jeudi 2 février 2023

Coupe du Monde : le Top 10 des meilleurs joueurs de la phase de groupes

À lire

48 matchs joués, des exploits, des ratés… C’est le Top 10 des joueurs qui ont marqué la phase de groupes qui s’est terminée vendredi soir. Avec le jeune Allemand Jamal Musiala en tête devant deux Français : Antoine Griezmann et Kylian Mbappé.

1. Jamal Musiala (Allemagne) : pas sûr que ça le console… Malgré l’élimination de l’Allemagne, le très jeune milieu offensif du Bayern a été très en vue. A 19 ans, et c’est sans soute là que le bas blaisse, Jamal Musiala a été, de loin, le meilleur allemand sur les trois matchs. Mieux : il a été celui qui nous a le plus impressionné lors des matchs de groupes. A l’image de ses 13 dribbles réussis contre le Costa Rica. Du jamais vu depuis 1994 dans un match de Coupe du Monde.

2. Antoine Griezmann (France) : Repositionné par Didier Deschamps dans rôle de meneur de jeu plus bas, presque un numéro 8, Antoine Griezmann a éclairé le jeu de l’équipe de France. Récupérateur, passeur (il a offert le deuxième but des Bleus à Kylian Mbappé contre l’Australie), « Grizou » est revenu au sommet de sa forme. Il aurait mérité que son but contre la Tunisie ne soit pas injustement annulé.

Pariez sur la France et profitez d’un BONUS de 100 euros
avec le code QUOTIDIEN !

(cliquez sur les images ci-dessous)

3. Kylian Mbappé (France) : avec 3 buts et 1 passes décisive, le n°10 des Bleus est le joueur le plus efficace de cette phase de groupe. Il est impliqué dans 4 des 6 buts de l’Equipe de France. Si le joueur du PSG continue à ce rythme, la France peut rêve.

4. Cody Gakpo (Pays-Bas) : le jeune joueur du PSV Eindhoven (23 ans) est le rayon de soleil d’une équipe des Pays-Bas un peu laborieuse, mais solidement qualifiée pour les huitièmes. Auteur de trois buts, il est l’atout offensif n°1 des bataves.

5. Mohammed Al-Owais (Arabie-Saoudite) : si l’équipe d’Hervé Renard a réussi un exploit retentissant, en battant l’Argentine (2-1), Mohammed Al-Owai n’y est pas étranger. Pendant les trois matchs des Saoudiens, le gardien de but d’Al Hilal (AS) a impressionné par sa sureté et sa maturité.

Dire qu’Halilhodzic ne voulait pas de Ziyech !

6. Hakim Ziyech (Maroc) : le roi du Maroc avait raison. Pour espérer aller loin dans cette Coupe du Monde, le Marcoc avait besoin d’Hakim Ziyech. Enorme contre la Belgique, le joueur dont ne voulait pas Vahid Halilhodic a répondu présent. Malgré un manque de temps de jeu avec Chelsea, et une condition physique limite, l’ailier marocain va maintenant monter en puissance. L’Espagne doit se méfier.

7. Lionel Messi (Argentine) : il faut être clair : sans Lionel Messi, l’Argentine ne serait pas en huitièmes de finale. Auteur de deux buts et une passes décisives, la Pulga a guidé son équipe. Il s’est même permis de manquer un pénalty contre le Mexique.

8. Thiago Silva (Brésil) : et oui, le seul brésilien de ce Top 10 n’est pas attaquant, mais défenseur. Impérial pendant les deux premiers matchs, qui ont permis à la Seleçao de se qualifier, l’ancien joueur du PSG a été impressionnant de sécurité et de sérénité derrière, au côté notamment d’un bon Marquinhos.

9. Ristu Doan (Japon) : il est la définition même du « supersub ». Entré en jeu à la 57ème minute, contre l’Allemagne, le joueur de Fribourg a mis le Japon sur la route de la victoire, en égalisant. De nouveau remplaçant contre l’Espagne, après avoir débuté contre le Costa Rica (défaite 0-1 du Japon) il est entré à la mi-temps pour remettre sin équipe dans le bon sens, en égalisant puis en offrant le but de la victoire à Tanaka.

10 . Jovsko Gvardiol (Croatie) : Le solide défenseur du RB Leipzig a largement contribué à la qualification des Croates pour les huitièmes. Si Modric et ses partenaires n’ont encaissé qu’un seul but et seront difficiles à battre (ils affrontent le Japon), c’est en partie grâce à ce joueur.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi