jeudi 23 mai 2024

Droits TV : mais à quoi joue Canal+ ?

À lire

Sur la chaîne l’Équipe, Pierre Lescure, ancien Président du PSG expliquait avec une grande pédagogie la stratégie de Canal +. Mais au fait, où en est t-on avec nos droits TV de la Ligue 1 ? Peut-on se rapprocher du montant décroché par l’Italie ? Tour d’horizon.

Au siège de la LFP, on balaye d’un revers de main la panique qui pourrait régner sur la Ligue 1. Il est vrai que le temps est encore long. Quoique, on peut se demander si à force de trainer dans les négociations, Vincent Labrune ne joue pas avec les nerfs de tout le monde ?

En réalité, toute la stratégie de la LFP vise à éviter un nouveau fiasco tout en protégeant les bijoux de famille. SI CANAL+ a d’emblée exclu toute participation à l’appel d’offre, cela ne veut pas dire que derrière le rideau, la chaîne cryptée n’y joue pas son rôle.

À LIRE AUSSI : un fiasco à venir ?

DAZN/BeIN, le duo que voulait Labrune

C’est un duo inédit que souhaitait en coulisse le Président de la LFP. Le duo DAZN/BeIN pouvait tout rafler pour la Ligue 1. Sauf que DAZN, le streaming du sport ne voulait pas dépasser les 500 millions d’euros. Quant à BeIN, la chaîne Qatari n’a pas osé communiquer un prix.

Et cela, à juste raison puisque sans le championnat de France, le modèle de BeIN en France est parfaitement rentable. Le hic est réel pour les diffuseurs. Partager la diffusion serait une merveilleuse bonne nouvelle. Encore faut-il être à la hauteur de la diffusion des droits TV.

Le ticket BeIN/DAZN serait ainsi au point mort sauf si Canal venait à diffuser les deux chaînes, alors ce serait jackpot pour la chaîne cryptée. C’est ce que nous avions évoqué précédemment. Canal pourrait élargir son bouquet sport. C’est le sens de l’analyse de Pierre Lescure chez nos confrères de l’EQUIPE.

Lescure estime que la Ligue 1 représente 500 millions d’euros

C’est le chiffre qui ressort pour le championnat de France. 500 millions d’euros. L’Italie a réussi à vendre son championnat pour 900 millions d’euros. Or, le partage de la diffusion de la Ligue 1 entre CANAL et BeIN arrangerait tout le monde. Comme à une certaine époque qui avait permis aux deux chaînes de partager la facture.

Sauf que le problème résulte de la proposition commerciale des droits TV. En outre, les deux chaînes ne peuvent se positionner sur les lots communs. Or, si BeIN et CANAL se partageaient l’ensemble de la Ligue 1 en divisant par deux la facture, tout le monde rentrerait dans le rang.

Pierre Lescure n’a pas caché que la chaîne cryptée ne mettrait pas plus de 500 millions d’euros pour des questions de rentabilité. En outre, si les diffuseurs ne veulent pas cramer leur modèle, ils ont bien compris que le prix plancher n’était pas celui de la LFP.

766 millions d’euros de droits sportifs pour CANAL+

La chaîne cryptée a engagé jusqu’en 2028-2029, 766 millions d’euros de droits sportifs internationaux. Les coupes d’Europe représentent 480 millions d’euros par saison. Un montant largement en faveur du modèle de CANAL+. C’est pourquoi, y ajouter la Ligue 1 serait un tout autre équilibre pour le modèle sportif de la chaîne cryptée.

Pour autant, CANAL+ en veut toujours à la LFP et devrait se positionner en tant que sauveur du championnat de France. Et ce, pour humilier Vincent Labrune et le mettre à genoux.

C’est toute la stratégie de CANAL+. Laisser la situation se dégrader pour revenir comme le dernier joueur pour y mettre son prix au détriment de celui de la LFP. Une stratégie 100% gagnante pour Saada qui sait que la Ligue 1 est un produit facultatif pour lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi