Coupe de France : pourquoi il ne faut pas rater la finale Nantes – Toulouse

Nantes - Toulouse (21h)

À lire

Cette finale est signe que même sans un budget conséquent, il est possible de prétendre à des titres, malgré la domination du Paris Saint Germain. Mais que peut-on attendre de ce match, entre deux équipes de deuxième moitié de tableau ?

Des buts en perspective

4ème plus mauvaise défense de Ligue 1, ave 54 buts encaissés, Toulouse a aussi la 8ème attaque (48 buts inscrits). Ce qui fait un total de 102 buts marqués en 31 matchs joués par le TFC. De son côté, Nantes marque moins (35 buts) mais encaisse aussi beaucoup de buts (46, 11ème défense).  Des stats propices à une finale ouverte.

Des exploits techniques attendus

Tout le monde se souvient du but exceptionnel de Ludovic Blas en demi-finale contre Lyon. Un but d’instinct, comme le talentueux milieu du FC Nantes sait en mettre. Le joueur de 25 ans, qui s’est rattrapé l’année dernière, en marquant le but de la victoire contre Nice, de sa finale perdue avec Guingamp, en 2019, est un habitué des grand rendez-vous. Même s’il ne réalise pas sa meilleure saison à Nantes, il finit fort. On se souvient aussi de son but à Turin, qui avait permis aux Canaris de ramener le nul. A Nantes, l’exploit peut aussi venir de joueurs comme Simon, Ganago, Mohamed ou Guessand.

A KIRE AUSSI : que sont devenus les acteurs du barrage de 2021

Le TFC n’est pas en reste. Le club de la ville rose ne manquent pas d’individualités capables de nous offrir des gestes d’exception. A l’image des jeunes Aboukhal (23 ans) ou Chaïbi (20 ans) ou du Néerlandais Dallinga, auteur de 12 buts en Ligue 1, mais aussi 4 en Coupe de France.

Du spectacle dans les tribunes

78 000 personnes seront amassés dans le Stade de France qui a fermé ses guichets depuis plusieurs jours. Dans le stade, autant de supporters Nantais que Toulousains (environ 22 000). On se souvient que l’année dernière, les Nantais avaient enflammé le Stade de France en surclassant les supporters Niçois. Si les Toulousains parviennent à se mettre au niveau, on peut vivre une ambiance exceptionnelle.

Pitié, pas un remake de Strasbourg – Guingamp

Une crainte plane quand même sur la finale. En 2019, la finale de la Coupe de la Ligue oppose Guingamp (20ème et relégué en fin de saison) et Strasbourg (qui finira 11ème avec 49 points). Ce sera sans doute une des pires finales de Coupe vue au Stade de France, entre deux équipes qui passeront 120 minutes à s’accrocher à leur rêve, sans vouloir prendre le moindre risque. Au bout de l’ennui, ce sont les Alsaciens qui l’emporteront aux tirs au but.

(Avec Zinedine Benaifa)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi