lundi 15 juillet 2024

Euro 2024 : un examen de passage pour Cristiano Ronaldo

PORTUGAL - REP. TCHEQUE (21H)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

PORTUGAL – REP. TCHEQUE (21H)

Cristiano Ronaldo continue de défier le temps. Et si finalement sa belle saison en Arabie saoudite avait eu des vertus régénératrices ? Réponse ce soir contre la République tchèque.

Il y a cinq mois, lors des premiers matchs de la CAN, on s’inquiétait des effets de la Saudi Pro League sur les internationaux africains, à l’image de Riyad Mahrez, qui paraissait très loin de son meilleur niveau, seulement six mois après son départ de Manchester City. 

Avant cet Euro, qui réunit des équipes européennes très bien préparées et affutées, on pouvait aussi s’interroger sur l’état de forme des joueurs qui viennent de passer une saison complète en Arabie saoudite. Ils sont très nombreux présents en Allemagne. Avec notamment une des plus grosses stars de la compétition : Cristiano Ronaldo.

A LIRE AUSSI : les notes d’Autriche – France (0-1)

18 mois après une Coupe du Monde compliquée, 10 mois après un exil doré dans le Golf, CR7 est-il en mesure de briller lors de cette Euro ? Le doute n’est pas encore levée, mais si, en match de préparation, le quintuple Ballon d’Or a donné un début de réponse, avec un doublé contre l’Irlande.

Ngolo Kanté a montré les vertus de la Saudi Pro League

Hier, Ngolo Kanté, avec la France dans un match très intense contre l’Autriche, a même montré qu’une saison en Saudi Pro League pouvait être un moyen efficace de préparer une telle compétition. Avec des matchs moins intenses, des duels moins rudes et des enjeux sportifs moindres (par rapport à la pression énorme dans les grands clubs européens), la Saudi Pro League a des vertus pour les champions qui restent exigeants avec eux-mêmes. Ngolo Kanté, aux qualités physiques exceptionnelles (dans son registre), est de ceux-là. Cristiano Ronaldo en est le symbole. Malgré ses 39 ans, la star portugaise déboule en Allemagne avec la ferme intention de montrer ce qu’il est capable de faire. Il parle même déjà de pousser le plaisir jusqu’à la prochaine Coupe du Monde ! Reste à connaitre le verdict du terrain, dans un match à enjeu, bien différent de celui joué en préparation contre l’Irlande.

Avec Roberto Martinez, le début d’une nouvelle ère pour Cristiano Ronaldo

Alors que le coupe Santos – Ronaldo, arrivait en fin de cycle, après s’être très aimé, l’arrivé de Roberto Martinez a ouvert une nouvelle ère. En choisissant d’intégrer CR7 dans son projet, l’ancien entraîneur de la Belgique, demi-finaliste de la Coupe du Monde 2018, a envoyé un signe fort à sa star. Il n’en fallait pas plus pour motiver encore davantage le natif de Fuchal, bien décider à continuer à être un joueur important de la sélection. Un statut écorné au Qatar.

Déjà 176 fois décisifs en 207 sélections. En phase finale d’un Euro (c’est son cinquième), Ronaldo a déjà été décisif à 23 reprises (4 buts et 9 passes décisives) en 25 matchs. Annoncé titulaire à la pointe de l’attaque d’une équipe qui fait partie des favoris de la compétition, Ronaldo sait qu’il n’a pas le droit de se rater. A près de 40 ans, et malgré son immense carrière, il doit encore prouver. Il aime ça.

Les résultats du 17 juin :

Groupe D : Autriche – France (0-1)

Groupe E : Roumanie – Ukraine (3-0) et Belgique – Slovaquie (0-1)

Programme du 18 juin : 

Groupe F : Turquie – Georgie (18h, BeIN Sports 1) et Portugal – République tchèque (21h, TF1 et BeIN Sports 1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi