lundi 24 juin 2024

Deschamps – Zidane, un duel à distance pour le poste de sélectionneur

À lire

Ils sont deux légendes de l’Équipe de France. Héros de la Coupe du Monde 1998, Zinédine Zidane et Didider Deschamps sont au duel pour le poste le plus prestigieux du football. Il ne s’agit pas de la Présidence de la FFF mais du poste de Sélectionneur des Bleus. Entre Deschamps et Zidane, c’est un duel à distance qui s’est installé. Mais une seule compétition décidera du sort des deux hommes, la Coupe du Monde au Qatar.

L’un a gagné la Ligue des Champions trois fois d’affilée. Un record dans le foot moderne. Il faut ajouter la Ligue des Champions, la décima gagnée avec Ancelotti. Zinédine Zidane est le meilleur entraineur du monde en Ligue des Champions. Et pour cause, le Français a dirigé la meilleure équipe du monde.

Zizou a réussi où le City de Guardiola, le PSG de Pochettino regardent seulement le trophée des yeux. Après son départ il y a six mois de la Maison Blanche, tous les regards se sont tournés vers la Fédération Française de Football. L’ancien numéro 10 des Bleus ne rêve que de ça. On peut le comprendre.

Après cinq ans au Real Madrid, Zidane sait que le poste de sélectionneur lui sera transmis tôt ou tard. Depuis la fin de son aventure madrilène, il patiente comme il peut. Entre ces occupations médiatiques et son association ELA, il garde un oeil assidu sur les Bleus.

Zidane, un sélectionneur des Bleus qui attend son heure

ZZ arriverait avec un CV digne des plus grands. Son passé d’entraineur à Madrid parle pour lui. En effet, sa gestion des égos, son sens de la tactique, sa personnalité ferait tout d’un bon sélectionneur. D’autant plus qu’il accompagnerait la progression de la génération champion du monde en 2018.

Zidane ne serait pas en terre inconnue avec les doubles champion du monde. Il a croisé la plupart lors des confrontations en Champion’s League. Ce n’est pas tout, le néo-sélectionneur des Bleus si la FFF mise sur lui, sera sa grinta. On ne parle plus du joueur mais de l’entraineur Zidane.

Bien sûr, il reste plusieurs interrogations autour du staff, du système de jeu, des joueurs que prendrait Zidane. Car, pour l’heure, seul DD a les clefs du camion. Zidane ne s’est pas caché sur son intention d’entrainer les Bleus.

Fred Hermel, célèbre pour sa relation avec ZZ et journaliste pour RMC rappelait l’ambition de l’ancien n°5. « Zizou n’attend que ça, entrainer les Bleus. Il ne prendra pas d’autre club et quitte à attendre un an, il attendra. »

Un sentiment qui se confirme au fil des semaines. Cependant, Zizou n’est pas un coach au chômage. Il en profite pour analyser les Bleus, les joueurs et reste attentif aux performances de chacun.

En attendant de prendre la suite de Deschamps, Zidane reste le favori pour accompagner les Bleus après le Qatar. Tout dépend de son ancien capitaine, Didier Deschamps.

Deschamps, de l’hésitation à l’envie de continuer avec les Bleus

Compère de Zidane en Équipe de France, Didier Deschamps pilote les Bleus depuis dix ans. Fait de haut et de bas, le parcours du Sélectionneur propose un avis tranché pour les passionnés de foot.

Vainqueur de la Coupe du Monde 2018 haut la main, défait à l’Euro 2020, c’est le clair obscur. Pour le double champion du monde, une première en tant que joueur et sélectionneur, Deschamps reste Deschamps.

Pourtant, après l’Euro raté, le deuxième après 2016 où les Bleus ont échoué en finale, toutes les questions étaient sur la table. Fallait-il remplacer DD à ce moment-là par Zidane. La suite donnera raison à l’ancien entraineur de Monaco. Avec la victoire en Ligue des Nations et la qualification acquise pour le Qatar en poche, DD est tranquille ou presque.

Car la menace Zizou est réelle pour le plus grand sélectionneur des Bleus au mandat le plus long.

Si, dans un premier temps, Didier Deschamps soufflait le chaud et le froid sur la suite de sa carrière de sélectionneur. Il a changé d’avis. Même si, un résultat négatif intervenait au Qatar. D’ailleurs, l’ancien capitaine de l’OM a pris un plaisir fou à laisser son Président, Noël le Graet choisir.

Ce dernier ayant montré un réel intérêt à Zizou, a renvoyé la décision à son Sélectionneur. Une façon de se laisser les mains libres en cas de coup de mou avec DD.

Malgré tout, le discours de Deschamps pose quelques interrogations. Après avoir gagné la Ligue des Nations et la Coupe du Monde, le renouvellement de l’effectif, quel sera son avenir ?

Si Deschamps venait à poursuivre, elle donnerait lieu à de vifs débats sur la planète foot. Et une certaine lassitude viendrait s’installer. Deschamps veut partir au bon moment. Sans laisser de facilité à Zidane.

Le style Zidane, à contre-courant de Deschamps

Didier Deschamps a un égo qu’il ne montre pas en public. Volontiers joueur devant les médias, DD sait que son héritage ne restera pas intacte. D’ailleurs, beaucoup ont exprimé leur doute sur la qualité de jeu des Bleus sous le mandat de DD. Avec Zidane, les choses pourraient changer. Mais, à Madrid, tout n’était pas parfait avec ZZ.

Cependant, il y aurait un changement de style dans la manière de communiquer, d’aborder les matchs et de trouver des solutions; car Zizou a les joueurs qu’il faut. En plus, il peut se targuer de construire sur un effectif de stars.

La grande force de l’ancien entraineur du Real reste son management. Zidane s’adapte en permanence aux joueurs. Il les bonifie et apporte une réelle progression individuelle. Ce qui n’est pas le cas de Deschamps qui s’appuie sur les individualités.

Zinédine Zidane a l’habitude de diriger des stars présentes dans les grands clubs. Ils s’inspira forcément de son expérience au Real pour mener son projet de jeu en Équipe de France.

Le Madrilène devrait opter pour un 4-3-3 ou un 3-5-2. Ce sont les deux schémas préférentiels lors de son passage en club. Mais une arrivée de Zizou changerait encore plus l’image de l’Équipe de France et ferait des Bleus, une grande attraction. Reste que pour l’heure, Zidane patiente alors que DD mène les Bleus vers le Qatar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi