vendredi 14 juin 2024

Esteban Ocon : une victoire comme déclic

À lire

Esteban Ocon a été l’une des grandes satisfactions de la saison dernière même s’il a connu des périodes difficiles. Après avoir décroché la première victoire de sa carrière en F1, le Français ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Il a attendu son 78ème Grand Prix pour fêter sa première victoire. Esteban Ocon se souviendra à jamais du GP de Hongrie lorsqu’il s’est imposé au volant de son Alpine. Avant ce succès, le Français avait pris la 2ème place du GP de Sakhir en 2020 avec Renault, un avant-goût de ce qui allait se passer un an plus tard. En Hongrie, Esteban Ocon a offert à Alpine son premier succès depuis celui de Fernando Alonso décroché au Japon en 2008 avec Renault.

Une belle revanche et un beau retour au premier plan pour Ocon qui n’avait pas été reconduit chez Racing Point en 2019 (il avait été remplacé par Lance Stroll) et qui avait donc vécu une saison blanche avant de rejoindre Renault en 2020 :

« A mon retour, j’ai connu des difficultés car il fallait que je me réadapte. J’avais sous-estimé le temps qu’il me faudrait pour revenir à mon potentiel après l’année sans volant. Je ne suis pas loin d’être revenu à mon meilleur niveau, il faut que je continue à travailler encore. J’ai beaucoup de points à améliorer. »

Le Français entame sa sixième saison en F1, il recherche toujours son meilleur niveau, celui qui lui avait permis de terminer à la 8ème place du classement en 2017. La saison dernière, malgré sa victoire, il a terminé 11ème avec 74 points juste derrière son coéquipier Fernando Alonso, 10ème avec 81 points.

Esteban Ocon vs Alonso

Son succès lui a fait plaisir, mais il veut aller plus loin, il est conscient qu’il n’a pas exploité tout son potentiel : « Je ne veux pas m’arrêter là, je veux passer au niveau supérieur. Je veux continuer à progresser en tant que sportif et en tant qu’athlète, regagner des courses car le plus dans le sport c’est d’être performant sur la durée. » L’un de ses objectifs de la saison sera aussi de dominer son coéquipier Fernando Alonso qui a terminé devant lui au classement des pilotes.

Après sa victoire et la 5ème place d’Alpine au classement général des constructeurs, Ocon et Alpine sont attendus cette saison comme de sérieux outsiders. Le pilote français dévoile le secret de leur réussite et il est prêt à supporter la pression et les attentes qui pèseront sur lui et son équipe :

« Notre grande force est que nous sommes tous honnêtes, on se dit les choses franchement, en face à face. Si un technicien pense que je peux faire mieux dans un domaine, il n’a pas peur de me le dire, pareil avec Fernando. Malgré son palmarès, sa carrière, il est très simple, on peut lui parler franchement. Se dire les choses franchement permet de progresser, ça m’aide à franchir les étapes. Les moindres petits détails sont importants. Avec une telle mentalité, on ne peut que continuer à grandir. »

Esteban Ocon, qui a toujours obtenu ses contrats et ses résultats grâce à son abnégation, son refus de baisser les bras car il n’est pas issu d’une famille aisée, n’a pas peur de travailler beaucoup pour atteindre ses objectifs. Il a prolongé son contrat avec Alpine jusqu’en 2024.

L’AVIS DE FRANCK MONTAGNY

Il croit en cette équipe comme elle croit en lui. Ocon a parfaitement su gagner la confiance de ses dirigeants, il est aujourd’hui très apprécié même si l’arrivée de Fernando Alonso aurait pu faire craindre qu’il se retrouve dans l’ombre du champion espagnol. Sa victoire, ses performances, son travail l’ont rendu important chez Alpine F1.

« Il est de mieux en mieux. Il a gagné l’année dernière. Esteban a été au niveau des très grands. Il prend confiance. J’espère qu’il ira encore décrocher une belle victoire. Je lui souhaite de revivre une belle année. Pour gagner, il faut la voiture. Je ne suis pas sûr. Il faudra un coup de chance pour réussir. »

Esteban Ocon, Fernando Alonso, les dernières infos sur les deux pilotes à découvrir dans votre mag F1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi