mercredi 7 juin 2023

Coupe du Monde : l’Uruguay dans l’ombre de l’Argentine et du Brésil

À lire

Nation majeure en Amérique du Sud, l’Uruguay a perdu du terrain sur le Brésil et l’Argentine depuis le dernier Mondial. Pour redonner un souffle à la sélection, les dirigeants ont changé de manager. Le Qatar sera le révélateur pour voir si cette décision était la bonne.

Une grande page du football uruguayen s’est tournée en 2021. Après des performances moyennes en Copa America et lors des qualifications pour la Coupe du monde, Oscar Tabares a été débarqué. Cela faisait quinze ans que le mythique coach était à la tête de la sélection et arpentait la ligne de touche dès que l’Uruguay jouait un match. Il avait un tel charisme que son absence ne passera pas inaperçu au Qatar.

Avec ou sans Tabares, l’Uruguay aura son mot à dire. Il reste sur un quart de finale au Mondial 2018 et une défaite face à la France, mais l’équipe a beaucoup changé en quatre ans. Les Cavani, Godin, Muslera ne sont plus indiscutables. Au Qatar, la sélection sera un mix de joueurs expérimentés et de jeunes joueurs qui se comportent en leaders comme Federico Valverde.

Vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real, il s’impose de plus en plus au sein du milieu madrilène et en sélection il est toujours excellent. Il est la nouvelle star du football uruguayen et s’apprête à disputer sa première Coupe du monde. L’inusable Luis Suarez est toujours là pour guider la jeunesse et marquer quelques buts car le flair du buteur ne se perd pas même en prenant de l’âge.

Dans les buts, l’emblématique Fernando Muslera, 36 ans et titulaire lors des trois dernières Coupes du monde a été remplacé par Rochet qui a gagné la confiance du nouveau sélectionneur Diego Alonso. Une confiance méritée car le portier du Nacional est l’un des meilleurs gardiens d’Amérique du Sud.

La défense pose question alors que c’était la grande force de l’Uruguay il y a quatre ans. Avec Diego Godin, rien ne passait. Elle a été rajeunie avec Ronald Araujo le défenseur central de Barcelone et José Maria Jimenez de l’Atlético. Mais la récente blessure d’Araujo devra peut-être amener le sélectionneur à repenser la défense, car pas sûr qu’Araujo soit rétabli à temps pour le Mondial.

L’interrogation Araujo

S’il n’y est pas, Gimenez qui disputera sa troisième Coupe du monde prendra le leadership défensif. Il n’a pas la même aura ou le même caractère que Gaudin, mais c’est un leader qui sait se faire respecter. En attaque, le duo Suarez-Cavani n’a pas résisté à la percée des jeunes pousses du pays. C’est désormais De Arrascaeta la star de Flamengo qui est le créateur de cette équipe. Il est l’un des meilleurs joueurs sud-américains à l’heure actuelle, est un passeur hors pair, c’est un grand technicien.

Avec lui, l’Uruguay ne balance plus de ballons devant comme à l’époque où il y avait Cavani ou Suarez pour les exploiter. L’Uruguay avec son nouveau sélectionneur pose le jeu, joue dans les petits espaces. Après la déception du quart de finale perdu face à la Colombie à la dernière Copa America, l’Uruguay s’est réinventée, elle a transformé son jeu. On verra si cette audace est payante au Qatar.

Son calendrier

24 novembre : Uruguay Corée du Sud à 14h

28 novembre : Portugal Uruguay à 20h

2 décembre : Ghana Uruguay à 16h

Comment l’Uruguay s’est qualifiée ?

Après un début de qualifications compliqué, l’Uruguay pointait même à la 7ème place -, les coéquipiers de Luis Suarez sont revenus dans la course pour finir 3èmes derrière le Brésil (à 17 points) et l’Argentine (à 11 points). Ils ont marqué 22 buts et en ont encaissé 22.

Le joueur à suivre : Nunez, la nouvelle vague

Darwin Nunez représente la nouvelle génération qui prend le pouvoir au sein de la sélection. Cet été, il est passé de Benfica à Liverpool. L’ancien attaquant de Penarol s’est révélé au Portugal où, en deux ans, il a inscrit 49 buts en 85 matches.

Ses débuts à Liverpool sont plus compliqués, il ne semble pas s’adapter au championnat anglais mais, avec son physique, son style de jeu, il finira par s’adapter. En attendant, le Mondial constituera un bol d’air pour cet attaquant de 23 ans qui a tout l’avenir devant lui même si le sélectionneur ne lui fait pas systématiquement confiance. L’Uruguay possède de nombreux talents en attaque et il doit faire sa place… comme à Liverpool.

Le chiffre : 67

Meilleur buteur de l’histoire de la sélection uruguayenne, Luis Suarez a l’occasion de franchir la barre des 70 buts. Il en est à 68. Les défenses coréennes, portugaises et ghanéennes peuvent trembler le buteur de la Celeste va être très motivé.

Notre pronostic

L’Uruguay aura du mal à faire aussi bien qu’en 2018 à savoir un quart de finale. L’équipe a changé, elle a perdu des leaders charismatiques et elle change aussi de style de jeu. Elle a le potentiel pour aller en 8èmes mais pas plus.

spot_img

1 COMMENTAIRE

  1. Vous parlez de football, mais vous ne connaissez rien de l’Uruguay, ce que vous dites est répété à chaque Coupe du monde. Et en dépit de beaucoup, nous avons quatre étoiles sur notre maillot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi