samedi 28 janvier 2023

Coupe du Monde : l’Angleterre a du mal à être à la hauteur de son statut

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Quatre ans après avoir atteint les demi-finales face à la Croatie, les Three Lions de Gareth Southgate et toute l’Angleterre veulent faire taire les critiques en réussissant une grande Coupe du monde.

Sur les dernières grandes compétitions, l’Angleterre a toujours été l’une des candidates au titre suprême que ce soit lors du Mondial 2018 ou de l’Euro 2020 avec successivement une place de demi-finaliste face à la Croatie (défaite 2-1 ap) et une finale face à l’Italie (1-1, 3 tab 2).

Mais la mauvaise campagne de Ligue des Nations et la relégation en Ligue B, ces derniers mois, sont venues remettre à plat la confiance emmagasinée tout au long de ces dernières années par Gareth Southgate et ses hommes. L’Angleterre n’affiche plus les mêmes certitudes malgré un effectif de joueurs qui brillent dans leurs clubs respectifs. Privée de victoire sur ses six derniers matches, l’Angleterre sait qu’elle pourrait profiter d’un bon Mondial pour regagner du crédit.

Notamment son sélectionneur Gareth Southgate qui se sait menacer après six années à la tête des Three Lions. C’est d’ailleurs pour cela qu’il préférait tempérer les ardeurs et placer les objectifs à la baisse au moment de commenter le tirage au sort du groupe B.

« Les USA et l’Iran sont des pays que nous n’avons pas affrontés depuis longtemps et le dernier adversaire ouvre la possibilité d’un derby britannique (Pays de Galles). On doit sortir de ce groupe. Notre premier objectif sera de sortir de ce groupe et on verra à partir de là pour la suite. »

Plus aussi irrésistible en attaque

Plutôt épargnée par le tirage au sort, la sélection anglaise devra être à la hauteur de son statut de tête de série face à l’Iran, les Etats-Unis et le Pays de Galles. Malgré de nombreux talents offensifs avec Phil Foden, Raheem Sterling, Tammy Abraham, Bukayo Saka, Jack Grealish ou encore Mason Mount, sans oublier le meilleur buteur de la Coupe du Monde 2018, Harry Kane, l’Angleterre n’est pas irrésistible en attaque. De quoi cristalliser les critiques de l’autre côté de la Manche et de mettre sous pression Southgate avant d’attaquer cette Coupe du monde.

« Je dois faire en sorte que les joueurs continuent de croire en ce qu’ils font, expliquait-il lors des dernières rencontres de Ligue des Nations. Cela a été un moment difficile, mais les gars ont été incroyables. Ils ont pris leurs responsabilités, ont beaucoup parlé entre eux et ce qui est arrivé est peut-être ce qui pouvait nous arriver de mieux. On aura de la pression au Mondial, on peut essayer de la repousser, mais elle viendra. C’était bien de la sentir. On a montré du caractère et de la qualité dans les occasions qu’on a créées et particulièrement sur les buts. Il y a beaucoup de positif à garder. »

Mais l’Angleterre n’aura pas le droit à l’erreur. Il faudra se montrer à la hauteur des talents qui la composent pour croire à la possibilité d’un titre mondial qui les fuit depuis 1966.

Son calendrier

21 novembre : Angleterre Iran à 14h

25 novembre : Angleterre USA à 20h

29 novembre : Pays de Galles Angleterre à 20h

Comment l’Angleterre s’est qualifiée ?

L’Angleterre a fini à la 1ère place du groupe I avec 26 points devant la Pologne, l’Albanie, la Hongrie, Andorre et Saint-Marin. Sans aucune défaite !

Le chiffre : 53

C’est le nombre de buts inscrits par Wayne Rooney pour la sélection anglaise durant sa carrière. Un record que pourrait égaler et même battre Harry Kane durant la Coupe du monde. Ce dernier étant à 51 buts et donc 2 petites unités de Rooney.

Le joueur à suivre : Foden, le fil conducteur

A 22 ans, le Citizen semble enfin prendre la mesure de son talent. Pour sa première Coupe du monde, le natif de Stockport voudra réussir à répondre aux exigences d’une aussi grande compétition comme il le fait à chaque match avec Manchester City. Meilleur joueur et victorieux de la Coupe du monde des moins de 17 ans avec les Three Lions, il sera le cerveau du jeu anglais au Qatar.

Notre pronostic

Au regard de ses dernières sorties lors des grandes compétitions, l’Angleterre possède de sérieux arguments pour aller loin. Que ce soit derrière, au milieu et devant, les hommes de Southgate sont des outsiders qu’il ne faudra pas oublier au moment de jouer les rencontres décisives. D’autant plus que Kane et Foden devraient être au top de leur forme cet hiver au Qatar.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi