lundi 26 février 2024

Enjeux, spectacle, clubs historiques, suspense… Pourquoi la Ligue 2 fait recette

À lire

La présence des légendaires Girondins de Bordeaux et
AS Saint-Etienne, sans oublier l’AJ Auxerre, booste l’attrait
pour un championnat sacrément dense.

37 658 spectateurs. C’était l’affluence lors de Bordeaux-Saint-Etienne (0-0) à l’occasion de la 18ème journée de Ligue 2. Quelques semaines plus tôt, ils étaient 35 563 à Geoffroy-Guichard pour voir les Verts s’incliner devant Pau (1-
2). Avec près de 25 000 supporteurs de moyenne au Matmut Atlantique, près de 22 000 dans le Chaudron, les Girondins et l’ASSE permettent de gonfler les statistiques moyenne d’un championnat qui n’est plus du tout anonyme.

À LIRE AUSSI : les transferts de la Ligue 2 dans votre mag

Un championnat particulièrement offensif

Quand ces deux multiples champions de France (10 titres pour l’ASSE, 6 pour
Bordeaux) se déplacent, ils font souvent le plein ou boostent tout du moins
à minima l’intérêt du grand public.

Sur le terrain, en revanche, les deux mastodontes ne sont pas vraiment au rendez-vous.  Respectivement 7ème et 13ème à mi-parcours, Saint-Etienne et
Bordeaux ont encore un sacré chemin à parcourir pour retrouver l’élite.

Il leur faudra pour cela dompter la particularité d’une saison de L2 2023/2024 particulièrement offensive avec 2,43 buts inscrits en moyenne par match
lors de la phase aller, un total nettement supérieur à celui des saisons précédentes et plus vu en L2 depuis 2017/2018. En tête à la trêve, Angers
avait les faveurs des pronostics.

Mais la meute des prétendants était longue : du 2ème Auxerre au 13ème Bordeaux, ils étaient une douzaine à encore espérer l’une des deux premières positions, synonymes de montée directe, au moins une place comprise entre les 3ème  et 5ème  positions, synonymes de play-offs afin de désigner l’identité de celui qui affrontera en barrages d’accession le 16ème de la Ligue 1.

À LIRE AUSSI : Bordeaux dans la même panade que Saint-Etienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi