jeudi 23 mai 2024

Enjeux et pronostics pour la 38ème journée de Ligue 1 : les Verts en Ligue 2, l’OM 3ème

À lire

Tous les enjeux de la 38ème journée de Ligue 1 décryptés, avec les pronostics de la rédaction pour bien remplir votre grille.

C’est un samedi de Ligue 1 exceptionnel que l’on s’apprête à vivre. C’est bien simple : sur les dix matchs de la dernière journée, seulement trois ne concernent pas la qualification pour l’Europe ou le maintien : Clermont – Lyon, Angers – Montpellier et Lorient – Troyes. Tous les autres, y compris Brest – Bordeaux, sont susceptibles d’avoir une influence décisive dans le haut ou dans le bas du classement.

La rencontre la plus excitante se déroulera au Stade Vélodrome, où l’OM accueille Strasbourg. Pour être certains de rester sur le podium, voir même reprendre leur deuxième place, les Marseillais doivent impérativement l’emporter.

Mais les Alsaciens viennent pour défendre leur 5ème place, et pourquoi pas, viser encore plus haut ! Un succès conduira les hommes de Julien Stephan à la 4ème place, synonyme de phase de poules de la Ligue Europa, en cas de défaite de Rennes à Lille. Pour ce match, les Alsaciens enregistrent les retours de Perrin et Waris, alors que Jorge Sampaoli doit toujours composer sans Payet, mais aussi Dieng, blessé de dernière minute.

Monaco va gagner à Lens

Pour terminer deuxième, place qu’il a occupé pendant une grande partie de la saison, l’OM doit aussi espérer que Monaco ne gagne pas à Lens. Lens qui, en cas de succès sur les Monégasques à Bollaert, peuvent passer devant Strasbourg et Nice (si Strasbourg perd et Nice ne gagne pas) et ainsi se qualifier pour le barrage de la Ligue Europa Conférence. Kakuta et Leca manqueront ce rendez-vous, alors que les Niçois joueront sans Lémina à Reims.

Dans le bas du classement, le suspense concerne la place de barragiste que se disputent à distance Metz (18ème, avec une différence de buts de -29) et Saint-Etienne (19ème, avec une différence de buts de -35). Bordeaux, 20ème avec 3 points de moins et une différence de buts de -41, a besoin d’un miracle pour espérer jouer les barrages : gagner sur un score large à Brest et compter sur des défaites de Metz et Saint-Etienne, avec une différence de buts de -12 à remonter sur les Lorrains.

Sur le papier, il paraît plus simple aux Stéphanois de prendre des points à la Beaujoire que pour les Lorrains, au Parc des Princes. Mais le PSG va faire la fête et tout peut arriver. On se souvient notamment de Caen, venu se sauver deux fois au Parc face à des Parisiens déjà champions, lors de la dernière journée. 

Metz peut y croire, pas Saint-Etienne

Ce match à Nantes, Pascal Dupraz a décidé de le jouer sans Ryad Boudebouz, écarté et pas dans le groupe, mais avec Falaye Sacko, de retour après une longue absence. Crivelli aussi, est bien présent, tout comme Khazri. A Nantes, Chrivella, qui a mis un terme à sa saison après la finale de la Coupe de France, est absent, tout comme Moses Simon.

Metz jouera sa peau au Parc sans De Préville, mais avec Pajot, de retour de suspension, alors que Pochettino pourra compter sur Neymar, également de retour de suspension. Kylian Mbappé, qui s’est entraîné en salle lors des deux dernières séances, est bien présent, tout comme Idrissa Gueye, qui fait son retour, malgré la polémique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi