samedi 2 mars 2024

Cyclisme : l’appel de la montagne pour la Continentale Groupama-FDJ

À lire

Après la promotion de 8 coureurs dans l’équipe World Tour en 2023, la Continentale Groupama-FDJ a vécu une saison de transition. Cette année, elle n’a perdu qu’Eddy Le Huitouze et les dirigeants ont misé sur une continuité qui devrait payer en 2024.

Près de 50% de l’effectif de la World Tour Groupama-FDJ est issu de la Conti. Preuve que le manager Jérôme Gannat et ses équipes travaillent très bien. Après une année 2022 exceptionnelle qui avait vu le départ de 8 coureurs vers la World Tour, la saison 2023 a été celle de la reconstruction.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité des équipes continentales ici

Un Mercato axé sur les grimpeurs

Avec 4 victoires, l’année a été moins impressionnante mais, vus les nombreux départs, Jérôme Gannat s’y attendait : « On était reparti avec un groupe renouvelé à plus de 90%, 11 nouveaux coureurs, 8 sortaient des juniors et on avait une moyenne d’âge de 18,3 ans. Ce qui faisait de nous l’équipe continentale la plus jeune jamais enregistrée à l’UCI. C’était un nouveau cycle, on est satisfait de la saison car on a tiré le meilleur du groupe. C’est une réussite car ils ont progressé. Cette année, seul Eddy a rejoint l’équipe World Tour, on a décidé de miser sur la continuité avec trois arrivées. »

En 2024, l’objectif sera de consolider ce groupe qui a montré de belles choses avec notamment Joshua Golliker, vainqueur de deux étapes sur le Tour de la Vallée d’Aoste. Thibaud Gruel et le jeune anglais Noah Hobbs ont également été très en vue et ils seront encore à suivre de près cette saison. Le Mercato a été sobre et efficace avec des profils précis qui étaient recherchés :

« En 2023, on avait recruté des profils variés, là on a cherché des grimpeurs. Maxime Bock, Max Decomble, qui a notamment remporté le Tour de Haute Provence, et Titouan Fontaine entraient dans cette catégorie. Comme chaque année, on vise les courses habituelles le Giro U23, le Tour de Bretagne, le circuit des Ardennes, Liège-Bastogne Liège et le Tour de la Vallée d’Aoste. »

La cuvée 2024 n’atteindra pas le niveau de celle de 2022 qui a été exceptionnelle, mais elle a le potentiel pour maintenir la Conti Groupama-FDJ parmi les meilleures du monde.

Les mouvements

Arrivées : Bock (Team Marco Brenner), Decomble (U19 Academy La Pomme Marseille Provence), Fontaine (Vélo Club Villefranche Beaujolais)

Départs : Brennsaetter (Tyrol KTM Cycling Team), Le Huitouze (Groupama-FDJ)

Après la promotion de 8 coureurs dans l’équipe World Tour en 2023, la Continentale Groupama-FDJ a vécu une saison de transition. Cette année, elle n’a perdu qu’Eddy Le Huitouze et les dirigeants ont misé sur une continuité qui devrait payer en 2024.

Près de 50% de l’effectif de la World Tour Groupama-FDJ est issu de la Conti. Preuve que le manager Jérôme Gannat et ses équipes travaillent très bien. Après une année 2022 exceptionnelle qui avait vu le départ de 8 coureurs vers la World Tour, la saison 2023 a été celle de la reconstruction.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du vélo en kiosque

Un Mercato axé sur les grimpeurs

Avec 4 victoires, l’année a été moins impressionnante mais, vus les nombreux départs, Jérôme Gannat s’y attendait : « On était reparti avec un groupe renouvelé à plus de 90%, 11 nouveaux coureurs, 8 sortaient des juniors et on avait une moyenne d’âge de 18,3 ans. Ce qui faisait de nous l’équipe continentale la plus jeune jamais enregistrée à l’UCI. C’était un nouveau cycle, on est satisfait de la saison car on a tiré le meilleur du groupe. C’est une réussite car ils ont progressé. Cette année, seul Eddy a rejoint l’équipe World Tour, on a décidé de miser sur la continuité avec trois arrivées. »

En 2024, l’objectif sera de consolider ce groupe qui a montré de belles choses avec notamment Joshua Golliker, vainqueur de deux étapes sur le Tour de la Vallée d’Aoste. Thibaud Gruel et le jeune anglais Noah Hobbs ont également été très en vue et ils seront encore à suivre de près cette saison. Le Mercato a été sobre et efficace avec des profils précis qui étaient recherchés :

« En 2023, on avait recruté des profils variés, là on a cherché des grimpeurs. Maxime Bock, Max Decomble, qui a notamment remporté le Tour de Haute Provence, et Titouan Fontaine entraient dans cette catégorie. Comme chaque année, on vise les courses habituelles le Giro U23, le Tour de Bretagne, le circuit des Ardennes, Liège-Bastogne Liège et le Tour de la Vallée d’Aoste. » La cuvée 2024 n’atteindra pas le niveau de celle de 2022 qui a été exceptionnelle, mais elle a le potentiel pour maintenir la Conti Groupama-FDJ parmi les meilleures du monde.

Les mouvements

Arrivées : Bock (Team Marco Brenner), Decomble (U19 Academy La Pomme Marseille Provence), Fontaine (Vélo Club Villefranche Beaujolais)

Départs : Brennsaetter (Tyrol KTM Cycling Team), Le Huitouze (Groupama-FDJ)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi