jeudi 25 juillet 2024

Cyclisme : de Sagan à Pinot, ces légendes qui partent à la retraite

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Les fins de saisons sont toujours l’occasion de saluer le départ de coureurs prenant leurs retraites. De Sagan à Pinot, en passant par Dennis, Van Avermaet, Gallopin ou Sanchez, la liste des néo-retraités est longue.

Peter Sagan

C’est l’un des plus grands palmarès. A 33 ans, Peter Sagan restera un génie de son sport capable de briller sur toutes les courses dont il prenait le départ. Triple champion du monde (2015, 2016 et 2017) et recordman de maillots verts sur le Tour avec 7 classements par points remportés, Sagan aura terminé sans un dernier coup d’éclat chez TotalEnergies. Un petit bémol pour une carrière impressionnante avec une belle collection de titres (Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Gand-Wevelgem,…) et de succès, notamment sur les grands Tours avec 18 étapes gagnées.

À lire aussi : toute l’actualité du cyclisme dans votre mag spécial

Thibaut Pinot

A 33 ans, Thibaut Pinot a décidé de quitter le monde du cyclisme pour continuer à profiter de la vie. Arrivé au bout d’une aventure avec la Groupama-FDJ, le grimpeur tricolore s’est offert une année 2023 sans pression et avec des moments inoubliables comme son maillot de meilleur grimpeur sur le Giro, mais surtout son échappée dans les Vosges pour s’offrir une véritable ovation dans le virage Pinot. L’ancien meilleur jeune du Tour 2014 et vainqueur du Tour de Lombardie 2018 a fait vibrer la France par son panache, ses succès, mais aussi ses moments difficiles. Un coureur à jamais dans l’histoire.

Rohan Dennis

Après 10 ans de carrière, Rohan Dennis a décidé d’arrêter. L’ancien champion du monde du chrono (2018 et 2019) aura été l’un des meilleurs rouleurs de sa génération. L’Australien a également su remporter des étapes sur les trois grands Tours avec encore quelques succès en 2023 sur le Tour Down Under et Paris-Nice.

Greg Van Avermaet

A 38 ans, Greg Van Avermaet peut quitter le peloton avec la satisfaction du devoir accompli. Coureur depuis 2007, il a réussi une carrière exceptionnelle malgré la forte concurrence avec notamment son titre olympique en 2016. Il a gagné de belles Classiques et notamment Paris-Roubaix en 2017 ou encore des courses belges, sans oublier des étapes sur le Tour ou la Vuelta. Numéro 1 mondial en 2017, il s’est offert un dernier succès en 2023 avec les Boucles de l’Aulne.

Luis Léon Sanchez

C’était l’un des doyens du peloton. A 39 ans, Luis Léon Sanchez voulait sortir une dernière année en prenant du plaisir. En retournant chez Astana, il a ainsi pu s’offrir de belles émotions sur les trois grands Tours en se montrant entreprenant. Coureur offensif, Sanchez referme le livre de sa carrière avec notamment 4 victoires d’étapes sur le Tour de France, 2 Classiques de Saint-Sébastien, un classement de la montagne sur la Vuelta 2014 et un Paris-Nice 2009.

Nacer Bouhanni

Avec 70 victoires au compteur, Nacer Bouhanni aura confirmé être l’un des meilleurs sprinteurs de sa génération capable de briller face aux meilleurs. Vainqueur du classement par points sur le Giro 2014, il ne lui aura manqué qu’une victoire d’étape sur le Tour de France pour retirer ce petit goût d’inachevé. Mais avec 6 étapes (3 sur le Giro et 3 sur la Vuelta), Bouhanni n’aura pas levé les bras en 2023, mais il a su grandir pour arriver au top.

Tony Gallopin

Capitaine de route de la Lidl-Trek, Tony Gallopin a été à la hauteur des attentes notamment après s’être révélé sur les routes du Tour en 2014 avec notamment une victoire d’étape et un jour en jaune. Il aura aussi réussi à glaner une étape sur la Vuelta en 2018, mais surtout en remportant la Classique Saint-Sébastien en 2013 en devançant Valverde et Kreuziger. Un exemple pour beaucoup.

Dries Devenyns

Professionnel depuis 2006, Dries Devenyns s’est mué en coéquipier de luxe pour aider ses leaders au fil des ans. Il aura tout de même réussi à remporter 7 victoires, notamment la Cadel Evans Great Ocean Road Race en 2020, la Baloise Belgium Tour et le Tour de Wallonie

en 2016. Avec 14 grands Tours au total.

Daryl Impey

Après 15 ans d’une riche carrière, Daryl Impey a terminé sans coup d’éclat une riche carrière qui lui a permis d’être la référence sud-africaine avec 30 victoires dont deux Tours Down Under (2018 et 2019) et surtout une étape sur le Tour de France en 2019. Meilleur coureur africain, Impey risque de manquer dans les mois à venir.

Zdenek Stybar

Il n’avait pas forcément pensé prendre sa retraite en 2023 mais, en fin de contrat avec Jayco AlUla, Zdenek Stybar a pris la décision de mettre pied à terre à 37 ans. Coureur alliant le cyclo-cross et la route, le coureur tchèque a remporté la majeure partie de ses titres en cyclo-cross, mais il a tout de même réussi de beaux exploits en remportant notamment l’Eneco Tour 2013, les Strade Bianche en 2015, le Het Nieuwsblad en 2019 et surtout une étape du Tour d’Espagne en 2013 et du Tour de France en 2015. Véritable rouleur et spécialiste des Classiques, il lui manque la course de légende. Deux fois 2ème de Paris-Roubaix (2015 et 2017), il avait tout pour remporter l’Enfer du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi