lundi 26 février 2024

Cyclisme : cette fois, Arkéa-B&B Hotels ne veut pas se rater

À lire

Après une première saison World Tour compliquée, Arkéa-B&B Hotels doit se montrer plus convaincante en 2024. Ce sera sans Warren Barguil qui a choisi de quitter la Bretagne, mais avec Arnaud Démare, transfuge de Groupama-FDJ.

Un an après le départ de Nairo Quintana, l’équipe bretonne a perdu sa deuxième grosse star, Warren Barguil. Le coureur français n’a pas souhaité prolonger, il est retourné chez DSM. En deux ans, le profil de l’équipe a changé, elle se tournera plus vers les sprints que vers la montagne et avec Arnaud Démare elle aura de sacrés arguments à faire valoir dans les arrivées massives.

Arrivé en août, Démare a gagné deux courses en fin d’année et en 2024 il entame une saison complète avec des espoirs de victoires. Il faudra que le sprinteur français soit au rendez-vous car après une première saison en World Tour difficile avec 10 victoires et une 19ème place au classement, Arkéa n’a plus droit à l’erreur, il faut séduire et cela passe aussi par des performances de l’une de ses autres recrues Florian Sénéchal.

À LIRE AUSSI : toute l’actu du team français sur votre site internet

Sénéchal va faire du bien sur les Classiques

Didier Rous, l’un des directeurs sportifs, en est conscient : « Il faut que l’on fasse l’inverse de la saison passée, que l’on soit plus régulier. L’an dernier, on a été pénalisé par les absences et blessures de pièces maitresses de l’effectif qui n’ont pas pu courir une grosse partie de l’année. Notre objectif est de gagner des courses pour s’installer vraiment dans le World Tour. Pour cela, il faut que l’on remonte au classement. »

« Le recrutement a été fait dans ce sens, afin que l’on soit présent sur tous les fronts tout au long de l’année. Bien sûr, il y a les grosses courses qui sont très importantes mais, à notre niveau, on ne peut pas faire des choix et occulter les autres courses de la saison. »

Autour de Démare, de Sénéchal et de Champoussin qui a retrouvé le chemin du succès en 2023, les dirigeants ont souhaité faire de nouveau confiance aux jeunes, notamment Kévin Vauquelin et Luca Mozzato, vainqueurs d’étapes en 2023 ou Jenthe Biermans. Des jeunes qui ont progressé énormément en une saison au contact des meilleurs et qui ont montré un gros tempérament :

« Louis Barré, Kévin Vauquelin, Mathis Louvel et Ewen Costiou seront des coureurs à suivre de près cette saison » acquiesce Didier Rous. Pour 2024, Arkéa aura un nouveau partenaire B&B Hotels ainsi qu’une équipe Continentale Développement qui va permettre au groupe de passer un nouveau cap.

Arkéa B&B Hôtels a de belles ambitiosn pour 2024

« La création de l’équipe Continentale est une excellente nouvelle. Cela montre que le groupe dans son ensemble progresse, ça se structure. A tous les niveaux, il y a beaucoup de travail, une grande cohésion. Les dirigeants ne se focalisent pas sur une catégorie. Ce panel avec plusieurs équipes est le fruit de travail de plusieurs années et une excellente nouvelle pour l’avenir de la structure. »

« Notre objectif sera d’intégrer le plus possible les jeunes de la Conti dans des courses, des entraînements afin qu’ils découvrent le très haut niveau, qu’ils s’imprègnent de ce que l’on veut faire. Ça nous permet aussi de les découvrir. Il y aura aussi des échanges de DS, les DS World Tour travailleront parfois avec les Conti ou les féminines et inversement. »

La réussite en World Tour passe peut-être par les jeunes. Pour conserver sa place dans le gratin mondial, il faudra de toute façon faire plus.

Les mouvements

Arrivées : Albanese (Eolo-Kometa), Garcia Pierna (Equipo Kerm Pharma), Huys (Intermarché-Circus-Wanty), Scotson (Groupama-FDJ), Sénéchal (Soudal-Quick Step), Venturini (AG2R Citroën)

Départs : Barguil (dsm-Firmenich PostNL), Bouet, Bouhanni et Pichon (retraite), Edet, Hofstetter (Israel-Premier Tech), Ponomar (Team Corratec-Selle Italia), Russo (Groupama-FDJ)

Les plus

  • La création de l’équipe Continentale est une excellente nouvelle. Les dirigeants pourront faire monter les meilleurs jeunes dans l’équipe première.
  • L’arrivée d’un nouveau sponsor va donner un nouvel élan à l’équipe. Les dirigeants ont pu faire un recrutement intelligent avec des coureurs fiables et réguliers, connaissant parfaitement le World Tour, Arnaud Démare et Florian Sénéchal.
  • Arkéa a d’excellents scouts qui ont repéré des jeunes de talent. Aux côtés de Démare, Sénéchal ou Venturini, ils vont apprendre rapidement.

Les moins

  • Arkéa-B&B Hotels a une pression importante sur les épaules. Elle doit gagner pour assurer sa place en World Tour et ne pas être dégradée. Elle est la seule formation (avec la Groupama-FDJ) à ne pas avoir gagné d’étapes en grands Tours en 2023. Elle n’en a même jamais gagnée !
  • Le départ de Warren Barguil est un coup dur. Avec son coureur breton, l’équipe possédait un coureur de classe mondiale.
  • Arkéa-B&B Hotels n’a plus de leader pour viser un grand Tour. En deux ans, elle a perdu Quintana et Barguil. Sur le Tour de France, elle visera plutôt des victoires d’étapes.

La recrue : le baroudeur Sénéchal

Sept ans après son départ de Cofidis, Florian Sénéchal est de retour en France. Champion de France en 2022, il était ces dernières années l’un des lieutenants les plus appréciés de Julian Alaphilippe chez Quick-Step. Vainqueur d’une étape du Tour d’Espagne en 2021, Sénéchal est un coureur complet, un excellent rouleur qui n’hésite pas à se sacrifier pour ses leaders, il sera un coéquipier précieux pour préparer les sprints d’Arnaud Démare. Sur les classiques ou les courses d’une semaine, il sera parfois leader et, avec sa générosité, son goût de l’offensive, il pourrait ramener des succès précieux à sa nouvelle équipe.

À LIRE AUSSI : vos mags spéciaux Tour de France ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi