samedi 2 mars 2024

Cyclisme : le CIC U Nantes Atlantique ne manque pas d’ambitions

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

La formation nantaise CIC U Nantes Atlantique va vouloir confirmer une saison 2023 de bonne facture en essayant d’élever encore davantage le curseur tout en conservant ses fondamentaux.

Au début de cette saison 2023, l’équipe bretonne voulait remplir certains objectifs. Au-delà des 5 victoires UCI décrochées, le contrat a été rempli : « Le bilan est à la hauteur de nos attentes. L’idée était de jouer la gagne sur les courses classe 2 UCI. Cela a été réussi avec les jeunes. On voulait également être performants sur les courses classe 1 et Pro Series. L’autre défi était d’être proche du top 50 au niveau UCI (l’équipe s’est classée 45ème, Ndlr), en finissant top 5 en Coupe de France. On finit 6ème et première équipe Continentale française. »

« On a fait aussi passer trois coureurs en Pro Team ou en World Tour. Il y a Mahoudo qui va chez Cofidis, Jegat qui va chez TotalEnergies et Isidore qui a déjà signé son contrat en World Tour avec AG2R. Notre leitmotiv dans notre structure est aussi de former les athlètes au top niveau » insiste Anthony Ravard, le directeur général. Pour 2024, ce dernier fixe le carnet de route :

« Il nous manque toujours cette victoire en classe 1. On a quand même fait quatre podiums en 2203. On n’a donc pas été loin de la victoire sur certaines courses dans cette catégorie. On n’évolue qu’en deuxième année pro. On espère que la saison prochaine on pourra le réussir. »

« On a diminué l’effectif de 14 à 12 coureurs. Avec l’arrivée des équipes réserves de World Tour, on a quand même réussi à faire un bon recrutement de jeunes. Le but étant de rester au moins sur l’objectif de 2023, à savoir rentrer dans le top 50 à l’UCI, finir dans le top 5 de la Coupe de France et jouer la gagne sur les classes 2 . Et bien entendu faire passer deux coureurs en fin d’année, c’est la moyenne qu’on se fixe depuis qu’on est pros ».

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du vélo dans votre guide de la saison

Objectif Pro Team en 2025

Alors si un sentiment devait prévaloir à l’orée de cette nouvelle saison, ce serait bien celui de l’optimisme : « On a de bons jeunes qui arrivent comme Basset et Hue. Rye-Johnsen est notre sprinteur qui arrive du CC Etupes. Jaladeau a été très performant en amateurs et il est sur un profil de montagne. Braz Afonso est 4ème Français à Direct Vélo. »

« C’est d’autant plus remarquable qu’il ne fait pas du vélo depuis longtemps. Il est ingénieur en génie civil et ne fait du vélo à fond que depuis mars/avril. Il y a donc du potentiel. A court terme, l’objectif de l’équipe est d’y aller étape par étape. En 2025, on aimerait passer à l’échelon de la Pro Team. Cela permettrait de proposer un calendrier encore plus dense pour nos athlètes et attirer les meilleurs du territoire chez nous ».

Au rythme où vont les choses, pourquoi ne pas croire pour cette équipe du CIC U Nantes Atlantique que ses souhaits puissent devenir réalité ?

Les mouvements

Arrivées : Basset (VC Pays de Loudéac), Braz Afonso (Philippe Wagner Cycling), Hue (VC Pays de Loudéac), Jaladeau (OCF Team Legend Wheels), Julien (Team Ecoflo Chronos), Rye-Johnsen (CC Etupes)

Départs : Barbier (Philippe WagnerBazin), Grygowski (Arkea-B&B Hotels Development Team), Isidore (DecathlonAG2R Development Team), Jegat (TotalEnergies), Mahoudo (Cofidis), Morin (Van Rysel-Roubaix Lille Métropole), Pedersen Rasmus (Decathlon-AG2R Development Team)

À LIRE AUSSI : toute l’actualité de la jeune équipe française dans nos colonnes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi