vendredi 7 octobre 2022

DSM : Romain Bardet nouveau roi et enfin une grande victoire ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Après une saison réussie, la formation allemande DSM regarde vers cette nouvelle saison avec l’envie de poursuivre les progrès de 2020 notamment grâce à l’éclosion d’une jeune génération talentueuse, mais surtout de l’arrivée de Romain Bardet.

Au regard des dires de son patron, Iwan Spekenbrink, il ne fallait pas trop attendre de sa formation lors de la saison 2020. Et pourtant, les Allemands se sont offerts une moisson exceptionnelle durant l’été avec pas moins de 16 victoires.

Notamment grâce à l’éclosion de sa nouvelle génération et notamment Marc Hirschi, Jai Hindley ou encore Soren Kragh Andersen. En 2021, changement de cap. Finie la Sunweb et bonjour le Team DSM. Le maillot blanc et noir laisse place au noir et bleu, comme au temps de la domination de la Sky, aujourd’hui INEOS. Un heureux présage ? « Cela doit nous galvaniser, explique Spekenbrink.

L’arrivée de notre nouveau sponsor doit nous permettre d’avancer et de progresser. En espérant que cela nous donnera un avantage sur la concurrence. » Pour cette nouvelle saison, le Team DSM pourrait bien être un sérieux rival.

Malgré les départs de grands noms comme Kelderman, Matthews ou Oomen, c’est une formation ambitieuse qui pourra compter sur des jeunes qui n’ont pas froid aux yeux comme Mark Hirschi, Jai Hindley, Casper Pedersen ou Soren Kragh

Andersen voire la nouvelle pépite du cyclisme allemand Marco Brenner. Sans oublier Tiesj Benoot qui a prolongé, mais aussi Cees Bol voire Alberto Dainese pour les sprints. Le tout entouré par les capitaines Nicolas Roche et Chad Haga.

Mais c’est surtout l’arrivée de Romain Bardet qui devrait permettre d’encore permettre une belle progression à l’équipe allemande. « C’est un grand coureur qui nous offre de grandes possibilités », affirmait Iwan Spekenbrink.

Iwan Spekenbrink : « Romain Bardet sera un précieux atout »

« Il a des qualités exceptionnelles et déjà un beau palmarès. Il est déterminé à tout donner et à tirer le meilleur parti de son potentiel. On va l’aider à y parvenir. Il ne fait aucun doute qu’il va être un précieux atout pour nous. »

Le Français est tout aussi excité à l’idée d’entamer ce nouveau challenge au sein d’une formation qui a déjà permis à Tom Dumoulin de remporter un grand Tour par le passé. Romain Bardet reconnait qu’il va pouvoir entamer une nouvelle progression. Alors pari gagnant ?


Team DSM

Année création : 2005
Classement World Tour 2020 : 5ème
Victoires en 2020 : 16
Meilleur coureur en 2020 UCI : Marc Hirschi (10ème)
Meilleur coureur Giro : Jai Hindley (2ème)
Meilleur coureur Tour : Marc Hirschi (54ème)
Meilleur coureur Vuelta : Robert Power (37ème)
Budget : 19 millions d’euros
Manager général : Iwan Spekenbrink
Directeur sportifs : Roy Curvers, Sebastian Deckert, Michiel Elijzen, Gerben Heidstra, Rudie Kemna, Marc Reef, Arjan Ribbers, Luke Roberts, Brian Stephens, Albert Timmer, Hans Timmermans, Ben Widdershoven, Matthew Winston
Site internet : teamdsm.com
Adresse : Birnieweg 15 7418 HH Deventer Pays-Bas


ArrivéesDéparts

Bardet (AG2R La Mondiale), Brenner (Alle- magne), Combaud (NIPPO DELKO One Provence), Leknessund (Uno-X Pro Cycling Team), Märkl (Development Team Sunweb), Vermaerke (Hagens Berman Axeon)
Matthews (GreenEDGE Cycling), Kelderman (Bora-hansgrohe), Oomen (Jumbo-Visma), Power (Qhubeka ASSOS)

> Retrouvez la présentation des équipes 2021 dans le magazine Le Sport Vélo, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi