mercredi 5 octobre 2022

Europe : Rennes au rattrapage

Vitesse Arhnem - Rennes (21h)

À lire

Auteur d’une première campagne désastreuse en Ligue des Champions la saison dernière, le Stade Rennais compte se refaire une santé dans la toute nouvelle compétition de l’UEFA, la Ligue Europa Conférence.

Avec seulement un point en six matchs, Rennes a complètement sombré pour sa première participation en C1, conclue à la dernière place de son groupe.

Heureusement pour le club breton, il a une nouvelle chance de se montrer sur la scène européenne dans la toute nouvelle compétition de l’UEFA, la Conférence Europa League. Qualifié d’office pour les barrages grâce à sa sixième place en L1, le Stade Rennais est allé chercher sa place en C4 en remportant la double confrontation face à Rosenborg.

L’équipe de Bruno Génésio enchaîne ainsi une troisième saison en disputant une Coupe d’Europe, avec l’objectif de faire mieux que le huitième de finale de Ligue Europa en 2018/2019.

Les dirigeants bretons ont été très actifs cet été afin de permettre à l’ancien coach de l’OL de disposer d’un effectif compétitif. Si Dalbert (Inter Milan), Steven Nzonzi (AS Rome), Damien Da Silva (Lyon) et Clément Grenier sont partis, Rennes a enregistré des renforts de poids, notamment en défense.

Révélation lors du dernier exercice au RC Lens (29 titularisations en 1), Loïc Badé est la recrue estivale la plus chère du club (17 M€).

Le Français de 21 ans vient remplacer Da Silva dans la charnière centrale où il aura à ses côtés l’indispensable Nayef Aguerd, auteur d’une excellente première saison sous le maillot breton.

80 millions d’euros sur le marché des transferts

L’international marocain a été aligné dans le onze de départ à 35 reprises en championnat. Au poste de latéral gauche, le Stade Rennais a misé sur Birger Meling. Même s’il n’a pas pu empêcher la descente de Nîmes en L2, le défenseur norvégien a affiché un potentiel intéressant en apportant un petit plus offensif (2 buts et 3 passes décisives en 26 matchs).

Après un passage en Allemagne du côté de Fribourg, Baptiste Santamaria effectue son retour dans l’Hexagone chez les Rouge et Noir. L’ancien joueur d’Angers vient renforcer un entre-jeu breton déjà bien fourni.

Sur le plan offensif, les dirigeants rennais ont été piocher en Norvège Kamaldeen Sulemana. Très polyvalent, le jeune attaquant ghanéen peut évoluer à gauche, à droite et dans l’axe. Un profil très utile dans la rotation rennaise.

Cerise sur le gâteau, le serial buteur montpeliérain, Gaëtan Laborde, a également rejoint la Bretagne aux dernières heures du Mercato.

Un groupe talentueux à la conquête de l’Europe

Si son manque d’expérience lui a fait défaut lors de sa découverte de la Ligue des Champions, le club breton entend bien s’appuyer sur cet échec pour rebondir. Si la Ligue Europa Conférence est moins prestigieuse que la C1, elle reste une compétition importante pour les équipes qui veulent se faire un nom en Europe.

La C4 offre par ailleurs à son vainqueur une qualification directe pour la prochaine C3. Un enjeu à ne pas négliger pour les Rouge et Noir qui ont une carte à jouer dans le groupe G avec Tottenham. Le nul (2-2) décroché contre les Anglais est de bonne augure pour les Bretons.

Avec son expérience des grandes soirées européennes à Lyon, Bruno Génésio sait comment faire pour trouver ce petit plus dans ces matchs à la pression si particulière. La bonne formule pour permettre à Rennes de briller dans cette nouvelle Ligue Europa Conférence ?

Bruno Biache

Rennes et Genesio ont un espoir : jouer à fond la C4. Les infos sur l club breton dans votre mag le sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi