jeudi 25 avril 2024

Départ de Mbappé : des conséquences finalement modérées sur les Droits TV ?

À lire

Kylian Mbappé va donc quitter le PSG pour ouvrir un autre chapitre de sa carrière. Sauf que le timing de l’annonce interroge alors que la Ligue 1 n’a toujours pas concrétisé l’achat des nouveaux droits TV.

Il n’y a pas que les politiques qui ne tiennent pas leurs promesses. Jylian Mbappé avait affirmé qu’il ne « partirait pas libre du PSG ». Finalement, il va bien céder à la tentation Madrilène. Et, sauf retournement de situation ou arrangement compliqué (il a été évoqué la possibilité qu’il reverse une partie de sa prime à la signature au club de la capitale…), ce sera gratuitement.

Toutefois, il ne serait pas juste de jeter l’accusé en prison tout de suite. Mbappé a renoncé à environ 200 millions d’euros de diverses primes et à l’année en plus qu’il pouvait réaliser avec le PSG. De quoi adoucir un peu la note.

L’annonce du départ de Kylian Mbappé a raisonné comme un coup de billard à trois bandes. En effet, elle a des répercussions sur le PSG et le Real Madrid, mais aussi sur la Ligue 1, qui perd son joyau. Le surnom de notre championnat, « La Ligue des Talents », déjà de moins en moins crédible, a t-il encore un sens désormais ? Rien n’est moins sûr. Car si tout le monde s’attarde tant sur cette décision, c’est aussi parce qu’elle a de grandes répercussions sur l’écosystème de la Ligue 1.

À LIRE AUSSI : toute l’actu du foot dans votre mag

Le départ de Mbappé, un faible impacte pour la LFP et les droits TV

C’est justement la grande interrogation pour la Ligue 1. Le départs des stars sont-ils une variable d’ajustement sur les droits TV ? À en croire le passé récent, il faut dire que non.

Contrairement à ce que l’on a trop tendance à penser, les arrivées des stars du PSG n’ont pas fait exploser la facture pour les droits TV. Ils sont restés stables. Alors, le départ de Mbappé ne devrait pas changer la donne, hormis sur les droits internationaux. Ce que confirme une source proche du dossier de la LFP à nos confrères de RMC Sport. Et comme le souligne très bien cette même source, il n’y a pas de joueurs au-dessus de la Ligue 1.

Ainsi, le départ de Mbappé serait aussi bénéfique pour retrouver des équipes à mettre en avant à défaut d’un joueur en particulier. Il suffit de regarder en Premier League ou en Allemagne, il y a des stars mais c’est bien les clubs qui sont mis en avant.

Alors, pour la LFP comme pour beaucoup de présidents de Ligue 1 et de Ligue 2, la déflagration n’est pas si intense qu’il n’y parait. Tout simplement car l’attente n’en était plus une. C’est pourquoi, la LFP n’a pas crié au loup.

Zaïre-Emery, et les clubs nouvelles locomotives ?

Désormais, la Ligue 1 va devoir se remettre à l’endroit et proposer un nouveau modèle pour attirer encore plus de spectateurs dans les stades. Le départ de celui qui était le mieux payé du championnat et des 5 grands championnats (72 millions d’euros brut par saison), offre une occasion en or.

La LFP peut ainsi revoir sa copie marketing et miser encore plus sur l’entité des clubs pour attirer un nouveau public encore plus populaire. l’OL a déjà commencé en lancant l’opération « stade plein ». Le principe est simple : proposer des billets à bas prix pour augmenter le panier de dépenses à la buvette.

Un pari risqué mais nécessaire qui porte ses fruits. L’OL en ouverture de la 22ème journée avait attiré 48 000 spectateurs dans son stade et… toutes les consommations qui vont avec. La prochaine rencontre contre Strasbourg devrait faire le plein pour le quart de finale de Coupe de France.

D’autres stades ont aussi fait le pari de garnir les gradins pour avoir du monde et enrichir l’offre stade. C’est peut-être le nouveau modèle de la Ligue 1 qui se dessine avec une dépendance moins fortes aux droits TV. C’est justement le même modèle que la Bundesliga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi