jeudi 23 septembre 2021

Equipe de France : Deschamps maintenu, Zidane attendra son tour

À lire

Didier Deschamps a été maintenu à son poste par Noël Le Graët, le président de la FFF ce jeudi, malgré l’élimination précoce à l’Euro. Zinédine Zidane, pressenti pour prendre sa succession, attendra.

La question pouvait honnêtement se poser après l’élimination de l’Equipe de France dès les huitièmes de finale à l’Euro face à la Suisse. Didier Deschamps devait-il rester en poste ?

Cette question a été répondue en une seule phrase par Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, 10 jours après la défaite. Dans une interview consacrée au journal Le Figaro, il a confirmé Didier Deschamps au poste de sélectionneur pour la Coupe du monde 2022. En une phrase : « En trois minutes, la question du maintien de Deschamps était réglée », le président de la FFF a coupé court à de nombreuses rumeurs. Les deux hommes sont tombés rapidement d’accord : « La question pour moi était de savoir s’il voulait ou non poursuivre. Il était décidé, déjà en train de préparer les matchs de la rentrée, de se projeter sur la suite. J’ai une confiance infinie en cet homme. Il n’y a pas de débat. C’est un gagneur, avec un palmarès unique. C’est un sélectionneur fidèle à la fédération et estimé par ses joueurs, il n’y a pas de cassure ou de fin de cycle. »

Deschamps, légende de la France en 2018

Nommé en remplacement de Laurent Blanc en 2012, Didier Deschamps a emmené les Bleus sur le toit du monde en 2018, remportant en Russie la Coupe du Monde. 20 ans après son succès en tant que joueur, il devenait titré en tant que sélectionneur. Dès lors, une bulle protectrice s’était formé autour de l’ancien coach de l’OM. Mais très vite, cette bulle s’est percée. Après une phase de poules compliquée, la France s’est inclinée face à la Suisse lors de cet Euro. A partir de cet instant, une question brûla de nombreuses lèvres. Est-ce la fin de Didier Deschamps avec l’Equipe de France ? Le Graët a décidé l’inverse, en accord avec l’ancien milieu de terrain. Toutefois, le président de la fédération ne s’est pas étalé sur Didier Deschamps. Sous contrat jusqu’en 2022, le champion du monde 1998 pourrait ne pas être maintenu après le Qatar (décembre 2022).

Zidane, le successeur naturel

A 49 ans, Zinédine Zidane a quitté il y a quelques semaines le Real Madrid. Mécontent du traitement reçu, il n’avait pas donné d’indice sur son avenir. Mais selon L’Equipe, il n’envisage pas d’accepter une offre d’un club dans le futur. En tout cas, pas avant d’avoir été sélectionneur de l’Equipe de France. Selon le quotidien français, il aurait déjà repoussé de très belles offres venant d’Angleterre, du Golfe et d’Asie. Désormais, son prochain défi serait l’Equipe de France. Depuis qu’il est devenu entraîneur, Zinédine Zidane est perpétuellement dans les rumeurs concernant ce poste de sélectionneur. Légende parmi les légendes du sport français, le double buteur de la finale 1998 face au Brésil est depuis des années considéré comme le successeur naturel de Didier Deschamps. Coéquipiers en Equipe de France, les deux joueurs pourraient bien se succéder.

En tout cas, c’est le projet de « Zizou ». Selon L’Equipe, il privilégierait désormais le challenge sportif à l’argent. C’est sans doute pour cette raison qu’il a refusé le Golfe et l’Asie, qui ont dû proposer des offres bien supérieures au salaire de sélectionneur. Toutefois, Didier Deschamps gagne actuellement 2,2 millions d’euros bruts. Peut-être que Zidane décidera de baisser sa rémunération.

Une volonté d’être avec ses proches pour Zinédine Zidane

Selon le journal français, Zinédine Zidane veut désormais passer du temps avec sa famille. L’arrivée de son fils Enzo à Rodez le pousse à rester en France, à un poste moins contraignant.

En cas de départ de son ancien coéquipier, Zinédine Zidane a une place déjà toute réservée, selon Noël Le Graët, qui voit en lui l’homme de la situation. On a du mal à ne pas le croire, tant « Zizou » a prouvé au Real Madrid sa capacité à gérer les egos et à faire gagner (3 Ligue des Champions consécutives). Alors, Zidane à la tête de l’Equipe de France après décembre 2022 ? Tout est imaginable.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img