jeudi 18 juillet 2024

Elyes Wahi, flop plutôt que top ?

LENS - OM (20H45)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

LENS – OM (20H45)

Un but en huit matchs de Ligue 1. Sans ses deux buts, si précieux, en Ligue des Champions, Elyes Wahi serait l’un des pires flops du mercato estival.  Sauvé par ses buts contre Arsenal et le PSV Eindhoven, l’ancien joueur de Montpellier reste très décevant.

Si on se cite souvent les premiers pas difficiles de Loïs Openda à son arrivée, le cas des deux joueurs est complètement différent. Wahi a été payé 30 millions d’euros à Montpellier et connaissait déjà la Ligue 1, quand Openda n’avait couté « que » 10 millions à Lens et découvrait le championnat de France. A ce stade de la compétition (avant la 12ème journée), le Belge avait quand même trouvé le chemin des filets à 4 reprises en Ligue 1.

A LIRE AUSSI : comment Franck Haise est devenu le grand patron du RC Lens

« Il n’a pas tout acquis », dit d’ailleurs de lui Franck Haise, qui explique les difficultés de l’international espoir. « Il est arrivé d’un club qui avait des principes de jeu, un système différent du notre », expliquait l’entraîneur lensois, insistant sur le rythme des compétitions. « Avec la Ligue des Champions et les matchs à répétition, il y a une gestion physique (…) A 20 ans, l’apprentissage se fait par étape ».

Franck Haise lui demande de mieux s’entraîner

Première étape ciblée par son entraîneur : son investissement à l’entraînement. « La régularité, il faut aller la chercher dans son travail au quotidien », insiste Franck Haise. « Il faut être régulier tous les jours à l’entraînement, c’est un des points sur lesquels il avance, mais il y a encore des choses à aller chercher ».  

Une des prochaines étapes doit aussi être l’intelligence de jeu, qui parfois interroge chez le Lensois. Notamment dans le jeu de transition, où ses choix ont souvent paru maladroits.  

Alors, crack ou flop ? Il faut attendre encore pour se faire une véritable idée. En attendant, le RC Lens, seulement 12ème attaque de Ligue 1, pourrait se renforcer dans ce domaine au mois de janvier. Pas encore un aveu d’échec, mais de sérieux doutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi