mardi 5 mars 2024

Euro 2021 : ceux qui peuvent bénéficier de la liste à 26 de Didier Deschamps

À lire

C’est aujourd’hui que Didier Deschamps va annoncer la liste des 26 joueurs français sélectionnés pour l’Euro 2021 (20h20 en direct sur TF1 et M6), l’élargissement de la liste de 23 à 26 va bénéficier à certains, c’est sûr. Mais qui ?

Didier Deschamps n’a jamais sélectionné un joueur pour la première fois en l’appelant pour disputer directement une compétition internationale. Il n’y aura donc probablement pas d’immense surprise, mais des joueurs à court de forme aujourd’hui pourraient bénéficier des trois places supplémentaires.

Tolisso, Mendy et Lemar, trois blessés qui pourraient y être

Corentin Tolisso n’a que 23 sélections en Equipe de France. Pourtant, son expérience (Coupe du Monde 2018, Ligue des Champions 2020 avec le Bayern) plaide pour sa faveur. Revenu il y a quelques jours d’une rupture d’un tendon du quadriceps, le milieu du Bayern Munich plaît énormément à Didier Deschamps, et son profil de milieu de terrain box-to-box n’a que de peu d’égal en France. S’il revient assez en forme, il ne faudrait pas s’en priver…

Thomas Lemar est proche de la situation de Tolisso. Blessé il y a quelques jours au niveau de la cuisse dans le sprint final qu’opère l’Atlético Madrid, sa durée d’indisponibilité n’est pas connue. Son profil peu commun en EDF, ses 24 sélections et ses titularisations lors des deux derniers matchs contre le Kazakstan et la Bosnie sont des atouts à sa candidature.

Ferland Mendy n’a connu que 7 sélections avec les Bleus, mais avant sa toute récente blessure au tibia, il avait à 99% sa place. Polyvalent (peut jouer à droite comme à gauche), le latéral du Real Madrid est engagé dans une course contre-la-montre. L’objectif final est le 5 juin, avec le début des matchs de préparation. S’il n’est pas assez remis de sa douleur, le cas Théo Hernandez pourrait être envisagé, mais le latéral du Milan AC part avec un train de retard.

Koundé, Camavinga, entre les Espoirs et les A

Jules Koundé est une révélation du FC Séville depuis son départ de Bordeaux en 2019. Pisté par tous les grands clubs européens, le défenseur central est impressionnant de sérénité chaque week-end, et ses concurrents (Upamecano, Zouma) ne sont pas très rassurants. Cependant, ses 0 sélection pourraient faire pencher la balance, vers un Zouma plus expérimenté, même si ce dernier joue très peu sous les ordres de Thomas Tüchel.

De son propre constat, Camavinga réalise une mauvaise saison. A tout juste 18 ans, il espère découvrir l’Euro avec les A. Mais la concurrence au milieu de terrain et ses non-sélections en novembre et mars ne sont pas bon signe pour le Rennais. Sans grande surprise, il devrait faire partie de la liste des Espoirs, et il aura bien le temps de rejoindre la grande équipe.

Fékir et Ben Yedder, deux profils bien similaires

Nabil Fékir n’a pas connu les Bleus depuis septembre 2020 contre la Croatie. Malgré une bonne saison du côté du Betis Séville (6e de Liga), l’ancien de l’OL pourrait ne pas être sélectionné pour l’Euro 2021. En cause, l’abondance de talents en attaque, et surtout dans les postes qu’occupe le talentueux dribbleur.

Wissam Ben Yedder fait partie des concurrents de Fékir, et semble avoir un train d’avance. Avec ses 20 buts en L1, Monaco est 3e de L1, et Wissam Ben Yedder en est le meilleur joueur. Son profil plaît au sélectionneur, dans une doublure de l’indéboulonnable Antoine Griezmann. Présent lors de tous les derniers rassemblements, Ben Yedder devrait être à l’Euro.

Sidibé et Martial, deux joueurs de complément, mais deux cas bien différents

Djibril Sidibé ne part pas favori pour être dans la liste de l’Euro. Actuellement, Benjamin Pavard et Léo Dubois sont les deux joueurs occupant le couloir droit, et Sidibé a du retard sur le latéral lyonnais. Malgré une deuxième partie de saison très convaincante, sa dernière sélection remonte à la Coupe du monde 2018 et Didier Deschamps ne devrait emmener que 2 défenseurs droits.

Anthony Martial a pour lui sa polyvalence et sa vitesse. Il peut jouer dans l’axe de l’attaque comme à gauche, où sa vitesse peut faire des ravages. Toutefois, sa blessure au genou en mars au Kazakhstan pourrait lui coûter sa place à l’Euro. Présent à l’Euro 2016 mais réserviste pour la Coupe du monde 2018, l’attaquant de Manchester United n’est pas encore revenu au haut niveau, et la course s’annonce rude pour l’homme aux 27 sélections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi